Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 15:02

DSC08536.JPG                

 

 

  Les huiles essentielles (HE) peuvent soulager beaucoup de symptômes chez les bébés et les jeunes enfants. Mais encore faut-il les choisir adaptées à l’âge de l’enfant et les utiliser à très petites doses.

 

 

Quelles huiles essentielles avoir à la maison ?


-Bois de rose : anti-infectieuse, antibactérienne, antifongique, antivirale, antiparasitaire, régénératrice tissulaire ou encore stimulante immunitaire… Cette HE apaise les chagrins, chasse les idées noires ou prépare la guérison en cas de maladie.


-Camomille romaine ou noble : apaisante, antispasmodique, anti-inflammatoire, elle calme et apaise les hypersensibles. Idéale pour les bébés irritables, surexcités, grincheux, impatients ou capricieux.


-Ciste : anti-infectieuse et antivirale, c’est avant tout pour ses propriétés hémostatiques et antihémorragiques puissantes qu’elle est précieuse ! Idéale pour les petites coupures, les blessures ou plaies infectées des enfants. Elle aidera par ailleurs bébé à apaiser ses inquiétudes et trouver sa propre personnalité.


-Eucalyptus radiata : décongestionnante, antivirale, expectorante et anti-inflammatoire des voies respiratoires, c’est l’HE idéale dès les premiers frimas.


-Géranium bourbon : cicatrisante, astringente, antispasmodique, relaxante, anti-infectieuse et régénérante cutanée. Elle améliore l’humeur, donne confiance en soi, tonifie le psychisme tout en apaisant. On la mélange avec l’HE de géranium rosat (moins chère). Parfaite pour détendre bébé lors de ses « premières fois » (premier voyage, nouvelle chambre…).


-Lavande officinale ou vraie : cicatrisante, antispasmodique, calmante, relaxante, anti-inflammatoire, elle calme les troubles du sommeil et l’énervement, les contrariétés.


-Mandarine : apaisante, calmante,  antispasmodique (à ne pas employer avant une exposition au soleil : photo sensibilisante).


-Orange douce : réconfortante, rafraîchissante,  relaxante, calmante et antiseptique (à ne pas employer avant une exposition au soleil : photo sensibilisante). Très douce, elle apaise surmenage, nervosité, et adoucit les « passages » et les séparations. Diffusez la pour favoriser la concentration ou redonner le sourire à ceux qui ont les idées noires.


Petit grain bigarade : calmante, sédative, antibactérienne, cicatrisante, relaxante, antidépressive… Elle accompagne à merveille les périodes difficiles, de stress, aide à retrouver la joie de vivre en rassurant, cajolant… C’est la « présence câlin » dont on dépose 1 goutte sur le doudou pour que bébé gère mieux les séparations. Sur le plexus, 1 goutte diluée dans de l’huile végétale calme les toux spasmodiques ou les maux de ventre d’origine nerveuse. L’HE de néroli,proche, est géniale lorsque la fatigué émotionnelle laisse place à une déprime passagère. Elle accompagne à merveille les moments d’angoisse ou d’hyperactivité.


Tea tree : très douce, cette HE est anti-infectieuse polyvalente (antibactérienne, antifongique, antivirale, antiparasitaire), stimulante immunitaire et protectrice cutanée. Elle assainit les lieux, calme les inflammations et les problèmes de peaux.


Ravintsara : antivirale et stimulante immunitaire puissante, c’est une des HE à toujours avoir sous la main en hiver en prévention. Mais elle agit également en rechargeant tout autant physiquement que psychiquement.


Thym à linalol : antibactérienne, anti-infectieuse, antifongique, antimicrobienne ou encore tonifiante, elle est idéale pour lutter contre les candidoses, calmer la zone ORL ou apaiser les fatigues nerveuses. Idéale pour les coups de mou de bébé : 1 petite goutte diluée dans de l’huile végétale, 2 fois par jour sous la plante des pieds jusqu’à amélioration.

 

  Quelles utilisations ?


