Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 10:06

332144_278041808877692_5198562_o.jpg

 

La colère fait partie des émotions primaires de l’être humain. Même si elle n’est pas très agréable, elle n’est pas mauvaise et tient un rôle important dans notre équilibre émotionnel. Il est essentiel, en tant que parents, de pouvoir accepter les émotions de son enfant même les négatives et pour ce faire, il faut pouvoir accepter et gérer la sienne afin qu’elle n’est pas de mauvaises conséquences.

 

Les émotions, telles qu’elles soient, nous sont utiles. La peur par exemple, nous évite de nous mettre en danger car elle nous freine devant une situation risquée. Quant à la tristesse, elle permet à notre corps de se réparer face à une perte ou une déception. En ce qui concerne la colère, cette dernière nous permet de ne pas se laisser abuser.

En tant que parents, vous pouvez souvent être confrontés à la colère, que ce soit celle de vos enfants ou bien la vôtre. Plutôt que de vouloir renier cette émotion, il est primordial de savoir la reconnaître et apprendre à la gérer de manière à ce que personne ne soit blessé par les gestes et/ou les paroles qui parfois peuvent en découler. Voici quelques pistes afin d’accompagner la colère de votre enfant et gérer la vôtre.

 

 

Prendre un peu de distance :

 

Que vous soyez vous-même en colère ou que vous essayez d’accompagner votre enfant fâché, vous pouvez respirer un grand coup afin de gagner un peu de temps et prendre un peu de recul face au problème. Cela permet parfois de voir plus clair dans la situation et de relativiser. Si cela ne suffit pas, que vous sentez la colère vous gagner et que vous êtes à deux doigts de passer vos nerfs sur votre enfant, vous pouvez aussi vous isoler un instant le temps que votre colère s’apaise. Bien entendu prenez soin de vérifier que votre enfant n’est pas en danger avant de le laisser seul. Une fois la crise de colère passée, vous pouvez apprendre à votre enfant, selon son âge, à calmer sa colère avec quelques exercices de respiration et de relaxation.

 

 

Faire sortir sa colère en criant :

 

Si vous n’arrivez pas à rester zen face à une situation déplaisante vous pouvez tout à fait laisser sortir votre colère en criant mais pas sur votre enfant. Au lieu de regarder votre enfant et de lui dire des phrases regrettables telles que « j’en ai marre de toi » ou « tu m’énerves », regardez un mur et criez « j’en ai marre d’être énervé(e) ! » ou un simple « Aaaaaaaaaaaaaaaaah ! » cela défoule tout autant sans blesser qui que ce soit. Votre enfant aussi a besoin de faire sortir la colère qu’il peut avoir en lui. C’est pourquoi, il est important que vous le laissiez lui aussi extérioriser par des cris ou des pleurs.

 

 

Extérioriser :

 

Parfois, la colère a besoin de sortir en se défoulant physiquement. Il est donc possible de laisser votre enfant par exemple taper du pied, sauter sur place, donner des coups de poing dans un coussin, ... Le tout est de bien surveiller qu’il ne se fasse pas mal et ne fasse pas mal à autrui. Même vous, en tant qu’adultes, vous pouvez ressentir le besoin d’évacuer de cette manière, dans ce cas le sport est souvent un bon moyen d’y parvenir.

 

 

Verbaliser :

 

Il est impératif, lorsque vous êtes en colère, d’expliquer à votre enfant ce que vous ressentez cela lui apprendra que toutes les émotions sont permises et que lui aussi a le droit de dire qu’il est fâché. Si votre enfant ne parle pas assez pour mettre des mots sur sa colère vous pouvez exprimer son émotion en paroles à sa place : « je vois que tu es en colère ». Cela lui apprendra à reconnaître son émotion avant de pouvoir la gérer.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sarah - dans Education
commenter cet article

commentaires

camille 18/11/2013 14:46

un grand merci pour cet article qui m'a fait un bien fou! Il déculpabilise et permet de mieux gérer mais aussi comprendre sa colère de parent. Je voudrais aussi te dire merci pour la totalité de
ton blog, qui soigne mes doutes et me permet de me sentir mieux dans mon rôle de maman maternante, ce qui n'est pas facile tous les jours. je souhaite une longue vie à ton blog.

sarah 18/11/2013 14:48






 pour le coup c'est moi qui te remercie aussi Camille, car ce sont des  messages comme le tien qui me donne envie de continuer et de toujours partager mes connaissances et mon
expérience de maman nature.



Caroline 23/10/2013 18:55

Bonsoir Sarah,
Merci de ce point sur la colère et surtout de donner des petites astuces pour sortir sa colère, en criant mais sans faire de mal autour de soi.
J'avais besoin de le lire :)
Je vous invite à parcourir mon blog où je parle d'éducation non violente et de communication non violente. Pas toujours facile à mettre en place. Parfois, crier est le seul truc que je me permets
de faire de "violent" à ma fille. Je n'aime pas mais je n'avais pas pensé à ce que je dis quand je crie! Et surtout que si ce n'est pas dirigé sur elle, c'est du coup beaucoup moins violent.
Encore merci.
Bonne continuation.
Caroline

sarah 30/10/2013 12:51






 merci pour votre visite.