Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 12:46

photo-2.JPG

 

Les pieds, plus que toute autre partie du corps ont besoin d’être « chouchoutés » avec des soins adaptés et naturels.

 

 

 

Enfermés trop souvent dans des chaussures, nos pieds souffrent d’inconfort et sont, malgré cela, négligés. Ce « mauvais traitement » leur occasionne bon nombre de désagréments tels que les mauvaises odeurs, les callosités et/ou les cors. Afin de prévenir ces petits ennuis, quelques gestes de beauté vous permettront d’avoir des pieds frais légers et en pleine santé.

 

 

Soins quotidiens : 

 

Bien évidemment, et avant toute chose, une toilette quotidienne est nécessaire.

Après la douche, il est tout d’abord très important de bien sécher vos pieds, surtout entre les orteils. Ensuite, vous pouvez appliquer sur vos pieds un peu de liniment, d’huile et/ou de lait pour le corps afin de les nourrir en profondeur. Faîtes bien pénétrer votre produit et insistez sur les parties rugueuses. Là aussi, pensez à bien passer entre les doigts de pieds. Enfin, évitez de garder des chaussettes en continu, laissez vos pieds respirer.

 

 

Anti-transpirant : 

 

Dans un premier temps, il est impératif, en cas de transpiration excessive, d’éviter les chaussures avec intérieur en synthétique mais de préférer le cuir puisque c’est une matière qui limite les échauffements, aère et absorbe les transpirations. Il essentiel d’avoir un minimum de trois paires de chaussures afin de laisser un temps d’aérations. Pour les chaussettes, préférez-les en matières naturelles comme le coton qui absorbe sans faire transpirer et bien les changer tous les jours.

 

Après la douche, vous pouvez utiliser une pierre d’alun ou encore vaporiser sur vos pieds du vinaigre ou du jus de citron. Vous pouvez également laisser infuser quelques feuilles de sauge dans de l’eau minérale et y ajouter quelques gouttes d’extrait de pépin de pamplemousse, d’huile essentielle de lavande et de vinaigre de cidre ou du jus de citron. Cette solution en plus d’être anti transpirante est antibactérienne. Vous pouvez la conserver au réfrigérateur 15 jours.

 

Pour encore plus d’efficacité, vous pouvez, avant de mettre vos chaussures, saupoudrer l’intérieur de bicarbonate. Ce dernier, en plus de lutter contre la transpiration, permet de limiter les mauvaises odeurs. Petite astuce, ajoutez avec le bicarbonate de sodium 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de lavande, de sauge de citron, de cyprès ou de pin.

 

 

Bain de pieds : 

 

Rien de tel qu’un bain de pieds pour vous relaxer et prendre soin de ces derniers. Baignez vos pieds vous permettra de réduire les gonflements éventuels et la fatigue de fin de journée. Le bain de pieds permet aussi d’adoucir la peau et de réparer les zones abîmées selon les ingrédients ajoutés. Pour une bonne efficacité, l’eau doit être tiède (vous pouvez finir avec de l’eau froide en cas de circulation sanguine difficile) et le bain doit durer 20 minutes environ.

 

Un des ingrédients indispensable est le bicarbonate de sodium ; il délasse, gomme les peaux mortes et agit contre les mauvaises odeurs. Le sel a également de nombreux bienfaits pour vos pieds. Le miel est un ingrédient intéressant puisque ses nombreuses vertus permettent de désinfecter, adoucir et même traiter les petits problèmes plantaires. Mais bien entendu, il vous faudra adapter votre bain en fonction des besoins de vos pieds :


  • En cas de sècheresse, vous pouvez ajouter un peu d’huile d’amande douce, d’olive, de germe de blé ou encore de sésame.

 

 

  • Si vous souffrez de mauvaises odeurs, l’argile et les huiles essentielles atténueront ce problème.

 

 

  • En cas de pieds gonflés ou de mauvaise circulation, la vigne rouge sera votre alliée. Faîtes-la au préalable infuser dans de l’eau frémissante avant de l’ajouter à votre bain.

 

 

 

Gommages :

 

Comme pour le corps, le gommage permet d’éliminer les peaux mortes et donc permet d’enlever les callosités. Vous pouvez utiliser du sucre, du sel, de la poudre d’amande ou même du sable. Pour ce faire, il vous suffit de mélanger le ou les produits choisis avec un peu d’huile, du jus de citron, de l’aloé Véra ou bien du vinaigre de cidre et de frotter vos pieds en insistant sur les parties les plus rugueuses. Ensuite rincez bien.

 

 

Massages :

 

Le massage des pieds est un pur moment de détente. Il permet de vous relaxer, de délasser vos pieds et vos jambes et de faire pénétrer en profondeur les soins. Selon la réflexologie chinoise le pied est une miniature du corps humain, chaque zone correspond à une partie du corps. Ainsi avec quelques minutes de massage chaque jour vous pouvez soulager vos articulations, activer votre circulation sanguine, favoriser votre digestion ou encore régulariser votre système nerveux.

 

En position debout, commencez par faire rouler une balle sous votre voûte plantaire en bougeant votre pied d’avant en arrière, de gauche à droit et en tournant. Ensuite, avec un peu d’huile réchauffée dans vos mains vous pouvez procéder au massage. Commencez par masser entièrement le pied droit puis le pied gauche. Avec le pouce, massez le point situé au milieu de la voûte plantaire en faisant des petits ronds, puis, toujours avec le pouce, massez le point situé à la base du gros orteil. Après, massez la base de chaque orteil,  puis massez entièrement les orteils, les uns après les autres, en poussant doucement vers leur extrémité. Sur le dessus du pied, posez le pouce entre le gros orteil et le suivant, et massez jusqu’à sentir l’os. Finissez par un massage complet du pied, avec les deux mains en allant des orteils vers la cheville, laissez glisser vos mains sur vos pieds, massez selon votre ressenti et appuyez plus fortement sur la voûte plantaire, là où sont localisés la plupart des points de réflexologie.