-Massage : dilution dans une huile végétale vierge ou première pression à froid bio : huiles de jojoba, calophyllum, amande douce, sésame, olive, macadamia…


-Dans la fabrication du liniment : 1Ogouttes d’HE de lavande pour 250 ml de produit.


-Bain : 2 gouttes de néroli ou de petit grain bigarade dans la bassine du bain pour les difficultés d’endormissement. Attention : les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau. Il faudra les diluer dans une base de savon neutre (par exemple du savon d’Alep liquide, ou du shampooing doux) au moment de rentrer dans l’eau.


-Douche : pour un enfant de plus de 3 ans : 1 goutte d’HE dans 150 ml de savon liquide.


-Désinfecter les couches lavables : 2 à 3 gouttes dans le seau de stockage.


-Repousser les moustiques : diluez  2 gouttes de géranium rosat et de bois de rose dans 2O ml d’huile végétale. Utilisez le remède répulsif obtenu comme une huile de massage. Appliquez-la sur les zones exposées aux piqûres de moustiques. Vous pouvez également répandre ce mélange dans la chambre de votre enfant à l’aide d’un diffuseur d’huile essentielle.


-Constipation : massez le ventre de votre bébé (toujours dans le sens des aiguilles d’une montre) à l’aide d’1 à 2 gouttes de camomille noble (OU géranium bourbon OU lavande vraie), diluées dans 5 à 8 gouttes d’huile végétale. N’hésitez pas à effectuer des petits mouvements en repliant ses jambes contre son abdomen.


-Diarrhée : diluez 1 à 2 gouttes de camomille noble OU de petit grain bigarade (OU de ravintsara en cas de gastro entérite) et massez délicatement le ventre de votre bébé. Consultez rapidement si les symptômes ne s’améliorent pas.


-Grippe, rhume et problème respiratoire : Nouveau-né : Massez la poitrine et le dos de votre bébé avec 2 gouttes de lavande dans 10 ml d’huile végétale, 3 à 4 fois par jour. Massez la poitrine et le bas du dos. A partir de 6 mois : versez 1 goutte de chacune des 4 huiles essentielles suivantes : lavande vraie, bois de rose, eucalyptus radiata, tea tree  dans 10 ml d’une huile. Massez la poitrine et le dos de votre bébé avec un peu de cette huile de soin, 3 à 4 fois par jour. Diffuser pendant 5 minutes 3 fois par jour 8 à 10 gouttes d’eucalyptus radiata.


-Eczéma : diluez 1 goutte de tea tree OU de géranium bourbon OU de lavande vraie dans une dizaine de gouttes d’huile végétale.


-Calmer les angoisses de bébé : lors des périodes importantes de bébé (voyage, première séparation, entrée à la crèche…), quelques gouttes dans une base neutre dans l’eau du bain.


-Erythème fessier et irritations cutanées : voir eczéma.


-Pour les poussées dentaires : Mélangez 1 goutte d’huile essentielle de camomille noble  et 1 goutte d’huile essentielle de lavande dans 10 ml d’huile d’amande douce. Masser les joues et les mâchoires de bébé, 3 à 4 fois par jour.


-Pour les  coliques : Préparez l’huile de soin suivante : 2 gouttes d’huile essentielle de lavande, 1 goutte d’huile essentielle de mandarine dans 10 ml d’huile végétale .Masser le ventre et le bas du dos de bébé avec un peu de cette huile de soin, 3 à 4 fois par jour.

 


Quelles quantités ?


0 mois-6 mois: 1 goutte dans 10 ml (2 cuillères à café) d'huile végétale bio pour le massage ou le bain. Deux gouttes de lavande sur un mouchoir posé près du lit peuvent aider l'enfant s’il a des difficultés à s'endormir.


6 mois-2 ans :en plus de ce qui est préconisé pour les enfants de 0 à 6 mois, vous pouvez si l'enfant a la grippe ou une congestion nasale, utilisez deux gouttes des huiles essentielles d'eucalyptus sur un mouchoir posé près du lit.


2-5 ans : 1 à 3 goutte d’huiles essentielles diluées dans 10 ml d’huile végétale. pour le massage et le bain.


