Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 11:56

36.25122009_1--2-.jpg

 

Douce, douillette et facile à transporter, la peau d’agneau est la compagne idéale de votre bébé dès sa naissance.

 

Depuis la nuit des temps, l’homme utilise des peaux pour se protéger. De nos jours, de nombreuses matières naturelles et/ou synthétiques nous permettent de nous couvrir. Cependant, les peaux d’agneaux provenant d’animaux élevés pour leur viande finissent en déchet. Il est donc intéressant, au vu de leurs nombreuses qualités de les recycler et les valoriser.

 

 

 

Les avantages :

 

Thermorégulatrice, la peau d’agneau garde votre bébé au chaud en hiver et lui évite de transpirer en le rafraîchissant en été.

Elle est facile à transporter ce qui permet à votre enfant de toujours retrouver, où que vous alliez, le réconfort de ses odeurs familières ; d’autant plus que la peau d’agneau absorbe facilement les parfums qui l’entourent.

Grâce à sa douceur incomparable, elle procure un bien être sans égal ce qui favorise la détente et le sommeil.

De plus, étant bien tolérée par la peau, cette dernière ne procure aucune allergie et, grâce à sa lanoline naturelle, soulage les problèmes d’eczéma.

Enfin, autre point fort, sa composition prévient la prolifération des acariens.

 

 

Les utilisations :

 

Que ce soit pour le sommeil (lit, berceau, couffin…), les déplacements (siège auto, poussette, landau…) ou encore pour le jeu (tapis d’éveil) ; la peau d’agneau s’adapte à toutes les situations du quotidien.

 

 

Le tannage :

 

La peau d’agneau est une matière naturelle, ce qui n’est pas forcément le cas des traitements qu’elle reçoit. Voilà pourquoi, il est important de vérifier qu’elle n’a subi aucun traitement au chrome ou au chlore qui sont des produits chimiques et polluants.

 

Différents tannages naturels :

 

  • Le tannage minéral est un procédé à base de sels minéraux.

 

  • Le tannage mimosa est réalisé à partir d’écorces d’acacias.

 

  • Le tannage relugan est effectué par des tanneurs professionnels de manière respectueuse et sans produits nocifs. C’est le seul tannage qui permet de laver occasionnellement la peau.

 

 

L’entretien :

 

Grâce à ses qualités autonettoyantes et antistatiques il suffit de la secouer quotidiennement et de la laisser s’aérer quelques minutes au grand air. Un brossage régulier avec une brosse adaptée permet d’éliminer les résidus tenaces.

Les peaux ayant reçues un procédé de tannage relugan, peuvent être lavées à la main ou en machine à 30°. Pour cela, procédez avec une lessive spéciale riche en lanoline et n’essorez pas. Le séchage doit s’effectuer à plat et si possible au grand air. Il est tout de même conseillé d’éviter le lavage le plus possible afin de garder votre peau douce, soyeuse et toutes ses propriétés.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by sarah - dans divers
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 06:01

     108.10082009_1--2-.jpg

 

 

L’ambre est une résine fossilisée dont les bienfaits sont connus depuis l’antiquité. Du nom arabeanbar qui signifie doré, une résine fossile provenant de conifères datant de plusieurs millions d’années. Essentiellement originaire de la mer baltique, l’ambre se retrouve également en République Dominicaine, Lituanie, Pologne, Roumanie, Russie, Sicile, Jordanie et au Canada. Composée de charbon, d’hydrogène, de camphre, d’iode, d’huiles essentielles et d’oxygène, elle est très riche en vertus thérapeutiques. Ce sont les différents dosages de tous les composants qui définissent les couleurs de l’ambre qui peut être tour à tour jaune, brun, miel ou en encore verdâtre ou même.

 

 

Les vertus et utilisations :

 

On dit de l’ambre, qu’elle est la « pierre du bonheur », elle calme les angoisses, le stress et les dépressions en redonnant force et courage. On dit aussi qu’elle agit contre la fatigue et régule l’énergie. De plus, elle favorise l’endormissement, améliore la qualité du sommeil et chasse les cauchemars.

 

Également, excellente pour la peau, elle combat l’eczéma, le psoriasis et autres irritations cutanées. Elle est une « compagne idéale » en hiver puisqu’elle fait baisser la fièvre, stimule les défenses immunitaires, soulage les infections de gorge, les rhumes, la grippe et protège des problèmes respiratoires tels que l’asthme.