 

photo-1.JPG

 Crédit photo JC lUONG

 

Repost 0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 16:30

C360_2013-06-12-18-09-28-219.jpg

 

Le gommage du corps est reconnu comme une nécessité puisqu’il apporte à la peau de multiples bienfaits. Cependant, il est inutile d’acheter un produit qui sera trop abrasif, trop chimique et bien trop cher. Optez tout simplement  pour un produit sain pour votre corps et pour l’environnement. 

vous possédez très certainement dans vos placards tous les ingrédients utiles pour confectionner facilement et rapidement un gommage économique et naturel.

 

 

Pourquoi faire des gommages ? 

 

Afin d’avoir une peau douce, belle et en bonne santé, il est important de faire régulièrement des gommages. Grâce à son action exfoliante, il régénère les cellules en stimulant la micro-circulation. Il redonne souplesse et douceur à la peau qui, débarrassée de ses impuretés et de ses peaux mortes, peut recevoir des soins dont leur action sera optimisée.

 

Le gommage peut être également d’une grande aide pour atténuer les vergetures et déloger la cellulite.

 

Un autre point fort du gommage est qu’il évite la repousse des poils sous la peau. De plus, en été il est idéal puisqu’il prépare la peau au bronzage et permet de garder un beau bronzage plus longtemps. 

 

 

Comment procéder ?

 

Afin de procéder à un gommage doux et efficace, plusieurs solutions s’offrent à vous.

 

La première alternative consiste à utiliser un gant de crin ou une loofa en combinaison d’un bain de vapeur qui peut être fait dans un hammam mais également dans votre salle de bain en faisant couler de l’eau très chaude dans votre baignoire avec la porte bien fermée.

 

La deuxième solution est l’utilisation de produits exfoliants que recèle la nature tels que le sel marin, le sucre ou encore les grains de fleur de lavande. Sur la peau mouillée, effectuez des gestes circulaires avec un peu de produit gommant. Vous pouvez insister davantage sur les parties plus calleuses comme les genoux, les coudes ou encore les talons, mais soyez très délicate sur la peau de vos seins qui est particulièrement fine et fragile. Il est très important, afin de ne pas irriter votre peau, de choisir une force de gommage que votre peau supportera  c’est-à-dire à l’aide de grains exfoliants plus ou moins dur. L’important est que l’action gommante ne soit pas douloureuse.

 

En ce qui concerne la fréquence du gommage, cette dernière dépend du type de peau. Pour une peau sèche et fragile tous les quinze jours suffisent alors que pour une peau normale, une fois par semaine est la bonne fréquence. Quant aux peaux grasses, il peut être utile d’effectuer un gommage deux fois par semaine.

 

 

Quelques recettes :

 

Voici quelques recettes de gommage qui en plus d’exfolier votre peau lui apporteront les bienfaits de tous les ingrédients. Toutefois, vous pouvez effectuer des gommages tout simplement avec du marc de café, du sucre ou du sel bio mélangés à un peu d’huile d’olive, avec un peu de sable humide, avec des fleurs de lavande séchées ajoutées à du miel… Il est également possible d’ajouter un peu des ingrédients précédemment cités à une noix de gel douche afin de le rendre exfoliant. Prenez tout de même la précaution de tester sur une petite partie de votre corps avant d’appliquer le gommage de partout.

 

  • Gommage à la noix de coco :

 

Versez dans un bol 3cs de poudre de riz et 2cs de pulpe de coco. Ajouter 80ml de lait de coco puis mélangez bien à l’aide d’un mini fouet ou d’une spatule. Ajoutez ensuite 2cs d’huile de coco et mélangez à nouveau. Ajoutez enfin 20 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse afin que votre préparation puisse se conserver environ 1 mois.

 

  • Gommage au sel marin et lavande séchée :

 

Dans un mortier, triturez 3cs de beurre de karité avec 50g d’huile d’amande douce. Une fois obtenue une pâte lisse et onctueuse ajoutez 50g de sel marin bio et 2cc de fleurs de lavande séchées. Ajoutez, pour la conservation, 20 gouttes d’ d’extrait de pépins de pamplemousse.

 

Ce gommage est en plus un soin nourrissant qui rendra votre peau toute douce.

 

 

Repost 0
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 20:14

elo 0170

 

Avoir une belle dentition est important tant au niveau de l’esthétisme qu’au niveau de la santé. Cependant, au vue des composants plus que douteux de certains dentifrices et lotions bucco-dentaire là encore, il est préférable d’utiliser des produits naturels.

Les dentifrices industriels comportent des substances nocives pour le corps et l’environnement, des détergents agressifs tels le sodium lauryl sulfate, SLS, PPG, PEG … du triclosan, un antimicrobien et bactéricide très peu biodégradable et même du fluor qui a haute dose peut tâcher les dents et nuire à la santé. Afin d’avoir une solution exempte de ces produits issus de la pétrochimie, et avoir de belles dents en bonne santé, deux solutions s’offrent à vous : soit acheter un dentifrice bio, soit le fabriquer vous-même. Pour cela rien de bien difficile, quelques ingrédients, très peu de temps et l’envie d’avoir des produits sains.

 

Recettes de dentifrice maison :

 

Avec seulement quelques ingrédients vous allez pouvoir confectionner votre dentifrice et celui de vos enfants. Un dentifrice peut revêtir différentes formes : gel (grâce à l’aloe vera, l’agar-agar ou encore la glycérine), pâte ou poudre.

