Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 07:06
Repost 0
Published by sarah - dans COUCHE LAVABLES
commenter cet article
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 06:20


Ce n'est pas toujours facile de se lancer dans les lavables,quand on regarde  sur le net pour consulter les sites qui vendent les couches C'est la jungle et là souvent c'est la panique devant l'immense choix de marques, de modèles, de matière et d'accessoires.

Je vais donc tenter de faire un ptit topo explicatif sur LES DIFFERENTS TYPES DE COUCHES LAVABLES


Le système couche+ culotte

La couche est en matière absorbante et la culotte imperméable retient l'humidité. On met d'abord la couche et par dessus la culotte.
C'est le système le plus efficace notamment pour retenir les cacas explosifs des bébés allaités mais aussi pour les nuits et les enfants qui mouillent beaucoup leurs couches.

Les couches:

Les couches peuvent être de différentes matières :bambou, microfibre, chanvre coton (éponge flanelle velours) et parfois un peu de synthétique.
Le bambou et le chanvre sont les matières les plus absorbantes avec un plus pour le bambou sa douceur et sa souplesse. Le chanvre devient vite raide surtout sans sèche linge.
La microfibre absorbe bien également et elle a l'avantage de sécher vite.
Le coton est surtout utilisé sur l'extérieur (et l'intérieur de la couche pour son coté esthétique en plus de son absorption.
L'intérieur des couches est généralement en coton (flanelle et velours) ou en polaire. L'intérêt du polaire c'est que c'est une matière hydrophobe donc les fesses de bébé reste bien au sec.

Les doublures proposées avec les couches permettent d'en augmenter l'asborption. Une doublure est un rectangle de plusieurs épaisseurs de tissus absorbant qui se pose ou se pressionne sur la couche au contact des fesses. Elle peut avoir une face en polaire qui donne l'effet "au sec".

Il existe toutes sortes de coupe plus ou moins échancrée, taille haute ou basse, à "volants" ou non, avec fermeture velcro ou pressions...

Pour les tailles: le plus souvent 3 tailles
- taille S 3/7kg (T0)
- ensuite taille M 5/11kg (T1)
- puis L 9 à 16kg (T2)

On trouve également des couches taille unique 4/15kg. Elles sont pratiques dans certains cas mais elles sont généralement très grosses sur les touts-petits et juste pour les plus grands.




Les culottes:     

Elle est en matière imperméable et respirante.
Il existe des culottes:
- En PUL (polyuréthane laminé: enduit synthétique): matière très fine et souple qui retient très bien l'humidité.
- Ou en polaire:le winpro est très respirant donc top pour la nuit.
- Ou encore en laine (lanolisée pour être imperméable) c'est la matière la plus naturelle mais elle demande un entretien particulier.



Les intégrales  

Appelées aussi TE1 (pour toute en 1) et AIO (all in one).
Elles se présentent comme des jetables mais avec les mêmes variantes que les couches concernant, les matières absorbantes, les coupes, les fermetures et les tailles.
Elles paraissent plus simple d'utilisation (surtout quand on a l'habitude des jetables) donc elles sont souvent préférées des crèches et des papas malhabiles par exemple.
Elles ne passent pas au sèche-linge contrairement aux couches et il est plus difficile de trouver le modèle qui s'adapte parfaitement à la morphologie de son bébé. De plus elles sont plus chères à l'achat.




Les couches à poche

C'est un système à cheval entre les 2 précédents. (donc toujours les variantes coupe, fermetures, tailles...)
En fait il s'agit d'une culotte doublée à l'intérieur d'une épaisseur de tissu en contact avecles fessesde bébé(en général du polaire). Il y a une poche à l'arrière de la couche aui permet de glisser un noyau aborbant. Il s'agit d'un rectangle (parfois forme de sablier)de plusieurs épaisseurs de tissu absorbant, c'est ce noyau absorbant amovible qu'on appelle insert. Sans lui la couche à poche ne fonctionne pas. Le plus souvent on met 2 inserts dans une couche mais parfois un suffit et d'autres 3 sont nécessaires. Ca dépend du bébé et de l'absorption des inserts.
Les inserts sont en bambou (les plus absorbants et les plus souples), en chanvre, en microfibre (appréciée pour son séchage rapide) ou parfois en coton. Ils passent au sèche-linge. La poche elle ne passe pas au sèche-linge mais sèche très très rapidement sur fil.
Le système de la couche à poche est intéressant comme compromis car il permet d'avoir un séchage rapide et la praticité d'une intégrale une fois la poche fourrée. Par contre la aussi il est pafois difficile de trouver la coupe qui s'adapte parfaitement à la morphologie du bébé.