5-12 ans :utilisez la moitié de la dose d'un adulte et augmentez la palette d'huiles essentielles.


Précautions :


- Ne jamais utiliser par voie orale (par la bouche) chez l’enfant de moins de 12 ans.


- Toujours diffuser les HE en dehors de la présence de votre bébé (quelques minutes avant de le coucher par exemple).


- Eviter tout contact avec les yeux et les muqueuses.


- Application par voie cutanée (massage) en dilution dans de l’huile végétale (seule la lavande peut s’utiliser pure.)


- Effectuez systématiquement un test pour éviter toute réaction allergique avec un nouveau produit (versez 2 à 3 gouttes diluées dans 1 cs d’huile végétale sur la peau de bébé et n’utiliser le produit que 24 heures plus tard, après avoir vérifié qu’il n’y ait pas eu de réaction).


- Choisissez toujours des huiles essentielles de qualité bio.
Veillez à ce que figure sur l’emballage la mention « huile essentielle », et non « essence », le nom botanique de la plante (en latin), la provenance, le sigle AB et la partie distillée de la plante.


- Aucune automédication pour les femmes enceintes durant les 3 premiers mois.


- Voici les huiles essentielles interdites aux enfants de moins de 6 ans : cannelle, carotte, céleri cultivé, épinette noire, eucalyptus (à bracté mentholé), gaulthérie couchée, hélichryse italienne (pas d’usage prolongé sans lavis d’un professionnel), clou de girofle, ledon du Groenland, lentisque pistachier, litsée citronnée, menthe poivrée, niaouli (ou melaleuca viridiflora), pin sylvestre, thym à thymol.

Repost 0
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 05:53

DSC06328     

 

 

Les poux, parasites souvent rencontrés dans les cours d’écoles, sont responsables de fortes démangeaisons. Il n’est pas toujours facile d’en venir à bout pourtant, avec quelques recettes naturelles en préventif et/ou en curatif ils ne seront plus qu’un mauvais souvenir.

Le pou est un insecte qui se nourrit de sang, il vit environ 35 jours et peut pondre 15 œufs par jour. Il aime la chaleur et contrairement aux idées reçues, se plaît aussi bien sur des chevelures sales que sur des propres.

 

Les poux se transmettent de têtes en têtes très rapidement surtout chez les enfants. Si un membre de la famille est atteint, c’est tout le monde qu’il faut traiter ainsi que les bonnets, écharpes, linge de lit, brosses, doudou, … bref tout ce qui a pu être en contact avec la chevelure infestée. Pour cela, des solutions naturelles existent pour éradiquer efficacement ces parasites. Sachez que les traitements chimiques vendus en pharmacie sont toxiques et très agressifs pour le cuir chevelu fragile de nos enfants et parfois même peu efficaces.

 

Traitement :

 

Dans un premier temps, il vous faudra étouffer les poux et rendre le cheveu inhospitalier en le gainant. Pour ce faire, vous pouvez badigeonner la chevelure infestée avec de l’huile d’olive ou avec du henné neutre (donc non colorant). Dans les deux cas vous pouvez ajouter dix gouttes d’huile essentielle de lavande. Il est important de bien insister sur les racines puisque c’est à cet endroit que se logent les lentes. Une fois les cheveux bien enduits, enveloppez tout d’abord la tête de film alimentaire puis d’une serviette éponge. Ensuite, il faudra laisser agir cet enveloppement le plus longtemps possible, mais bien entendu en fonction de ce que peut supporter votre enfant. L’idéal serait toute une nuit.

 

Au bout de ce temps de pause, rincez bien avec du vinaigre blanc tiédi puis effectuez un shampoing auquel vous ajouterez 2 gouttes d’huile essentielle de lavande ou de tee trea. Laissez pauser 5 minutes puis rincez abondamment au vinaigre blanc tiède. Attention cela peut piquer les yeux.

 

Procédez ensuite à un coiffage minutieux à l’aide d’un peigne fin.