 

Utile pour tous et pour tout âge, cette résine permet, par exemple, pour les tous petits, d’apaiser les problèmes liés aux poussées dentaires tels que douleurs, fièvre, érythèmes fessiers, irritabilité… ou, pour les plus grands, de soulager toutes les douleurs articulaires comme l’arthrose et les rhumatismes.

 

Afin qu’elle puisse libérer toutes ses propriétés, il est essentiel de la porter à même la peau car c’est au contact de la chaleur que ses composants se diffusent et transmettent leurs vertus. Pour se faire, l’ambre est présenté sous différentes formes de bijoux comme en collier, en bracelet, en pendentif et/ou en boucle d’oreille.

 

Entretien :  

 

Au fil du temps, suite à son utilisation et à la libération de toutes ses vertus, l’éclat naturel de l’ambre peut disparaître que ce soit en totalité ou en partie. Face à ces changements, pas d’inquiétude, plusieurs solutions d’entretien peuvent être appliquées.

 

Quand l’ambre se couvre d’un voile opaque, il suffit de la frotter avec un chiffon imbibé d’huile d’olive et de l’essuyer avec un tissu sec.

 

Si elle devient terne et mat, c’est qu’il faut la décharger de toutes les mauvaises énergies qu’elle a absorbé. Pour ce faire, faites tremper une à deux heures votre bijou dans de l’eau minérale additionnée de sel marin non traité. Ensuite, afin de le réactiver, laissez-le au soleil pendant plusieurs heures il va ainsi se recharger en bonne énergie et se purifier.

 

Pour éviter que votre ambre « subisse » trop rapidement ces changements, il est déconseillé d’utiliser sous la douche ou dans le bain des produits avec conservateurs chimiques, favorisez les gels et savons naturels. Par conséquent, il est important de l’ôter en cas de baignade en piscine car le chlore détruirait ses propriétés.

 

Le collier d’ambre bébé :

 

Il existe des colliers d’ambre spécialement étudiés pour les bébés qui, grâce à plusieurs points, lient efficacité et sécurité. Le fil est étudié afin de casser facilement et de supprimer ainsi le risque de strangulation. De plus, il y a un nœud entre chaque perle ce qui évite, en cas de rupture du collier, l’éparpillement des perles et le risque que ces dernières soient avalées par l’enfant.

 

 

 

Repost 0
Published by sarah - dans divers
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 06:44

382652_10150542473247774_107284662773_10619009_118318102_n.jpg

 

Noël est de nos jours devenu une fête « commerciale » qui demande trop souvent un gros investissement financier et peut provoquer à plus ou moins long terme de gros dégâts écologiques. Cependant Noël, est avant tout une merveilleuse fête porteuse de sens et de valeurs qui peut être vécue sans dépenses excessives et avec joie et magie dans le respect de votre budget et de la planète.

 Il est tout à fait possible de préserver la magie de Noël tout en limitant son empreinte écologique. Pour ce faire, il vous suffit d’adapter les grandes étapes de votre Noël habituel à de nouvelles pratiques...

 

 

La décoration :

 

Le sapin est et reste la décoration emblématique de Noël.

 

Il est important de savoir que, malgré ce que beaucoup pensent, les sapins artificiels ne sont pas une bonne alternative car ils génèrent, lors de leur fabrication, de grosses dépenses énergétiques et des déchets considérables lors de leur destruction. Par conséquent, ce type de sapins présente des effets fortement néfastes sur l’environnement.

 

Les sapins naturels, quant à eux, sont issus de plantations agricoles produites spécifiquement pour Noël qui permettent d'augmenter le taux d'oxygène et de réduire l'effet de serre. De plus, ils contribuent de façon saine et naturelle à la magie de Noël. Cependant, il est essentiel de vérifier la provenance de votre sapin en éliminant ceux qui viennent de loin ou encore ceux qui sont gorgés de pesticides. Privilégiez un sapin issu d’une culture intégrée, permet de préserver l’environnement tout en tenant compte des aspects économiques.

 

Certains n’utilisent pas de sapin mais préfèrent décorer une plante d’intérieur par exemple. Vous pouvez également faire appel à votre imagination en adaptant d’autres supports comme par exemple fabriquer un sapin en carton ou encore avec des bouteilles en plastiques que vous pouvez au préalable peindre.

 

 

Pour le reste de la décoration, vous pouvez les confectionner vous-même éventuellement avec l’aide de vos enfants dans du matériel de récupération et avec des matières telles que le carton, le papier ou le tissu. Vous pouvez aussi faire de très jolies décorations en pâte à sel, en chocolat et même en pain d’épice. En ce qui concerne les guirlandes électriques, favorisez celles qui utilisent des led et les guirlandes vendues avec des ampoules de rechange pour ne pas avoir à changer toute la guirlande en cas de panne. Pensez également à ne pas laisser votre guirlande allumée toute la journée ou toute la nuit.