Les accessoires:

Les doublures: est un rectangle de plusieurs épaisseurs de tissus absorbant qui se pose ou se pressionne sur la couche au contact des fesses. Elle peut avoir une face en polaire qui donne l'effet "au sec".


Le papier de protection:
Il se présente sous forme de feuilles (en rouleau ou en boîte).On pose la feuille dans la couche et elle retient les selles de bébé. Il suffit de jeter la feuille aux toilettes et de mettre la couche en machine. Si le papier n'est pas souillé par des selles alors il peut se laver 3à 4fois en machine. J'aurai peut être du commencer par là car c'est souvent le "problème du caca" qui rebute les mamans à se lancer.




Le voile polaire: il se pose également dans la couche (si intérieur coton). Il permet l'effet fesses au sec. Il retient également les selles moulées qui n'adhèrent pas au polaire.



La poubelle à couches: récipient pour stocker les couches sales: n'importe quel seau ou poubelle fait l'affaire.



Le sac à couche: En PUL il se lave et permet de transporter quelques couches sales en sortie ou pour le sac de nounou.



Le désinfectant du linge: nappy fresh (bio sur le net) ou sanytol(en grande surface) qui s'ajoute à la lessive et désinfecte les couches. On peut ainsi laver sans problème les couches avec le reste du linge.






Sites de couches et accessoires:



Repost 0
Published by sarah - dans COUCHE LAVABLES
commenter cet article
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 05:36




3 raisons principales :


- la santé du bébé:

Polyacrylate de sodium: Permet  d'obtenir un effet « fesses au sec »,c'est  un gel absorbant : le , qui a le pouvoir d’absorber jusqu’à 80 fois son poids en liquide.  Ce gel présente t'il aucun danger  pour les enfants en bas âge en étant à quelques millimètres de la peau du bébé, 24 heures sur 24, pendant 2 ans et demi ?

 TBT (tributyl étain), En 2000, des analyses réalisées par Greenpeace ont mis en évidence des traces de d’étain dibutylique et d’étain de monobutyl dans une grande marque de couches jetables. Ces composés chimiques sont absorbés par la peau, et même à de très faibles concentrations, le TBT perturbe les systèmes immunitaire et hormonal. 

 La dioxine: Est un résidu du blanchiment au chlore de la couche. Les molécules de dioxine se fixent en priorité dans les cellules graisseuses et peuvent y séjourner jusqu’à 30 ans. Cette substance a été classée cancérigène par l’OMS et serait impliquée dans les phénomènes de dérèglement du système hormonal, d’affaiblissement du système immunitaire, de troubles de la fertilité, ainsi que d’atteintes du développement neurologique ( études réalisées in vitro et chez l’animal).

 Des parfums et des capteurs d’odeurs: Toujours plus performants, dont on ne connaît pas encore les effets à long terme sur la peau fragile du nourrisson, puisque aucune étude n’a encore été menée.

 Plastique: Ne laisse pas respirer la peau du bébé. A cela, deux conséquences :

      - La température, dans une couche jetable, est plus élevée d’un degré Celsius en moyenne que dans les couches lavables.certains médecins pensent qu’elle nuirait au bon développement et fonctionnement des testicules. 

       - L’étanchéité totale de la couche ne permet pas l’évacuation des vapeurs d’ammoniaque (produit de décomposition de l’urine) et est un lieu favorable à la multiplication des bactéries : facteur aggravant des érythèmes fessiers du bébé.


 - l’économie financière réalisée

Les couches jetables, est-ce si bon marché, quand on prend le temps d’y réfléchir ? Faisons le calcul :

- couches lavables
    * nombre de couches jusqu’à la propreté : ………………………….6750
    * pack comprenant 20 couches + doublures + culottes (moyenne)...505 €
    * lavage (amortissement machine + lessive + eau + énergie)….......146 €
    TOTAL : 649 €

- couches jetables
    * nombre de couches jusqu’à la propreté : …………………………..6750
    * prix moyen d’une couche :
        o discount………………………………………….0,11 €
        o grande marque…………………………….……0,32 €
    TOTAL
        o Couches discount ……………………………................................774 €
        o Couches de marque …………………….. ...................................2190 €

    DE PLUS:

*  Les couches lavables peuvent être utilisées pour vos autres enfants.

