Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 12:26

mes-photos-0389.JPG

 

La coopération est un mode d’organisation sociale qui permet à des personnes ayant des intérêts communs d’agir conjointement dans un même but.

Adaptée au jeu, la coopération donne aux enfants une notion différente d’enjeu : ce n’est plus toi OU moi, mais toi ET moi.

 

 

Nés aux Etats Unis du mouvement non violent pendant la guerre du Vietnam, les jeux coopératifs arrivent en Europe par l’Allemagne dans les années 80. Ils se forgent petit à petit une place bien réelle.

Ces jeux reposent sur la poursuite d’un objectif commun pour tous les joueurs. Les défis extérieurs pourront être affrontés qu’avec entraide et solidarité. Il n’y a aucune compétition, les joueurs gagnent ou perdent ENSEMBLE.

 

POURQUOI ?

 

En mettant en avant le travail d’équipe, les jeux de coopération permettent de développer des capacités d’échange, d’entraide, de communication et éliminent le sentiment d’insécurité dû à la compétition. Les compétences de chacun sont mises en valeur, chaque joueur peut mettre en avant ses points forts et compter sur les autres pour compenser ses points faibles.

En famille, tous les membres peuvent jouer ensemble .En effet, le jeu coopératif à l’avantage d’offrir la possibilité aux plus jeunes de la famille de participer au jeu au même titre que les plus grands. Ils doivent s'entraider pour gagner de concert.

 

Du jeu compétitif au jeu coopératif :

 

  • Les chaises musicales : Dans la version compétitive, le jeu  consiste à tourner autour de chaises, placées en nombre inférieur au nombre de joueurs, pendant la durée d'une musique. Les joueurs ne peuvent s'asseoir que quand la musique s'arrête. Le ou les joueurs qui n'ont plus de chaise sont éliminés, on retire une chaise et on relance la musique. Le jeu se termine quand il ne reste qu'une seule chaise et deux joueurs qui tournent autour. Le joueur qui s'assoit gagne le jeu. Dans la version coopérative, on place une chaise de moins que le nombre de joueur. Tout le monde tourne autour au son d’une musique ou en chantant. Quand le signal est donné tous les joueurs doivent s’installer sur les chaises. A chaque tour on retire une chaise. A la fin il ne restera qu’une chaise sur laquelle TOUS les joueurs devront s’installer en déployant stratégie et équilibre.

 

Quelques jeux :

  • La statue humaine : Une personne fait le sculpteur, une autre fait le modèle et la dernière est la pâte à modeler. Le modèle prend une position pendant que le sculpteur est aveugle. Il tente de refaire le modèle dans la pâte à modeler en touchant le modèle et en ayant toujours les yeux fermés. Lorsqu'il croit que c'est pareil, il ouvre les yeux et compare son œuvre au modèle original.

 

  • Le jeu d’expression : Il s’agit de marcher dans une pièce et d’adopter les humeurs dictées par  « l’animateur ». La tristesse, la joie, la colère…

 

  • Qui sui-je ? Chacun doit deviner qui il est, son identité étant décidée par un autre joueur et inscrit sur un post- it collé sur son front. Un  joueur pose une question fermée sur son identité à un autre joueur. Ce dernier pose à son tour une question à un autre joueur. Le jeu se termine quand tout le monde  sait qui il est. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sarah - dans jeux
commenter cet article

commentaires