 

Il est primordial de traiter également tout ce qui a touché la chevelure. Passez le linge qui le supporte en machine à 60° avec du vinaigre blanc. Pour le linge délicat ou bien le doudou, faîtes leur faire un petit séjour au congélateur dans un sac. Il est possible aussi de fermer le tout dans un sac en plastique opaque, dans lequel vous aurez préalablement mis quelques gouttes d’huile essentielle de lavande, et de le laisser fermé 24 à 48 heures. Pensez également à bien passer l'aspirateur sur les matelas, tapis et canapés.

 

Prévention :

 

Il est important d’examiner régulièrement les cheveux de vos enfants et de les peigner longuement tous les jours en période d’épidémie. Il est également bon d’ajouter au shampoing habituel de vos enfants 10 gouttes d’huile essentielle de lavande et procédez au rinçage avec du vinaigre de cidre.

 

Afin que les poux aient moins de prises, vous pouvez par exemple attacher les cheveux de vos filles ou encore préparez un mélange anti poux. Pour ceci il suffit de mettre dans un vaporisateur 100ml de vinaigre de cidre auquel vous ajouterez 15 gouttes d’huile essentielle de lavande puis 100ml d’hydrolat de lavande. Vaporisez ce mélange sur les cheveux de vos enfants ainsi que tous les vêtements en contact avec leur tête. N’oubliez pas le doudou et la literie. Vous pourrez aussi tout simplement mettre derrière chaque oreille une goutte pure d’huile essentielle de lavande.

 

Repost 0
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 20:00

miel.jpg

En plus d'être savoureux, le miel est doté de milles vertus pour notre santé. Contre le rhume, la fatigue, les problèmes digestifs… : découvrez tous les bienfaits de ce produit naturel.

 

 

 240__Une-12.jpg

Sur la peau :

 

 

 Le miel est incontestablement l’un des éléments de base dans de nombreux produits cosmétiques et les produits d’hygiènes. Ces propriétés variées et uniques permet de : 

 

  • Hydrater la peau et les cheveux grâce à sa richesse en sucre ;

  • Apaiser les peaux sensibles grâce à sa qualité anti-irritante ;

  • Protéger la peau du vieillissement précoce et rendre la peau plus souple ;

  • Régénérer les cellules superficielles de la peau ;

  • Aider à rajeunir la peau grâce à la quantité énorme des antioxydants que contienne le miel ;

  • Nettoyer la peau  

  • Nourrir, hydrater.

  •  fortifier la peau  

 

cuill-re-de-miel-creative-commons-blentley.jpg

Vertus  thérapeutiques :

 

 

Pour toutes ses richesses, le miel se révèle être un atout précieux dans le domaine de la santé.

 

 Le miel est efficace pour : 

 

  • Tuer les bactéries ;

  • Fortifier les squelettes et permettre aussi de mieux digérer les autres aliments et la rétention du calcium et du magnésium ;

  • Lutter contre les maladies pulmonaires ;

  • Calmer les nerfs et faciliter l'endormissement ;

  • Cicatriser les plaies externes ;

  • Faciliter la dissolution des calculs, idéal en cas de lithiase biliaire ;

  • Lutter contre l'asthénie (la fatigue) ;

  • Prévenir le vieillissement cardiovasculaire et calmer les troubles du sommeil ;

  • Lutter contre le rhume et les états grippaux.

Aussi, le miel est efficace contre :

  • Les maladies de cœur et appareil circulatoire ;

  • Les inflammations de l'estomac et de l'intestin ;

  • Les maladies de bronches ;

  • Les crampes, crispations (des paupières par exemple), contractures ;

  • Il possède un pouvoir cicatrisant en application externe et est un remède réputé contre les irritations de la gorge.

 

 

Repost 0
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 17:44

Aloe_vera_jus_photo.jpg

 



Aujourd'hui on parle beaucoup de l'aloès, plante magique, plante guérisseuse, plante de beauté.