* L’achat de couches peut être étalé sur plusieurs mois, ou même faire l’objet de cadeaux pour la naissance ; cadeau autrement plus utile qu’une dixième peluche ou une vingtième pyjama taille naissance.

*  Les couches lavables peuvent être revendues (entre 50 et 70% de leur prix d’achat si elles sont en bon état).

   *  La gestion des déchets non valorisables devenant problématique, de nombreuses collectivités envisagent de mettre en place une taxe d’enlèvement proportionnelle au poids d’ordures produit par les particuliers. Là encore, les couches lavables permettent de substantielles économies !


- la préservation de l’environnement


 Pour un seul enfant, les couches jetables représentent : 4,5 arbres, 25 kg de plastique obtenu grâce à 67 kg de pétrole brut, 4500 couches jetées aux ordures ménagères, non valorisables, qui mettront jusqu’à 500 ans pour se décomposer.

    Les couches lavables, quant à elles, utilisent peu de matières premières pour leur fabrication : 90 fois moins de matières renouvelables et 8,3 fois moins de matières non renouvelables. Elles génèrent 60 fois moins de déchets.
Quant à l’eau, contrairement aux idées reçues, les lavables consomment 2,3 fois moins d’eau que les jetables, car il faut une très grande quantité d’eau pour produire la cellulose utilisée dans les couches jetables.

Repost 0
Published by sarah - dans COUCHE LAVABLES
commenter cet article
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 20:07

Le Liniment oléo-calcaire            

 

Le liniment oléo-calcaire, est un mélange naturel à base de l'huile d'olive « oléo » et d'eau de chaux ou soluté d'hydroxyde de calcium « calcaire ».

L’eau de chaux est un antiseptique utilisé dans de nombreux produits de cosmétiques. L’huile végétale hydrate et nourrit la peau. L’eau de chaux, additionnée à de l’huile d’olive, devient un soin pour la peau.

Comment utiliser le liniment oléo-calcaire ?

Pour nettoyer les fesses du bébé et protéger leur peau fragile, le liniment oléo-calcaire est une très bonne alternative aux lingettes jetables pré-imbibées ou aux laits nettoyants classiques. Ils contiennent de nombreux produits chimiques variés comme des conservateurs (paraben), des parfums de synthèse, du phénoxyethanol. Ils ne respectent pas les peaux délicates des bébés.

. Ce produit était déjà utilisé par nos grands-mères. Il peut s’utiliser comme :

- lotion nettoyante (appliquer directement sur la peau à l’aide d’un coton non mouillé),
- lait hydratant et démaquillant (ne pas appliquer près des yeux si vous ajouter des huiles essentielles à la préparation), convient parfaitement aux peaux sèches et atopiques, hydrate des zones d’eczéma,
- crème du visage,
- soin contre les croûtes de lait,
- huile de massage,
- soin des mamelons en cas d’allaitement, pour éviter les crevasses (nettoyer avant la tétée),
- soin anti-vergetures,

Le liniment oléo-calcaire est un produit naturel pour toute la famille et à tous moments, notamment pour les peaux délicates des bébés.


Quels sont les avantages du liniment oléo-calcaire ?

- nettoyant doux pour la peau,
- non testé sur les animaux,
- sans produits chimiques,
- très simple à réaliser,
- économique (prix de revient pour 500 ml = 5 euros),
- écologique.


Où le trouver ?

Le liniment oléo-calcaire peut s’acheter en pharmacie, fabriqué par Gifrer (environ 3,90 € pour 250 ml), ou chez Eczebio (15 € pour 125 ml),ou chez Natessance,

mais les mamans peuvent le faire elles-mêmes!

liniment

Repost 0
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 18:42

liniment_bb_OPT40.jpg

Voiçi ma recette de liniment, testée et approuvée par maman et bébé !!

* 200 ml d'eau de chaux.

* 1 cs de gel d'aloé vera.

* 300 ml d'huile d'olive ou de calendula ( faire macérer durant 1 mois dans de l'huile d'olive et de sésame des fleurs de soucis).

* 1 cs de miel.

* 1 cs de karité.

* 12 g de cire d'abeille.


