Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 05:44

 

    DSC00657.JPG

 

Certains parents font le choix de prendre en charge eux-mêmes l’instruction de leurs enfants et par ce fait de ne pas les scolariser. En France, la loi de 1882 stipule que l’instruction est obligatoire de 6 à 16 ans et qu’elle peut être donnée dans les établissements publics ou privés, soit dans les familles par les parents ou l’un d’entre eux ou toute autre personne de leur choix.

 

Les motivations :

Ce sont bien souvent pour des raisons pédagogiques (surpopulation des classes, refus du système récompenses-punitions, évaluations des élèves…), religieuses ou philosophiques que les parents décident de prendre en charge l’instruction de leurs enfants mais parfois cela peut être la solution nécessaire à des problèmes particuliers tels que des soucis de santé de l’enfant, financiers, géographiques ou encore scolaires (mauvaise influence, pression, drogues, délinquance, échec scolaire…)

 

La procédure :

Les parents doivent faire une déclaration auprès de leur mairie et de l’inspection académique 15 jours avant la rentrée des classes ou la déscolarisation. Cette démarche est à renouveler chaque année. Des contrôles seront effectués par une assistante sociale afin de vérifier les bonnes conditions d’apprentissage.

Aucune obligation n’est faite aux familles en ce qui concerne le programme à suivre. L’inspection académique vérifiera chaque année la progression et l’évolution des acquisitions de l’enfant. Chaque foyer peut donc utiliser diverses méthodes, utiliser des manuels scolaires ou des cours par correspondance, ou bien se baser sur les pédagogies Montessori, Steiner ou Freinet (adapter l’instruction à l’enfant en fonction de ses besoins et ses capacités.)

 

Avantages :

  • Respect du rythme de l’enfant : Pas besoin de le réveiller pour l’emmener à l’école. L’heure des repas peut être adaptée à la faim de l’enfant. Il peut souffler davantage et n’est pas épuisé à l’issue de la journée. Il a alors le temps et l’envie de s’intéresser à d’autres domaines.
  • Moins de maladies diverses telles que les épidémies de gastro et grippe.
  • Pas de devoirs supplémentaires le soir, donc plus de temps à partager en famille.
  • Pas de perte de temps en trajets : Parfois par temps peu clément.
  • Pas de classement ou d’évaluations. L’enfant n’est pas pris dans l’engrenage de la compétition qui pourrait supprimer son envie d’apprendre.
  • Permet de répondre aux demandes de l’enfant au moment où il en a besoin.

 

Difficultés :

 

  • la nécessité de défendre son choix de déscolarisation vis-à-vis des autres.
  • l'effort nécessaire pour s'assurer de la socialisation de l'enfant en lui donnant l'occasion de rencontrer d'autres enfants de son âge.
  • la peur des parents d'être incapables de couvrir l'ensemble des programmes scolaires.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by sarah - dans l'école
commenter cet article