 

Il peut contenir différents composants en fonction de vos besoins :

 

Pour commencer votre préparation, choisissez un abrasif doux, comme du carbonate de calcium, une argile blanche ou verte, du charbon végétal, des coquillages réduits en poudre ou encore de la poudre de bambou.

 

Vous pouvez également y incorporer des agents blanchissants qui donnent de belles dents blanches comme la racine d’iris en poudre ou le bicarbonate de sodium.

 

Des plantes peuvent être ajoutées pour donner du goût et traiter les petits maux de bouche : les poudres de cannelle, de gingembre, de thym, de menthe ou de citron sont antiseptiques et antibactériennes. Certaines comme, les poudres d’iris, de camomille ou de calendula sont idéales pour soulager les gencives sensibles. Alors que pour avoir une haleine fraîche, les poudres de menthe, citron, anis ou réglisse seront plus adaptées.

 

Le sel marin, quant à lui, stimule la production de salive et apporte fluor et minéraux.

 

Enfin, pensez aux huiles essentielles qui évitent le développement des bactéries et contrôlent la mauvaise haleine.

 

Dentifrice au citron ou à la menthe:

 

• 2cc d’argile blanche ou verte

• 1cc de bicarbonate de sodium

• 1cc d’hydrolat de citron ou de menthe

• 2 gouttes d’huile essentielle de citron ou de menthe poivrée

• 1 goutte d’extrait de pépin de pamplemousse

 

Mélangez l’argile et le bicarbonate puis ajoutez l’hydrolat et mélangez bien. Incorporez ensuite l’huile essentielle et l’extrait de pépin de pamplemousse.

 

Dentifrice au savon de Marseille :

 

• 2cs d’argile blanche

• 1cc de poudre de stévia

• 1g de sel marin réduit en poudre

• 1 pincée de savon de Marseille réduit en poudre

• 1cc de plantes séchées et réduites en poudre (menthe, thym, sauge)

• 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée.

 

Mélangez tous les ingrédients et transvasez le mélange dans un pot propre et sec.

 

Utilisation : Mouillez votre brosse à dents et secouez là afin d’enlever l’excèdent d’eau. Trempez votre brosse dans le pot contenant la poudre à dentifrice puis brossez-vous les dents.

 

Dentifrice enfant :

 

• 2cc d’argile blanche

• 5 gouttes d’extrait d’abricot ou de fraise

• ½ cc de poudre de stévia

 

Blanchir et détartrer vos dents :

 

Après votre lavage de dents au dentifrice, si vous souhaitez amplifier le résultat de blancheur et de netteté obtenu, vous pouvez mettre un filet de jus de citron sur votre brosse à dents puis la tremper dans du bicarbonate de sodium et vous brossez les dents. Attention, il ne faut pas abuser de ce procédé car vous risqueriez d’abîmer l’email de vos dents.

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 05:58

373951_2690188866361_1605679205_2466336_419962157_n.jpg

 

A l’arrivée des premiers frimas notre peau peut très vite devenir rouge, gercée et craquelée. Cependant, avec quelques actions naturelles préventives et adaptées, vous pourrez aider au mieux votre peau à affronter les intempéries de la saison hivernale.

 

 

 

En tout premier lieu il est très important de bien vous hydrater de l’intérieur c’est à dire en buvant 2 litres d’eau par jour. Vous pouvez également boire des tisanes sans sucre qui, en plus de vous apporter une bonne hydratation, pourront selon les plantes choisies vous réchauffer et vous préserver des petits maux de l’hiver tels que le rhume.

 

Le corps :

 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, prendre une douche chaude n’est pas du tout bénéfique en hiver car, même si cela reste très agréable, l’eau trop chaude déshydrate la peau et l’assèche. Afin d’apporter de la douceur pour votre peau irritée par le froid mettez des flocons d’avoine dans un tissus propre, refermez ce dernier en le nouant et utilisez le comme un savon sous une douche tiède. Vous pouvez aussi vous frictionner une à deux fois par semaine avec une luffa ce qui vous réchauffera durablement.

 

Après votre douche, pensez à vous masser tout le corps avec du beurre de karité. Ce dernier est particulièrement recommandé en hiver pour lutter contre le dessèchement et le vieillissement accéléré de la peau. Pour vos pieds, appliquez en massage un mélange d’huile d’olive et d’huile essentielle de poivre noir (3 gouttes pour 1 Cs d’huile).

 

Si vous ressentez des démangeaisons cela peut être dû à une atmosphère surchauffée, pensez donc à baisser de quelques degrés votre chauffage en plus d’être bénéfique à votre peau cela l’est aussi pour notre planète.

 

 

Le visage :

 

Il est connu que les peaux sèches doivent user et abuser des crèmes riches afin de bien nourrir l’épiderme et le protéger. Il en est de même pour les autres types de peau, ils sont tout autant fragiles et nécessitent donc, eux aussi, une protection efficace contre les conditions atmosphériques de l’hiver. Pour cela, vous pouvez utiliser durant la journée un petit vaporisateur dans lequel vous aurez versé de l’eau de rose et une cuillère de vinaigre de cidre. Quel que soit votre type de peau, vaporisez votre visage même par-dessus le maquillage afin de contrecarré les effets déshydratant de l’air froid extérieur et du chauffage central. Il est important de ne pas sortir la peau nue, utilisez une crème selon votre nature de peau. Une fois par semaine, procédez à un gommage suivi d’un masque réparateur et nourrissant pour les peaux sèches et normales, hydratant pour les peaux mixtes et grasses.