 

Les repas :

 

Les repas de fête sont bien souvent trop lourds et difficiles à digérer. On ressort de table « gavé » et le ventre bien pesant d’avoir trop mangé. Afin d’allier plaisir et consommation responsable, il est important de manger moins mais mieux.

 

Pour commencer, évitez d’utiliser de la vaisselle et du linge de table jetable. Préférez des nappes et des serviettes en tissus ainsi que de la vaisselle lavable. Cependant, si vous recevez vraiment beaucoup de monde vous pouvez toutefois opter pour une vaisselle jetable respectueuse de l’environnement.

 

En ce qui concerne les mets, misez sur le fait maison en privilégiant les produits de saison et de provenance locale plutôt que le tout prêt ou le surgelé qui demande beaucoup plus d’énergie.

 

Enfin, pour le vin et/ou le champagne, choisissez les de préférence bio afin d’être certain que la culture du raisin n’utilise pas d’engrais chimique.

 

Le Père Noël :

 

Dans certaines familles, le Père Noël est un « mensonge » qui dérange car il apporte magie et émerveillement pendant quelques temps mais occasionne tant de déceptions et de sentiments de trahison pour un temps bien plus long. La place du Père Noël est donc remise en question et certains parents décident de ne pas faire croire au Père Noël à leurs enfants. Il est également possible de voir les choses autrement c’est-à-dire de présenter le Père Noël comme un conte au même titre que les fées, les lutins et autres personnages imaginaires. Vous pouvez rester dans le flou, laissez planer le doute et surtout laissez vos enfants imaginer ce moment à leur manière.

 

Les cadeaux :

 

Les cadeaux demandent un budget très important. De plus, ils contribuent à une accumulation de choses pas toujours utiles. L’alternative peut être d’offrir des bons de concert, de spectacle et/ou de théâtre. Vous pouvez également proposer des bons de moment à partager ensemble : bon pour un massage, un repas ou un petit déjeuner ou encore offrir des paniers gourmands faits maison composés de confitures biscuits pâtes de fruits ou encore de petits objets fait main.

 

Pour les enfants, évitez tous les jouets à piles ou avec du plastique. Privilégiez les jouets en matières naturelles, les jeux de société coopératifs, les jouets d’occasion ou ceux fait de vos propres mains. Et surtout, dîtes-vous qu’il n’est pas utile d’offrir des cadeaux à outrance mais de renouer avec l'esprit de Noël en faisant découvrir à vos enfants le sens de l’écologie et l’importance de protéger et de préserver la planète en limitant l'empreinte écologique.

 

Repost 0
Published by sarah - dans divers
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 15:00

yourte.jpg

 

Actuellement, bien des personnes sont à la recherche d’une autre manière de vivre, plus proche des traditions et des valeurs dans le respect de la nature. Cependant, le modernisme de la société actuelle ne le permet pas toujours. C’est pourquoi, les vacances sont le moment idéal pour vivre cette halte si précieuse. On parle alors de « vacances écologiques ».

   Les valeurs qu’apportent les vacances écologiques sont fondées sur le fait de passer des vacances en plein air sans polluer la nature en la respectant et en respectant également la personne, la ville ou le pays qui nous accueillent. De nos jours, de nombreuses possibilités s’offrent à vous pour profiter pleinement des bienfaits de notre terre.

 

1.Les habitations écologiques :

 

La yourte :

 

Habitat traditionnel des steppes d’Asie centrale, la yourte est l’habitat écolo par excellence. Elle est un espace associé à de nombreuses coutumes ancestrales telles que toujours y pénétrer du pied droit ou encore ne pas y rester debout plus que nécessaire.

   

La yourte est constituée de pièces de bois assemblées par des cordes faites de crin de cheval puis recouvertes par de la laine de mouton feutrée. De forme circulaire, elle est composée d’une pièce où se trouvent plusieurs lits qui font office de sièges en journée ainsi que d’une armoire, d’une table basse et de plusieurs coffres pour que chaque membre de la famille puisse y ranger ses objets personnels. Au centre de la pièce, est placé un poêle qui sert de chauffage et de cuisinière.

   

Il ne faut pas oublier qu’une Yourte est avant tout une habitation familiale où l’on est tous réunis dans un chaleureux cocon.

