Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 13:39

12295_1322236708412_1605679205_764687_3119621_n.jpg

 

Quand votre bébé pleure et que vous ne savez pas pourquoi, cela peut être une grande source d'inquiétude. L'explication traditionnelle a été souvent centrée sur d'éventuels problèmes tels que des gaz ou des troubles digestifs. Cependant, des recherches ont montré que la plupart des bébés qui ont la "colique" ne présentent rien au niveau de leur digestion et sont, la plupart du temps, en excellente santé. Alors, quelle serait l'explication à ces pleurs inexpliqués?

 

 

 

Votre bébé ne pleure jamais pour rien. C’est pourquoi il faut essayer de déceler quelle en est la cause. Les sanglots peuvent s’expliquer par diverses raisons comme le fait qu’il peut avoir faim ou soif, qu’il peut s'ennuyer, qu’il a mal, qu’il a peut-être froid ou trop chaud ou bien, tout simplement, qu’il a besoin d'être tenu. Si, après vous êtes assurés que tous ses besoins fondamentaux ont été comblés, votre bébé pleure toujours cela peut signifier qu’il avait tout naturellement besoin de pleurer. Il faut savoir que les bébés accumulent pas mal d'expériences stressantes, comme une naissance traumatisante, des difficultés après la naissance ou encore quand ils essaient de comprendre le monde. Ils sont donc facilement effrayés ou sur-stimulés. De plus, ils éprouvent de grandes frustrations lorsqu'ils s'efforcent de développer de nouvelles capacités et quand ils tentent de communiquer. De ce fait, ils ont besoin d’évacuer toute cette accumulation et c’est par les pleurs qu’ils peuvent se décharger.

 

Bien entendu, tout ceci n’est pas tout le temps évident car parfois il peut être difficile de saisir de quoi son bébé a besoin surtout lorsqu’il continue de pleurer dans vos bras.

 

 

Il ne faut pas associer les pleurs de votre bébé à des caprices puisque ces derniers sont nécessaires à votre enfant pour se « réparer ». D’après Aletha Solter psychologue suisse américaine, auteure du livre "Pleurs et colères des enfants et des bébés":

 

"Les bébés naissent avec cette capacité naturelle de guérison que sont les pleurs, qui leur permettent de surmonter les effets du stress. Des recherches ont montré que les gens de tous âges tirent bénéfice d'une bonne crise de larmes, et que les larmes aident à restaurer l'équilibre chimique du corps après un stress. Un nouveau-né, qui a été isolé dans une couveuse sans contact humain pendant plusieurs jours, peut avoir besoin de pleurer et d'exprimer sa rage pendant des heures, durant plusieurs mois, dans le but de soulager la souffrance émotionnelle causée par cette expérience tellement effrayante et déconcertante. Un enfant de trois mois peut avoir besoin de pleurer longuement après une réunion de famille pendant laquelle il a été tenu par de nombreuses personnes qui ne lui sont pas familières. Un enfant de six mois qui a essayé d'avancer en rampant toute la journée et qui n'a réussi qu'à reculer, peut avoir besoin, à la fin de la journée, d'exprimer ses frustrations en pleurant de rage avant de pouvoir s'endormir tranquillement. Dans ces exemples, ce n'est pas le fait de pleurer qui blesse. Pleurer, c'est le processus par lequel le bébé se guérit de ses blessures."

 

 

Alors que faire?

 

Tout d'abord, il est important de veiller aux besoins et/ou aux gênes du moment, tels que la faim ou le froid. Mais, si votre bébé ressent toujours une gêne, il est tout à fait approprié de le tenir avec amour pour lui permettre de continuer à pleurer. C’est une nécessité pour votre bébé durant laquelle il a besoin de proximité et d'attention, il doit se sentir en sécurité. Voilà pourquoi, un bébé ne devrait jamais être laissé seul quand il pleure. Quand votre enfant émet le besoin de soulager son stress, vous pouvez par exemple vous isoler avec lui et le tenir contre vous en lui murmurant des phrases d'encouragements. Parfois, cela le fera pleurer de plus belle, ce n'est pas qu'il vous rejette mais au contraire, qu’il se sent suffisamment en sécurité pour vous montrer tout ce qu'il ressent. C'est comme si vous-même éclatiez en sanglots alors qu'un ami sincère posait son bras sur vous et reconnaissait que vous avez eu une journée difficile. En tenant votre bébé dans vos bras lors de leurs pleurs de décharge, vous lui permettez de s'exprimer et vous remarquerez généralement que votre bébé est plus détendu et satisfait après une période de larmes, et qu'il dort mieux pendant la nuit.

 

 

Il est important de faire confiance à votre bébé car lui seul sait ce dont il a besoin et quand il en a besoin. Par conséquent, écoutez-le mais aussi écoutez-vous puisque vous êtes la plus à même de le comprendre.

 

 

       

Voici le livre qui m'a aider à comprendre les pleurs de mes enfants et à les accepter.

Repost 0