Faire fondre au bain-marie le karité, le miel et la cire dans le calendula filtré ou l'huile.
Mettre le mélange fondu dans un mixer et commencer a mixer. Ajouter petit à petit l'eau de chaux et le gel d'aloes vera. Bien mixer. Mettre en bouteille. Je met mon liniment dans une ancienne bouteille à pompe opaque et je le garde 1 mois a température ambiante.



Repost 0
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 04:55
Repost 0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 06:33

   

Pourquoi des chaussons souples?

Parmi  les idées reçues que l'on peut entendre au sujet de nos enfants, le fait de mettre une paire de chaussures rigides pour les premiers pas de bébé arrive au top ten !  Donc cela voudrait dire que les enfants qui ne portent pas ce type de chaussure (presque tous en réalité, excepté les petits occidentaux), sont censés avoir de nombreuses difficultés .Et bien non! au contraire, il y a bien moins de cas d'entorses à répétition et de pieds plats.

 Une récente étude datant de 2000 et effectuée par les chercheurs du centre médical pour enfant du Connecticut conclue que marcher pieds nus est ce qu'il y a de mieux pour les bébés. En effet, les bébés ne marchent pas mieux dans des chaussures en cuir rigide ou raide. Après avoir analysé pendant des mois la façon dont les bébés apprenaient à marcher, à l'aide de détecteurs de pression assistés par ordinateur et de ralenti vidéo, ces chercheurs ont découvert que dès leurs premier pas les bébés marchent avec un mouvement basculant talon orteils comme les adultes. Ces découvertes ont renversé l'opinion communément admise depuis longtemps que les premiers pas se font à plat. Les chevilles des bébés s'avèrent parfaitement stables dés le début!

 

Ce qu'en pense Lisa C.Moore,Docteur de Chiropraxie:

Le lien entre la santé du pied et la santé spinale:
Avantages de la chaussure d'enfant a semelle souple pour les pieds en cours de développement.


Au cours du développement du pied il est important pour les os, les muscles, les vaisseaux sanguin et les nerfs d'avoir suffisamment de place. Quand le marcheur débutant fait ses premiers pas les muscles de ses pieds agrippent le sol et les orteils sont écartés pour avoir un meilleur équilibre;

Si les pieds manquent de place dans une chaussure rigide les orteils ne peuvent plus tenir leur rôle, les muscles des pieds et des chevilles ne peuvent développer la force nécessaire pour se tenir debout.

La santé du pied dépend de la flexibilité des matériaux employés. Cela commence dès la petite enfance et continue tout au long de notre vie. Si nous portons des chaussures rigides, les os ne peuvent pas s'articuler normalement ayant comme conséquence l'arthrite.

Du point de vue de la Chiropraxie, la santé spinale est liée à la santé des pieds.
Des pieds raides affectent toutes les articulations y compris la colonne vertébrale.
Souvent le déséquilibre pelvien provient de la déformation du pied.
Chaque pas qu'une personne fait, se traduit par la stabilité ou l'instabilité de toutes les structures ci dessus.
Ce processus commence dès le premier pas.
Les semelles souples des chaussures pour enfants permettent dès les premiers pas de se tenir au sol de fortifier les chevilles et de conserver la souplesse des pieds. Cela crée une base solide pour les os et les muscles en formation dans tout le reste du corps, tout particulièrement pour la colonne vertébrale.

Un bassin de niveau et une colonne vertébrale droite sont dépendant de la bonne santé de nos pieds et cela commence dès l'enfance.


L'UFSP ( union française de la santé du pied) recommande:

 

Jusqu’à 4 ans, laissez leurs pieds tranquilles et libres de leurs mouvements !

 

Chez l’enfant, la marche intervient à différents âges, généralement entre 9 et 18 mois. La démarche du bébé devient assurée vers 15-18 mois. Entre 9 mois à 24 mois, le pied grandit rapidement (± 25 mm). Par la suite, jusqu’à 5 ans, il grandit de 1 cm par an environ. Très vite, il faut prendre en compte le risque de déformations à cause du port de chaussures inadaptées. L’enfant, en effet, ne souffre pas d’une chaussure trop petite car la couche adipeuse qui entoure son pied freine sa sensibilité à la douleur.

Pendant cette première période, il est essentiel de laisser au pied de l’enfant la plus grande liberté de mouvement.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est conseillé de le faire marcher le plus souvent possible pieds nus.

Cette nécessité de liberté de mouvement amène à remettre en cause une idée reçue et un préjugé, aujourd’hui encore largement entretenus par de nombreux fabricants et vendeurs de chaussures, selon lesquels les enfants auraient “besoin d’un soutien plantaire”.