   

La Ker terre :

 

Ces habitations sont très discrètes et se fondent dans la végétation.

Il s’agit en effet, de petites constructions rondes fabriquées à la main avec de l’argile, de la paille ainsi que du sable, de la terre et de la chaux. Quant au sol, celui-ci est fait de fougères.

   

Afin de ne pas avoir froid, une cheminée y est intégrée ce qui confère beaucoup de chaleur pour l’hiver. A l’intérieur, seuls des matelas posés à même le sol composent le mobilier.

   

C’est un foyer qui nous rapproche de notre terre nourricière.

   

La cabane perchée :

 

A l’instar des cabanes que l’on faisait enfant, ces habitations de bois sont accrochées dans les arbres afin que vous puissiez vivre en plein cœur de la nature.

   

Elles peuvent être constituées de plusieurs chambres et être équipées de mobiliers de bois mais en gardant toujours un milieu simple où ne règne que l’essentiel. Nous accédons à ces abris à l’aide d’un escalier ou d’une échelle de bois qui se fondent dans le décor.

   

A l’aide de ces cabanes, nos vacances alliées aux plaisirs du plein air, de vont en aucun cas dénaturer ou encore polluer notre environnement.

   

Le tipi (ou tepee)

 

Cette tente conique, habitation typique des indiens des plaines, est constituée de longues perches de bois appuyées les unes sur les autres. Ces dernières sont ensuite recouvertes de tissus reconnus pour leurs qualités thermiques et imperméables tels que le lining et le ozan (les indiens, quant à eux, utilisaient des peaux de bison.)

   

Le tipi offre un abri spacieux qui protège du froid et de la chaleur. A l’intérieur, une couchette faite de peau ou de tissu posée sur des joncs tressés fait office de lit ou de canapé. C’est un foyer, situé au centre de la pièce, qui assure le chauffage et qui permet de cuisiner. Le mobilier, quant à lui, est réduit au strict minimum.

   

Il faut savoir que par sa forme ronde il symbolise l’harmonie, grâce à laquelle vous pourrez vous reconnecter à la nature.

 

Certaines personnes font le choix de vivre toute l’année dans ces habitations alternatives, elles désirent un retour aux sources afin de réapprendre la valeur de l’échange entre les Hommes, de renouer avec le respect de la terre nourricière et de redécouvrir des modes de vie à la fois ancestraux et modernes.

 

2. Les lieux :

 

Les habitations citées ne sont pas obligatoirement isolées au fin fond d’une forêt.

   

Des éco villages accueillent parfois des vacanciers prêts à répondre à des valeurs de simplicité et de respect. Ils possèdent une production potagère et des constructions écologiques. L’objectif est de créer, ensemble, un mode de vie convivial et juste, avec une empreinte écologique minimale. Décider, construire, avancer main dans la main est un véritable défi dans une société où l'individualisme prime. En fournissant une meilleure qualité de vie, les éco villages permettent de créer des relations conciliatrices sans jugement et d’acquérir une autonomie alimentaire en participant activement à la vie sociale et économique d’une communauté saine.

   

Aujourd’hui, on voit fleurir des campings et des gîtes écologiques. Ils s’inscrivent dans une démarche éco-citoyenne en limitant au maximum leur impact sur l’environnement. Les habitations sont recyclables telles que celles citées plus haut. L’eau n’est pas gaspillée, l’énergie solaire est utilisée et faiblement consommée. Les produits d’entretien sont biologiques. Bien entendu, le campement écologique est avant tout une mentalité, il ne s’agit pas de venir avec une voiture polluante en abandonnant ses déchets de pique-nique dans la nature. Afin de vous donner toute les garanties d’un lieu de vacances vraiment respectueux de l’environnement avec des valeurs qui sont les vôtres, des labels (tels que le label écologique européen, la clef verte ou encore via natura et huttopia) se sont mis en place afin de certifier que la chartre écolo est bien respectée.

 

Enfin nous pouvons opter pour les vacances à la ferme. Elles sont très prisées par les français en leur offrant l’occasion de découvrir la nature et de s’y ressourcer. Elles permettent également de faire connaissance avec une agriculture biologique et respectueuse de l’environnement et ainsi de se régaler avec des mets sains et délicieux.

 

Repost 0
Published by sarah - dans divers
commenter cet article
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 13:49

Aujourd’hui, chaque famille est unique par sa composition, elle peut être « classique », monoparentale, recomposée et même « adoptée ». Dans ce dernier cas, il est important de souligner que le fait de se retrouver parents sans avoir pu tisser des liens, pendant la grossesse, requière un besoin accru de contacts. Plus ils seront nombreux plus il sera facile de faire connaissance et d’apprendre à s’aimer mutuellement.