 

- Anti-inflammatoire, antiseptique et antifongique

- Analgésique

- Antiviral

- Aide aux fonctions digestives : meilleure digestion des aliments (grâce aux enzymes que contient l'aloès), diminution des putréfactions intestinales et régularisation du transit intestinal

- Aide à lutter contre la fatigue

- Baisse du cholestérol

- Détoxifiant de l'organisme

- Purifie le sang

- Riche source de nutriments divers, donc excellent complément alimentaire

- Stimulant du système immunitaire

- Tonique de l'organisme

- Propriétés hypoglycémiantes ou antidiabétiques.


 

Sous forme de gel  l'Aloès Véra  est très efficace contre les brûlures, les coupures, les dermatoses, les écorchures, les escarres, les gerçures, les foulures, entorses, tendinites, les ulcères.


On a pu observer ses effets antiviraux dans le traitement de l'herpès, de la rougeole, de la colite, du diabète.


Le gel d’aloès fait des miracles pour soulager les piqûres d’insectes.


En dermatologie, le gel d'Aloès Véra  protège le pH naturel de la peau. Il aide à la nettoyer, à détruire les bactéries et champignons. Il la nourrit, mue la peau morte, stimule la circulation du sang et accélère la production de nouvelles cellules.


Non-toxique, l'Aloès  Véra  agit comme humectant, astringent, anti-irritant, anti-transpirant et antiallergique.


Certains dentistes utilisent l'Aloès Véra pour atténuer les douleurs provoquées par l'extraction de dents et pour
accélérer la cicatrisation des plaies. L'Aloès Véra entre dans la composition des meilleurs dentifrices.


Il est aussi efficace contre les affections du cuir chevelu et des cheveux : pellicules et calvitie. Il peut soulager et parfois guérir des maladies  comme le psoriasis et l'eczéma.

En usage interne, l'Aloès Véra  sous sa forme buvable régularise le transit intestinal et atténue les irritations du colon.


 

L'Aloès Véra est aussi efficace en usage interne qu'externe. Sous sa forme buvable (pur à 97,7 %), il représente un excellent complément alimentaire.
 

 

 

Repost 0
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 17:49

L'E.P.P. ou Extrait naturel de Pépins de Pamplemousse est d'une aide précieuse face à beaucoup de petits désagréments
grâce à sa richesse en bio flavonoïdes, et en vitamine C, 2 antioxydants.



                                                            pamplemousse.jpg


L'EPP est:

 

  • Antimicrobien.
  •  Antibactérien.
  • Antiseptique.
  •  antifongique.
  •  Il permet d'assainir les voies digestives et de favoriser le rétablissement en stimulant l'organisme.

 

En externe

- Conservation des cosmétiques : 1 goutte pour 250 ml.
- Bouche : aphtes, lèvres gercées, herpès des lèvres, muguet, maux de dents, gingivite, désinfection de la brosse à dents etc.
- Nez et gorge : rhume, pharyngite, toux, enrouement, laryngite,
- Oreilles : maux d'oreille, hygiène des oreilles
- Visage : acné, boutons, impuretés de la peau, rasage etc.
- Cheveux : Shampooing médical, pellicules, démangeaisons du cuir chevelu, poux de tête etc.
- Peau : Petites coupures, petites brûlures, éruptions cutanées, dermatite, piqûre d'insecte, psoriasis, zona, eczéma, urticaire, ulcère variqueux, verrues, mycose.
- Pieds : Eczéma des orteils, hyper sudation, durillons, cors, verrues plantaires, ampoules etc.
- Ongles : Onychomycose, panaris.
- Organes génitaux : vaginite, infections vaginales, parasites du vagin, soins des organes génitaux, maladies des organes génitaux masculins.

En interne ( utiliser toujours dilué)

- Inflammations
- Dysfonctionnements intestinaux, infections du système digestif, gastrites, ulcère de l'estomac et du duodénum
- Rhumes, grippe
- Candidoses et autres mycoses, maladies parasitaires
- Allergies

Posologie : 6 à 20 gouttes d'extrait 2 à 3 fois par jour, bien mélanger dans un verre d'eau ou de jus de fruits.