Tout au contraire, ajouter un soutien plantaire artificiel n’a aucune justification médicale.

L’enfant, à cet âge, a un pied plat physiologique ; il est donc important de ne pas avoir dans les chaussures des soutiens ou voûtes plantaires qui vont gêner le développement naturel des muscles souteneurs de voûte.
Progressivement, les muscles et les tendons du pied vont se développer et se renforcer pour arriver à un premier niveau de stabilité autour de l’âge de 4 ans. C’est en particulier à cet âge que l’on peut savoir si l’enfant a ou non les pieds plats et entreprendre alors seulement un traitement approprié.



 

Repost 0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 19:27

CSC_0038.JPG

 

Extrait du livre shantala:


sentir...
sentir c'est, par le nez, percevoir le monde au dela de ce que peut atteindre la main.
entendre c'est explorer encore plus loin.
et voir, ah! voir...c'est, avec les yeux, caresser l'univers à des milliers de lieues à la ronde.
chaque sens nous dit le monde.son monde et le mélange se fait.
chaque sens repousse les frontières un peu plus loin, faisant l'univers plus vaste, plus varié et plus riche.
mais toucher, c'est par la, que très simplement tout a commencé.
le language s'en souvient, qui sait tant de choses:
"il est touchant...
vraiment mon ami, je suis touché, très touché de votre attention..."
chez les bébés, la peau prime tout.
elle est le premier sens.
c'est elle qui sait.
chez les tout petits enfants, comme elle s'enflamme aisément!
rougeurs, érythèmes, pustules...
microbes? infection?
non, non.
mal touchés.
mal portés.mal portants.
mal menés.
mal aimés.
ah, oui, cette peau il faut en prendre soin, la nourrir.
AVEC DE L AMOUR PAS AVEC DES CREMES.
 
frederick leboyer

 

elo-0023.JPG

Repost 0
Published by sarah - dans poême
commenter cet article
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 11:55
    


Le Massage Shantala est l’Art traditionnel du massage des bébés et des enfants qui se transmet de Mére en Fille. Cet Art est originaire de l’Inde.
C'est un massage qui respecte le fluide d'énergie du corps. Il faut masser dans un
Certain sens : du haut vers le bas les différentes parties du corps.

Bébé doit être nu, posé sur une serviette en éponge. La maman est en tailleur en face de lui.
On choisi un moment dans la journée où  bébé est détendu et réceptif.


Tout d'abord les membres inférieurs :


Premier massage: on prend le haut de la cuisse dans ses deux mains et on enroule vers l'intérieur de la cuisse tout en descendant vers le pied.

Deuxième massage: on maintient le haut du pubis avec le plat de la main gauche on enveloppe la hanche avec l'autre main et on étire jusqu'a la pointe des pieds.

Troisième massage: on masse le talon du bébé en faisant des mouvements en v vers le haut, Du talon aux orteils.

Quatrième massage: on effeuille les orteils comme une marguerite pour dégager les ondes positives
On refait la même chose sur l'autre jambe.


Ensuite on masse le haut du corps:


On refait les quatre premiers massages sur les bras !
Si bébé est contracté on enveloppe les bras avec le corps pour étirer les membres
On peu aussi stimuler le transit grace a des petits massages circulaires sur l'aine en l'agrandissant progressivement sur le ventre dans le sens des aiguilles d'une montre;
On fait ensuite un massage qui s'appelle la griffe de l'ours: on pose son avant bras sur bébé en diagonale et on le laisse glisser en caressant le torse et les jambes jusqu'aux pieds

On retourne bébé et on reprend les différents massages du haut du corps


Pour terminer on retourne bébé à plat dos et on masse globalement en partant du crâne en étirant sur les bras puis les jambes et les pieds !


Repost 0
Published by sarah - dans massage
commenter cet article
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 11:39

Bébé bonheur - 35 massages de bien-être pour mon bébé

de Isabelle Gambet-Drago

En venant au monde, l’enfant perd le ventre protecteur : il n’est plus enveloppé par le ventre de sa mère. Dans l’angoisse de ce changement, il réclame plus que jamais de l’amour rassurant et chaleureux. Ce message d’affection, la peau est la première à lui apporter. Masser son enfant, c’est trouver un nouveau dialogue. Mais cela ne va pas toujours de soi : appréhension de la technique, crainte de toucher un corps qui semble si fragile... Ecrit par une professionnelle qui connaît bien les attentes et les angoisses des jeunes parents, ce livre veut dédramatiser les premiers contacts avec le nouveau-né et enseigner des gestes très simples pour masser son enfant dès le premier jour. Riche de 35 massages présentés sous forme de pas-à-pas, cet ouvrage permet aux parents de masser leur bébé sans inquiétude et dès la sortie de la maternité.