 

• Masque d’hiver pour peau grasse :

 

Dans un bol (n’utilisez pas de métal avec les argiles), délayez deux cuillères à soupe d’argile verte avec un peu de jus de pomme fait maison ou d’origine biologique. Après avoir obtenu une pâte bien onctueuse, ajoutez quelques gouttes d’huile de noisette et appliquez le masque sur votre peau légèrement humide. Au bout d’environ 15 minutes rincez votre visage à l’eau minérale.

 

• Masque pour peau sèche :

 

Ecrasez une banane bien mûre à l’aide d’une fourchette. Dans un bol, mélangez 1cc de miel et 1 cc d’huile de germe de blé. Incorporez ensuite la pulpe de banane et mélangez bien le tout. Appliquez sur l’ensemble de votre visage et laissez agir 15 minutes avant de rincer à l’eau minérale.

 

Quel que soit le type de votre peau, vous pouvez la tonifier avec un tonique à base de vinaigre de cidre.

 

 

Les lèvres :

 

Là encore, le beurre de karité est très efficace pour lutter contre les lèvres gercées. Les lèvres l'absorbent plus rapidement en période de grand froid, enduisez les donc régulièrement afin de bien les protéger du vent et du froid.

 

Le soir, avant de vous coucher, passez à l’aide d’un pinceau à lèvre une couche épaisse de miel. Toute la nuit il agira pour réparer et adoucir vos lèvres afin qu’elles retrouvent leur souplesse et leur élasticité.

 

Les bébés et les enfants :

 

Afin de préserver la peau très fragile des bébés et des enfants il est primordial de la protéger des conditions atmosphériques extrêmes de l’hiver. Pour cela, prenez le réflexe, avant de sortir, d’enduire leur visage et toutes les parties exposées de beurre de karité ou de beurre de cacao afin de constituer une couche protectrice sur leur peau.

Après le bain ou la douche vous pouvez masser votre enfant avec un macérât de calendula qui aura pour effet de réparer en profondeur la peau agressée.

 

Repost 0
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 11:52

 

  016.jpg

 

Nous utilisons quotidiennement des produits cosmétiques, des produits d’hygiène et de soin qui sont directement appliqués sur notre peau. Certains composants peuvent être néfastes à notre peau et même nuisibles à la santé comme à l’environnement. Il est donc important de savoir les reconnaître afin de les éviter.

Il n’est pas toujours évident de savoir si tel ou tel produit ne possède pas de composants néfastes tant leurs dénominations peuvent être différentes. Voici une liste de substances qu’il faut éviter :

 

LES HUILES MINÉRALES ET LES DÉRIVÉS PÉTROCHIMIQUES :

 

Exemple : la paraffine.

Ces ingrédients, issus du pétrole et non biodégradables, ne sont pas assimilés par notre peau. Ils créent un film en surface qui empêche la peau de respirer. Ils peuvent créer des irritations cutanées.

 

Noms portés sur les emballages  : Paraffinum liquidum, petrolatum, microcristàllïn, wax, ozobkéritê…

 

Alternative écologique : les huiles et les beurres végétales.

 

 

LES HUILES DE SILICONE ET DÉRIVÉS :

 

Exemple : le dimethicone

 

Elles ont le défaut d'être très peu biodégradables donc nocives pour l'environnement et indirectement pour notre santé.

 

Noms portés sur les emballages: Dimethicone, cyclomethicone, cyclopentasiloxane, cyclohexasiloxane, dimethiconol, dimethicone copolyol, PEG-12 dimethicone...

 

Il n’y a pas d’alternative écologique pour ces huiles car leur utilisation n’est pas nécessaire.

 

EMULSIONNANTS INDESIRABLES :

 

Exemple : les PEG

 

En cosmétique, les fabricants utilisent ces composants pour faire émulsionner un mélange eau huile. Ils permettent à ces deux phases de rester liées entre elles. Le résultat est obtenu par éthoxylation, c’est-à-dire avec l’aide de gaz toxiques très polluants qui servent également à faire des armes chimiques. Ce produit est un danger pour la peau et extrêmement toxique pour l’environnement.

 

Noms portés sur les emballages : PEG (polyethylène glycol) et PPG (polypropylene glycol), Laureth-7, Ceteareth-20...

 

Alternative écologique : Les substances non-ethoxilées, la cire d’abeille.

 

LES AGENTS MOUSSANTS IRRITANTS :

 

Exemple : le sodium Laureth sulfate et sodium Lauryl sulfate.

 

Ces détergents de synthèse sont utilisés dans les shampooings, les gels douches, les bains moussants et les dentifrices pour leur pouvoir dégraissant et moussant. Ils sont très agressifs et bien trop décapant pour la peau ; ils la dessèchent, l'irritent et peuvent être responsables de graves allergies autant au niveau de la peau, que du cuir chevelu, des yeux et des muqueuses.

 

Noms portés sur les emballages : Sodium laureth sulfate.

 

Alternative écologique : le lauryl-sulfate et le disodium-laureth-sulfate, qui sont tirés tous deux de l'huile de coco ou de palme, ou encore la bétaine, composant du beurre de coco. Ces produits sont doux pour la peau et biodégradable.

 

LES CONSERVATEUR INDESIRABLES :

 

Exemple : les parabens, le phénoxyethanol.

 

Ils sont suspectés d'être à l'origine de certaines maladies et d’allergies. Ils ne sont pas indispensables et on peut très bien les remplacer.

 

Noms portés sur les emballages : Methylparaben, Ethylparaben, Chlorophénisen, Propylparaben, Butylparaben, Isobutylparaben, Chloroisothiazolinone, BHT (butylthydroxytoluène), Phénoxyéthanol (éther de glycol)…

Alternative écologique : les Huiles Essentielles, l’extrait de pépins de pamplemousse, la vitamine E et le Propolis.

 

LES COMPOSANTS DES PARFUMS :

 

Exemple : les muscs synthétiques et les phtalates.