Repost 0
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 16:17

La propolis est un antibiotique naturel élaboré par les abeilles à partir des substances résineuses qu’elles récoltent sur les bourgeons. Transformées en mastic, elles en tapissent les parois de la ruche et la protègent ainsi des parasites.A l’instar des autres produits de la ruche que sont le miel et la gelée royale, la propolis est une substance naturelle aux multiples vertus pour la santé. Elle est particulièrement efficace pour prévenir et soigner les petits maux de l’hiver en raison de ses propriétés antimicrobiennes.


abeille-apis-mellifera-propolis-ruche-pm.jpg 


 Propriétés thérapeutiques : antifongique, antiseptique et antibiotique.


  • stimule système immunitaire,
  • anti stress, anti douleurs.
  • bronchite, grippe, sinusite, pneumonie
  • coupures, hémorroïdes.
  • paresse intestinale.
  • brûlures, psoriasis, acné, crevasses, verrues.
  • troubles gynécologiques, maux de dents, infections des oreilles.
    Ses propriétés anti oxydantes neutralisent les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire, quelques gouttes peuvent être ajoutées au liniment et crème maison.

 

Quelle que soit l'utilisation de la propolis, il est déconseillé de l'utiliser plus de 2 à 3 semaines de suite.

 

 

 

Repost 0
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 13:43
204190_758247017_ours-infirmiere-zoom_H081914_L.jpg 

« Que ta nourriture soit ton médicament et ton médicament ta nourriture. » 
          
Hippocrate


mob21_1239713041.jpg

recette sirop contre la toux


20 cl d'eau bouillante
3 CS de thym séché
10 cl de miel-propolis ( je l'achète en magasin bio)

Faire infuser le thym 20 min dans l'eau bouillante.
filtrez puis incorporer le miel-propolis
remettre a chauffer pour dissoudre le miel.
ajouter 10 gttes d'extrait de pepins de pamplemousse

mettre dans une bouteille opaque et conserver au frais


cerat-galien-pot-pharmacie-gm.jpg

Crème pour peaux atopiques (eczéma)


26g d'hydrolat de rose
10g d'huile d'olive + 7 g d'huile de germe de blé
7g de cire d'abeille
1 cc de miel.

faire fondre la cire d'abeille et le miel dans les huiles au bain marie. faire chauffer l'hydrolat de rose.
emulssionner l'huile en ajoutant l'eau de rose petit à petit en faisant des 8.
Avant que la crême ne soit trop solide, mettre dans un pot. puis battre jusqu'a complet refroidissement.



Repost 0
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 13:50

 

herbs.jpg

La phytothérapie est une méthode thérapeutique qui utilise l'action des plantes. L’utilisation de plantes selon leurs vertus est considérée comme une médecine traditionnelle et est encore massivement employée dans certains pays.

Certaines plantes contiennent des principes actifs qui peuvent être extrêmement puissants, d'autres sont toxiques à faible dose. Le fait que l'on n'utilise que des plantes ne signifie pas que cela est sans danger. Ne pas hésiter à demander conseil à son pharmacien, médecin, herboriste ou naturopathe.


Exemples de préparation :


Macération

Il s'agit d'un processus d'extraction à température ambiante (15/20C). Le liquide employé peut être l'eau,( mettre la plante dans de l’eau froide et laisser macérer environ 3H )ou de l’huile végétale.( remplir un bocal de plante séchée, recouvrir d’huile et laisser macérer 4 semaines).

 

Infusion
L'infusion, est le mode le plus courant et le plus classique d'emploi des remèdes végétaux. On procède de la manière suivante: la plante séchée et  fragmentée est arrosée d'eau bouillante. On laisse reposer une quinzaine de minutes dans un récipient fermé, en mélangeant de temps en temps. Enfin, le liquide est filtré sur coton, papier filtre, Sauf indication contraire, on emploie en général 10g de plante/ litre d’eau

 

Décoction
Il s'agit d'extraction à l'eau, avec un certain temps d'ébullition. Les parties végétales correctement fractionnées (tiges feuillées, racines, feuilles, fleurs) sont mouillées à l'eau pures, chauffées et bouillies pendant une quinzaine de minutes. . La décoction est ensuite filtrée. Les décoctions ne se conservent pas, mais sont à préparer fraîches au moment de l'utilisation