 

 

Lorsqu’un enfant adopté arrive dans votre vie, il peut être désespérément accroché à vous ou totalement ignorant. C’est sa façon à lui de se protéger et de se rassurer. Ses besoins fondamentaux sont très souvent fragilisés et il se peut qu’il rentre en phase de régression. Le maternage, en favorisant au maximum les contacts physiques, est un allié précieux qui va aider votre enfant à apprivoiser sa nouvelle vie et vous aidez à créer ensemble une relation parent-enfant et apprendre à vous faire confiance et à vous aimer.

 

Le portage :

 

Pour établir une approche physique rapidement entre vous et votre enfant, le portage est une excellente solution. C’est grâce au contact que l’enfant crée des liens avec ses parents. Le portage peut être ressenti comme une grossesse psychologique en facilitant l’attachement et en intensifiant les relations.

Avec ce moyen, vous pouvez faire connaissance avec votre petit à votre rythme et surtout à son rythme. Tout doucement vous allez apprendre à traduire chaque petit signe que votre bébé vous envoie par son attitude. De son côté, votre enfant va s’investir dans votre quotidien et s’intégrer plus facilement dans sa nouvelle famille.

Toutefois, lors d’une adoption, il est recommandé que votre entourage ne prenne pas votre enfant dans leur bras avant un délai de trois ou quatre mois afin que l’attachement avec vous se fasse bien. L’écharpe va permettre à votre bébé de se familiariser avec le monde qui l’entoure en sécurité contre vous avec la possibilité de se replier en cas de stress.

 

Que ce soit pour un enfant adopté ou non, le portage possède une multitude d’avantages autant pour vous que pour votre bébé comme vous pourrez le lire dans ce dossier.

  

Le massage :

 

Pour renforcer le contact physique entre vous et votre enfant, optez pour le massage. Les avantages sont nombreux, tant pour lui que pour vous-même.

En plus d’être une langue universelle, le massage permet de rentrer en relation avec votre enfant tout en douceur. Vous ferez connaissance avec votre bébé grâce à une interprétation facilitée de son langage non-verbal et vous saurez même y répondre de manière adéquate.

De plus, par le biais du toucher, nécessité essentielle au bon développement de votre enfant, le massage favorise l’attachement. Il procure un temps privilégié qui aide à créer une communication basée sur l’amour et le respect.

Pendant chaque massage le bien-être ressenti lors de ce toucher relationnel, apporte à votre petit la force et la sécurité dont il a besoin pour faire face au nouveau monde qui l’entoure.

 

Le Co dodo :

 

Comme pour le massage et le portage, le Co dodo apporte le contact qu’il a tant besoin.

Pendant son sommeil, l’enfant est plus vulnérable, il peut faire des cauchemars, avoir peur et/ou se sentir perdu. Votre présence à ses côtés le rassurera et lui permettra de se reconstruire. Cette proximité, en plus de vous apporter plaisir et satisfaction, favorise le développement du lien mère-enfant.

En ce qui vous concerne les papas, malgré votre absence en journée, vous pourrez savourer la chaleureuse présence de votre enfant la nuit et de ce fait créer vos liens.

 

L’allaitement :

 

Même s’il n’est pas de notoriété publique que l’on puisse allaiter un enfant que l’on n’a pas porté dans son ventre, il est physiologiquement possible d’induire une lactation pour son bébé adopté. Mais il faut bien être conscient que ce processus demande beaucoup de motivation, de temps et d’énergie.

Dans un premier temps, il va vous falloir stimuler vos seins à l’aide d’un tire lait afin de développer vos canaux lactifères et d’augmenter le taux de prolactine. En complément, pour agir de manière plus efficace sur le taux de prolactine il est possible d’utiliser des galactogènes. Certains médecins prescrivent même un traitement hormonal plusieurs mois avant l’arrivée du bébé afin de simuler une grossesse.

Dans un second temps, quand le lait commence à perler, il est impératif de bien l’exprimer fréquemment afin de mettre en place une lactation importante voir même suffisante pour votre bébé. Il est nécessaire de se faire accompagner par une personne compétente qui pourra vous soutenir et vous conseiller dans votre cheminement. Bien évidemment, l’allaitement se fait à deux.

 

 

Repost 0
Published by sarah - dans divers
commenter cet article