 

Les muscs synthétiques sont des amplificateurs de parfum. Ils peuvent se concentrer dans les tissus et interférer avec notre système hormonal. Ces substances odorantes artificielles se fixent dans les tissus humains et l'enquête de Greenpeace de février 2005 a démontré leur présence dans le lait maternel et/ou les tissus embryonnaires.

 

Les phtalates, quant à eux, sont utilisés comme solvant ou pour dénaturer l'alcool dans les parfums. Ils sont considérés comme très toxiques. Présents dans le vernis à ongles, les laques de coiffage et les déodorants, il a été démontré qu’ils peuvent endommager le foie, les reins et les poumons.

Noms portés sur les emballages : DEHP, DBP, DINP, DIDP et BBP…

Il n’y a pas d’alternative écologique pour les phtalates.

 

ANTI-TRANSPIRANT :

 

Exemple : les sels d’aluminium.

 

Ces produits sont utilisés pour empêcher la sueur de perler à la surface de la peau. Les sels d'aluminium bouchent les canaux de sécrétion des glandes sudoripares et peuvent créer des réactions inflammatoires. Ils sont également soupçonnés d’être une des causes du déclenchement de la maladie d’Alzheimer.

Noms portés sur l’emballage : sel d’aluminium.

Alternative écologique : le farnesol (composant naturel des Huiles Essentielles), le citrate triéthylique (acide citrique provenant du jus de griotte ou de groseille) et la pierre d’alun.

 

 

 

 

Afin d’être sûr d’utiliser un produit sain, sans avoir à décortiquer les étiquettes, le meilleur moyen reste d’acheter des cosmétiques issus de l’agriculture biologique ou encore de les fabriquer soi-même avec des matières premières également estampillées bio.

 

 

Repost 0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 19:23

les_hommes_et_la_beaute_article.jpg

 

Parce que les hommes ont aussi droit à leurs petits produits de beauté  naturels !

 

Gel nettoyant visage :

 

¼ de flacon d’aloé véra

¼ de flacon d’huile végétale de jojoba.

¼ de flacon d’hydrolat de menthe

 

 

Mettre dans un flacon, l’aloe véra et l’huile de jojoba. Bien agiter le flacon.

Ajouter ensuite l’hydrolat de menthe. De nouveau bien agiter le flacon.

Ajouter 20 gouttes d’EPP.

 

 

Gel réparateur après rasage :

 

4cs de gel d’aloé véra

2cs huile végétale de chanvre

1cc d’hydrolat de menthe

1cc de glycérine végétale

 

Verser dans un bol le gel d’aloé véra et l’huile de chanvre et émulsionner.

Ajouter l’hydrolat de menthe et bien mélanger. Ajouter la glycérine, 10 gouttes d’EPP.

Mettre dans un petit flacon à pompe ou un pot de 50ml.

 

Repost 0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 19:13

pomme-damour.jpg

 

Le vinaigre de cidre est un vieux remède autrefois appelé « élixir de vie » en raison de sa richesse en oligo-éléments et en vitamines. Nombreuses sont ses propriétés et chacune d’elles apporte différentes utilisations du vinaigre de cidre et ce, tant au niveau de la santé qu’au niveau de la beauté.

 

 

Propriétés et utilisations :

 

 

Une des principales vertus du vinaigre de cidre est son côté antiseptique qui, par conséquent, permet de désinfecter et de favoriser la cicatrisation des petites plaies et/ou des piqûres d’insectes dont il calme également les démangeaisons.

 

Son efficacité est aussi prouvée en cas de douleurs dues à l’arthrite : un cataplasme ou une friction de vinaigre de cidre vous soulagera efficacement. Il en est de même pour les foulures ou les froissements musculaires.

 

Si vous souffrez de démangeaisons à cause d’eczéma, d’urticaire ou encore de psoriasis, l’application de vinaigre de cidre vous aidera à les apaiser. Vous pouvez aussi l'utiliser dilué dans un peu d'eau contre les coups de soleil et les brûlures légères. Il redonne de l’éclat aux cheveux et les débarrasse des pellicules éventuelles.

 

Au niveau de votre bien être quotidien le vinaigre de cidre peut avec diverses utilisations jouer un rôle important. Il peut s’utiliser en tonique pour le visage pour lequel il va soigner tous les problèmes de la peau qu’elle soit grasse, sèche, mixte ou bien normale. Si vous êtes sujet aux migraines essayez d’inhaler lentement dans un mouchoir imbibé de vinaigre ou alors appliquez le directement sur vos tempes. De plus, il facilite la digestion et élimine les problèmes de constipations et de gaz. Il est un allié précieux pour mincir si vous l’associez à une alimentation saine et équilibrée puisqu’il détruit l’excès de graisse dans les cellules. Grace à certains de ces composants, il procure de la détente et de ce fait est un très bon remède contre le stress et l’insomnie. Dans ces cas, versez 1 tasse de vinaigre de cidre dans l’eau tiède de votre bain et prélassez-vous durant 15 à 20 minutes. Il est aussi très efficace pour soulager naturellement les maux de gorges, pour cela gargarisez- vous avec 2 cuillère à café de vinaigre diluées dans de l’eau tiède.

 

 

Quelques recettes :

 

 

Vinaigre des quatre voleurs :

 

La légende dit que plusieurs brigands détroussaient des cadavres pendant l’épidémie de peste sans être contaminés. Pris sur le fait, ils révélèrent leur secret en espérant avoir la vie sauve.

 

Ces voleurs se frictionnaient entièrement avec une macération de plantes dans du vinaigre de cidre. En 1748, au vue de son efficacité cette préparation fût reconnue en pharmacologie et vendue comme antiseptique.