 

Teinture
Il s'agit d'extraits de plantes végétales, obtenus à l'aide de solvants divers: alcool, éther-alcool, vin, eau. Leur seul nom indique qu'il s'agit de liquides diversement colorés selon les ingrédients utilisés. Le mode opératoire est généralement décrit dans les codex ou dans les ordonnances pharmaceutiques. On distingue des teintures simples, préparées à partir d'une seule plante séchée: teinture de belladone, teinture d'acore; et des teintures composées, qui contiennent plusieurs végétaux différents. Citons comme exemple la teinture mère, la teinture de rhubarbe composée.

 

Quelques plantes à avoir chez soi :

 

anis.gif

ANIS
 : à utiliser en infusions

 

  • Galactogène
  • Stomachique
  • Expectorant
  • Antiseptique

 

 

 INDICATIONS :

 

 

  • Aérophagies
  • Migraines
  • Règles douloureuses
  • Insuffisance lactée
  • Indigestion
  • Coliques
  • Bronchite
  • Asthme

 

arnica.jpg

ARNICA
 : à utiliser en macérât, granules homéopathiques, gel…

 

  • Antiseptique
  • Guérison des coups
  •  fait baisser la fièvre
  • Stimule les règles
  • Anti-inflammatoire

 

 INDICATIONS :

 

  • Contusions
  • Foulures
  • Foulures
  • Furoncles
  • Bleus

 

basilic.jpg

BASILIC
 : infusions, décoctions, macérât

 

  • Antispasmodique
  • Digestive
  • Anti-inflammatoire
  • Hypotenseur

 

 

INDICATIONS :

 

  • Digestion difficile
  • Plaies et blessures
  • Fièvre
  • Bronchite

 

F_art29_Memo2_1_gif-camomille.gif

CAMOMILLE
ROMAINE : infusions, macérât compresses

 

  • Tonique
  • Antispasmodique
  • facilite la digestion
  • Stimulant
  • Fait baisser la fièvre
  • Anti-inflammatoire

 

 

 

 INDICATIONS :

 

  • Aérophagie
  • Digestions lentes
  • Maux de tête
  • Courbatures
  • Douleurs des règles
  • Rhumatismes
  • conjonctivite

 

fenugrec1.jpg

FENUGREC
 : gélules, infusions, décoctions

 

  • Adoucissant
  • Émollient
  • Apéritif
  • Tonique
  • galactogène

 

 

 INDICATIONS :

 

  • Anémie
  • Fatigue
  • Diabète sucré
  • Aphtes
  • Gerçures

 

180709fenouil.jpg


FENOUIL
 :

 

  • Carminatif
  • Antispasmodique
  • Diurétique
  • Apéritif
  • Digestive

 

 

 

 INDICATIONS :

  • Digestion
  • Aérophagie
  • Coliques des nourrissons
  • Conjonctivite
  • Cellulite

 

romarin.jpg

ROMARIN
 :

 

  • Antiseptique
  • Diurétique
  • Stimulante
  • Apéritives
  • Tonique
  • Digestive

 

 

 INDICATIONS :

 

  • Digestion difficile
  • Rhumatismes
  • Constipation

 

tilleul-de-hollande-chapelle-notre-dame-de-rhion-copie-1.jpg

TILLEUL
 :

 

Digestif

- Antispasmodique

- Calmant

- Emollient

 

 INDICATIONS :

 

- Ballonnements

- Troubles mineurs du sommeil

- Spasmes nerveux

- Migraines bénignes

 

verveine.jpg

VERVEINE
 : infusions, macérât
,

 

  • Digestive
  • Astringente
  • Diurétique
  • Dépuratives
  • Antispasmodique
  • Anti-inflammatoire
  • Adoucissante

 

 INDICATIONS :

 

  • Vertiges
  • Migraines
  • Rhumatismes
  • Fatigue
  • Grippe
  • Crevasses

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0