 

Pour 1 litre de vinaigre de cidre il faut :

  • 20 g de romarin
  • 20 g de lavande
  • 20 g de sauge
  • 20 g d’absinthe
  • 20 g de rue
  • 20 g de thym
  • 20 g de menthe
  • 3 g de muscade en poudre
  • 30 clous de girofles ou 3g de poudre de girofles
  • 3 g de cannelle en poudre
  • 3 gousses d’ail
  • 5 g de camphre

 

Après avoir mélangé tous ces ingrédients, laissez macérer pendant 3 semaines, puis filtrez avant de mettre en bouteille. Il est préférable de garder cette préparation au frais et à l’abri de la lumière. Cependant, vous pouvez emporter un flacon lors de vos sorties sans pour autant le garder dans une glacière.

 

Sirop contre la toux :

 

  • 5 Cs de miel
  • 5 Cs de vinaigre de cidre
  • 5 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse
  • 1 pincée de cannelle

 

Mélangez bien tous les ingrédients puis conserver au frais. Prenez 1 cuillérée en cas de toux ou de maux de gorges.

 

Tonique pour le visage :

 

Le tonique fait partie intégrante du nettoyage du visage. Il permet d’enlever les derniers résidus de lait, de savon ou d’huile. Il resserre les pores, purifie, tonifie et illumine la peau. Le pH du vinaigre de cidre, aux vertus astringentes, est très semblable à celui de la peau, ce qui en fait un produit de beauté efficace et peu coûteux. Il est excellent pour les peaux grasses et à problèmes. Contre l'acné juvénile bénigne ou toute autre espèce de boutons, il prévient l'apparition des comédons. De plus, en resserrant les pores, il contribue au ralentissement du vieillissement de la peau par son action anti-oxydante.

 

Lotion à la rose :

60ml d’eau de rose

• 30ml de vinaigre de cidre

• 10ml d’aloé véra

• 15 gouttes d’EPP

 

Après avoir mélangé tous les ingrédients, conservez ce produit au frais afin d’accentuer son effet tonique.

 

Lotion au thé vert :

  • 60 ml d'eau minérale
  • 2 sachets de thé vert bio
  • 1 Cs de vinaigre de cidre de pomme bio
  • 75 ml d'hydrolat de rose
  • 15 gouttes d’EPP

 

Faîtes infuser le thé dans l'eau minérale bouillante durant une vingtaine de minutes. Ajoutez ensuite le vinaigre de cidre et bien mélanger. Laissez refroidir avant d’ajouter l'hydrolat de rose et l’Extrait de Pépin de Pamplemousse. À conserver au frais.

 

Lotion aux fleurs :

  • 35 ml d'eau de source
  • 10 ml d'hydrolat de rose
  • 20 ml d'hydrolat de fleur d’oranger
  • 15 ml d'hydrolat de camomille
  • 20 ml de vinaigre de cidre
  • 5 ml de glycérine végétale
  • 20 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse
  • 7 gouttes de vitamine E

 

 

Mélangez tous les ingrédients puis conserver au frais.

 

Bien évidemment, afin de profiter aux mieux des richesses de ces recettes au vinaigre de cidre, il est important de choisir des composants de qualité sans ajout néfastes à la santé et à la planète. Pour ce faire préférez les produits biologiques.

 

 

Repost 0
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 20:26

 

 

 

CSC 0690

 

Naturels, teints, courts, longs, bouclés, tressés, torsadés, gonflés, plats, mêlés de joyaux, de fleurs, fins, épais….

Les cheveux représentent un des éléments essentiels de la beauté !

 

 

Catégories des cheveux :

 

  • Le cheveu normal : Il est d’une brillance naturelle, il ne se « redresse » pas après un shampoing. Il ne présente pas de fourches, il ne tombe pas.

 

  • Le cheveu sec : Il est fin, cassant, rêche  et souvent électrique. Ne pas utiliser de sèche-cheveux !

 

  • Le cheveu gras : Il présente un aspect huileux très peu de temps après avoir été lavé. Il est lourd, collant et difficile à coiffer.

 

 

Comment se laver les cheveux :

 

  • Prélever une noix de shampoing et diluer dans un verre d’eau tiède.
  • Mouillez vos cheveux à l’eau tiède.
  • Appliquez la moitié du contenu du verre
  • Masser le cuir chevelu doucement du bout des doigts sans gratter ni frotter.
  • Rincez à l’eau tiède. (bien rincé le cheveu crisse entre les doigts.)
  • Faites un second champoing en utilisant ce qu’il reste dans le verre.
  • Rincez bien. Ajouter jus de citron ou vinaigre de cidre (pour apporter de la brillance), décoction (faire bouillir ¼ d’heure la plante) de camomille ( pour éclaircir les cheveux blonds), de feuilles de noyer ( donne de l’éclat au cheveux châtains), de poireaux ( apporte de beaux reflets au cheveux noirs)
  • Terminez par un jet d’eau fraiche
  • Evacuez le maximum d’eau entre vos mains sans tordre vos cheveux.
  • Epongez et enveloppez vos cheveux dans une serviette sèche et gardez là 10 minutes environ.
  • Passez vos doigts entre les cheveux pour les décoller du crane, secouez les cheveux tête en bas.

 

Les cheveux gras devraient être lavés tous les 3 ou 4 jours ; Les cheveux secs et normaux 1 à 2 fois par semaine.

 

 

Recettes shampoings :

 

  • Shampoing à l’œuf (pour les cheveux secs et fragiles):

 

3 jaunes d’œufs et 1cs d’huile d’olive. Délayer la préparation avec un peu d’eau tiède et laver vos cheveux avec cette mixture. Ajoutez à la dernière eau de rinçage, le jus d’un demi-citron.

 

  • Shampoing aux noix de lavage (pour les cheveux fragiles) :

 

Plonger 6 demi-coques dans 1 litre d’eau frémissante, laissez bouillir pendant quelques secondes puis faire infuser 10 minutes.

 

  • Shampoing antipelliculaire :

 

Mélangez :

150 ml de savon d’Alep liquide

65ml d’hydrolat de menthe poivrée

60ml d’huile de coco

20 gouttes d’huile essentielle de tee trea

15 gouttes d’huile essentielle de bois de cade (on peut en trouver sur le site aromazone).

 

 

  • Shampoing tous types de cheveux :

 

 

Dans 500 ml de savon noir liquide (on peut aussi utiliser du savon d’Alep ou de Marseille), ajouter 20 gouttes d’huiles essentielles adaptées à votre type de cheveux. Bien secouer.

 

Quelles huiles essentielles pour quel type de cheveux :

 

Cheveux normaux : Ylang-ylang, Lavande, Thym, Cèdre, Romarin
Cheveux secs : Santal, Sauge, Géranium
Cheveux gras : Genévrier, Romarin, Cèdre, Citron, Bergamote, Pamplemousse, Cyprès, Basilic, Sauge, Petit grain, Lavande, Lemon-grass
Cheveux sombres: romarin
Cheveux abîmés : Ylang-ylang, Camomille, Santal
Pellicules : Tea tree, Petit grain, Romarin, Cade, Santal, Patchouli

 

 

Recettes masques (à faire avant le shampoing, 1 fois par semaine) :

 

  • Cheveux dévitalisés :

 

Mélangez 3 jaunes d’œufs et 1cs de rhum. Ajoutez 1cs d’huile d’olive.

Mouillez légèrement le cuir chevelu, passer la préparation mèche par mèche à l’aide d’un pinceau. Massez pour bien faire pénétrer. Laisser agir  20  minutes. Rincez et procédez au shampoing.

 

 

  • Cheveux secs et abimés :

 

La veille de votre shampoing, appliquez mèche par mèche de l’huile d’olive bio. Massez le cuir chevelu et enveloppez notre tête d’une serviette chaude.  Vous pouvez utiliser le même procédé avec d'autres huiles, selon l'effet recherché: Les huiles végétales pour la peau .

 

Masque à l’amande : un œuf, un demi-verre d’huile d’amande douce et une cuillère à soupe de poudre d’amande. Battez l’œuf avant d’ajouter l’huile. Pour finir, versez la poudre d’amande et mélangez bien la mixture. Appliquez ensuite le mélange sur le cuir chevelu, enveloppez et laissez agir pendant environ 20 minutes. Avant de faire un shampoing doux, rincez la chevelure à grande eau.

 

Masque au miel : Mélangez 4 cuillères à soupe respectivement de miel et d’huile de noyau d’abricot. Faites fondre le miel et l’huile au bain marie pour avoir un mélange bien homogène. Retirez du feu et ajoutez-y 4 cuillères à soupe de crème fraîche assurez-vous que le mélange soit bien homogène. Appliquez, laisser agir 30 minutes avant de rincez.

 

 

  • Cheveux gras :

 

Masque à l'argile: Versez de l'argile verte en poudre ( Les differentes argiles et leurs vertus ) dans un bol, à l'aide d'une cuillère en bois, diluez-la avec un peu d’eau de rose ou de menthe . Avant de vous en servir, laissez l'argile reposer au moins une heure, protégée par un linge. Appliquez  la préparation  sur le cuir chevelu, en évitant soigneusement les pointes. Massez bien. Rincez puis  procéder au shampoing. Rincez avec 1 filet de vinaigre de cidre.

 

Masque au rhassoul  : Versez dans un bol une poignée de rhassoul en poudre mélangée à du vinaigre de cidre additionné de 3 gouttes d’huile essentielle d’ orange de manière à obtenir une pâte épaisse. Appliquez, laissez agir 10 minutes, rincez à l'eau tiède et procédez au shampooing.
Rinçage : Mélangez 2 gouttes d'huile essentielle de thym ou de romarin à 1 cuillerée à soupe de vinaigre ou de citron pour resserrer les écailles des cheveux. Diluez ce mélange dans un litre d'eau minérale ou de source et rincez.

 

 

 

 

Repost 0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 20:25

 

 

bien dans mon bain article

 

Savourer de temps en temps un moment de détente dans un bain chaud ! Pour cela, suivre au préalable les Rituels du hammam  Vous pouvez remplacer le savon noir par un gommage.Recettes de gommages pour le visage 

Prélassez vous environ 20 minutes… Pensez à éteindre la lumière, allumer des bougies et mettre de la  musique douce en sourdine pour encore plus de sérénité…

 

 

    Vanille-coco :

 

  • 2 briques de lait de coco
  • 20gttes d’extrait de vanille

 

Remplir la baignoire d’eau chaude, ajouter le lait de coco et l’extrait de vanille.

 

 

Délice à l’amande douce :

 


Mélangez 1 cuillerée à café d’huile d’amande douce, 1 cs de miel, 3 gouttes d’huile essentielle de jasmin, de santal et de patchouli. Versez ce mélange une fois l’eau du bain chaude.

 

 

 

 Bain à l’huile de pépins de raisin :

 


Mélangez une cuillerée à café d’huile de pépins de raisin à 3 gouttes d’huile essentielle de lavande, 2 de mandarine et 1 de pin. Effet hydratant et relaxant garantis.

 

 

 

Bain stimulant aux agrumes :

 

Épluchez 1 orange et 1 pamplemousse,  faites bouillir les écorces dans 2 litres d'eau pendant 10 minutes. Filtrez. Pressez la pulpe qui reste et conservez le jus dans un petit bol. Découpez 1 citron en tranches. Remplissez votre baignoire d'eau à 37°C maximum. Une fois pleine, ajoutez l'infusion et laissez flotter les tranches de fruits. Avant de plonger, faites le plein de vitamines et versez le jus recueilli précédemment dans un verre d'eau chaude un peu sucrée. Vous le dégusterez pendant le bain. Immergez-vous une vingtaine de minutes, le temps que les propriétés astringentes et antibactériennes des agrumes œuvrent pour votre peau

 

 

Bain de douceur :

 

Dans une tasse verser 4 bouchon de savon d’Alep liquide (ou savon de Marseille), ajouter 15 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat et 5 gouttes d’huile essentielle de mandarine. Laisser le mélange se disperser sous le robinet de la baignoire.

 

 

Bain d’argile :

 

  • 4 cuillerées à soupe d’argile verte surfine,
  • 3 cuillerées de sel marin
  • 3 cuillerées d’argile blanche

ajoutez à l’eau du bain l’argile verte surfine, le sel marin.. Rincez-vous et séchez-vous sans frotter.

 

 

 

 

Bain désinfiltrant :

 

Dans une tasse mettre 3 cs de savon de Marseille liquide, ajouter  10gttes d’huile essentielle de cyprès, 5 de citron et 5 de genévrier.

Mélanger à l’eau du bain.NE PAS UTILISER CHEZ LA FEMME ENCEINTE ET ALLAITANTE.

 

 

Les bains aromatiques à base de plantes aux multiples propriétés...
 
- Préparation de ce "bain aromatique" :
 
Versez environ un bol d'herbes choisies selon vos préférences sur 1/2 litre d'eau bouillante. Couvrez et laissez infuser 15 minutes. Filtrez puis versez dans l'eau de votre bain. Mais vous pouvez aussi confectionner des sachets en mousseline dans lesquels vous enfermerez les herbes choisies. Vous placerez ensuite ce sachet bien fermé sous le robinet d'eau chaude. N'hésitez pas à frictionner votre corps avec cette mousseline...
 
- Propriétés spécifiques :  
 
La bruyère : Cette plante est un excellent tonique musculaire. Elle est ainsi utile aux sportifs ou aux personnes convalescentes.
 
La camomille : Cette plante fait merveille sur de nombreux maux. Reconnue pour ses propriétés calmantes, elle exerce sur la peau une action apaisante et adoucissante, notamment sur les peaux sèches, sensibles et irritées. La camomille favorise également l'endormissement
.
 
La lavande : Au parfum rafraichissant, la lavande conjugue à la fois une action stimulante et tonique mais aussi apaisante et calmante et notamment en cas de douleurs ou de stress...
 
La mauve : Cette plante est reconnue pour ses qualités calmantes et adoucissantes et notamment en cas de peaux sèches et sensibles.  Elle peut être mélangée à d'autres plantes émollientes telles la camomille, le tilleul ou le sureau, ce bain adoucit les peaux les plus sèches.
 
La menthe : Plante très parfumée, la menthe est stimulante et décontractante. Elle convient fort bien aux peaux grasses. Elle peut être mélangée à d'autres plantes telles le romarin, le thym ou la sauge dans des bains aromatiques fortifiants...
 
Le romarin : Cette plante originaire de Provence est stimulante, astringente et tonique. Le romarin est précieux en cas de fatigue, de surmenage. Les bains fortifiants au romarin sont à prendre de préférence le matin. Mélangé avec de la sauge, de la verveine et de l'eucalyptus, ce bain est purifiant et astringent (idéal en cas de peau grasse).
 
Le sureau : Les fleurs de sureau sont adoucissantes et calmantes. Elles sont utilisées lors d'inflammations de la peau ou en cas de douleurs (rhumatismes notamment; le bain est alors préparé avec un mélange de sauge et de romarin.)
 
Le tilleul : Aux fleurs agréablement odorantes, le tilleul possède des propriétés calmantes, adoucissantes et apaisantes. Légèrement hypnotique, à l'action sédative, le tilleul est utile en cas d'insomnie, de surmenage ou de fatigue nerveuse.
 
La valériane : Cette plante est réputée pour ses vertus calmantes. C'est un excellent sédatif en cas de nervosité ou d'excitation. Elle permet ainsi de trouver le sommeil en vidant la tête de ces principaux soucis...
 
La verveine : On reconnait à cette plante d'innombrables vertus. Autrefois, elle était appelée "herbe à tous les maux", "herbe sacrée" ou encore "guérit tout". Aujourd'hui on reconnait ses propriétés digestives, rafraichissantes, stimulantes mais aussi calmantes et apaisantes.
 
 

Repost 0
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 19:06

.

d3719i80681h154233.jpg

 

 

Chez moi en Egypte le hammam fait parti de nos rituels de  beauté, mais même sans sortir de sa salle de bain on peut faire chez soi certains gestes pour rendre la peau de notre corps toute douce !

 

Commencez par prendre une douche chaude sans savon ni gel douche puis  enduisez-vous tout le corps de savon noir aux vertus hydratantes et exfoliantes (en vente dans les épiceries arabes ou sur aroma-zone). Laissez poser une dizaine de minutes, rincez-vous et frottez avec un gant de crin ou un loofah. Se rincer. Votre corps est alors purifié, sain, débarrassé de ses peaux mortes et assurément plus doux. Vos pores libérés sont ainsi plus réceptifs aux crèmes et soins qui suivront. Vous pouvez à ce moment là vous détendre dans un bain chaud (pas trop souvent, le bain gaspille beaucoup trop d’eau !) dans lequel vous aurez ajouté des huiles, du miel, des huiles essentielles, laits….

  Petites recettes pour le bain.

 

d3719i79634h142549.jpg

Repost 0