L’art du massage pour bébé - Massage pour vous et votre bébé

   de Roma Turner et Susie Nanayakkara

L’art du massage pour bébé est un guide par étapes qui décrit les techniques de massage tout en douceur pour votre enfant et vous.

Le toucher est un moyen de communication en profondeur qui n’est pas limité par les mots. Les parents qui massent leur bébé contribuent à la formation de liens affectifs mais aussi à l’établissement d’une relation parent-enfant intime et positive. Le contact étroit et le temps précieux consacré au massage procurent à l’enfant -mais aussi aux nouveaux parents- réconfort et sécurité. Pratiqué sur une base régulière, le massage pour bébé favorise une croissance saine. Il peut être aussi mis à profit pour soulager des problèmes de santé courants telles les coliques.

Ce livre abondamment illustré montre des photographies qui décrivent, étape par étape, plusieurs types de massage, ainsi que la préparation à tout massage, les mouvements de base et la séquence de massage pour le corps entier. On y trouve aussi des conseils détaillés sur le massage pour la mère avant et après l’accouchement, sur l’aromathérapie, ainsi que diverses techniques de soins pour des malaises courants. On y présente également des séquences de massage pour les enfants plus âgés.


La peau et le toucher - Un premier langage

de Ashley Montagu

Pourquoi notre culture occidentale prohibe-t-elle l’usage du toucher dans les relations sociales ? Quelles sont les répercussions de cette véritable amputation sur le comportement et la personnalité des individus ?

Ashley Montagu, en s’aidant des données de la psychologie animale, de l’ethnologie et de la sociologie, dresse un noir tableau de notre civilisation du non-toucher. Mais, de façon constructive, il évoque aussi ce que le toucher pourrait apporter non seulement au nouveau-né à qui il est indispensable, mais aux rapports parents-enfants, à la relation de couple et à toute notre vie sociale. Montagu est alors un avocat convaincant et son ouvrage constitue un véritable plaidoyer pour une réhabilitation du toucher.

Ashley Montagu est l’auteur (aux USA) de plus de trente livres et de plusieurs centaines d’articles dans des revues universitaires ou scientifiques. Il a enseigné à Harvard et à l’université de New York, et fut président du département d’anthropologie à Rutgers, l’université d’état du New Jersey.




Le massage des bébés selon la tradition ayurvédique

   De Kiran Vyas, Danielle Belforti et Sandrine Testas-Lemasson

Illustré de très nombreuses photos, cet ouvrage explique et détaille pas à pas comment vous préparer au massage de votre bébé et masser chaque partie de son corps.

Tradition millénaire en Inde, le massage des bébés et des enfants y est toujours pratiqué et enseigné. Issu de la tradition ayurvédique, il permet une communication entre l’enfant et ses parents et contribue à son bien-être général. Il procure au bébé un excellent sommeil, une conscience de son corps, une excellente stimulation sensorielle, il soulage les tensions, donne de la vitalité, rassure... C’est un véritable acte de prévention physique et psychologique.



Les bienfaits du toucher

    de Tiffany Field

En quoi le toucher est-il important pour le développement de l’enfant et le bien-être de l’adulte ? Comment un massage adapté permet-il notamment de soulager des personnes souffrant d’asthme, d’autisme ou encore de désordres alimentaires ? Quels sont les principales thérapies par le toucher et quels bienfaits chacune d’entre elles peut-elle nous procurer ?

S’appuyant sur les études les plus récentes menées dans tous les pays sur les nourrissons, les enfants, les adolescents et les adultes, Tiffany Field montre les conséquences physiques et mentales d’une déprivation sensorielle et nous rappelle que si la nature nous a doté de deux mains, c’est aussi pour que nous puissions nous transmettre bien-être, chaleur et affection.

Tiffany Field, psychologue, spécialiste des thérapies par le toucher, dirige le Touch Research Institute à la Faculté de médecine de l’Université de Miami, aux États-Unis.




Repost 0
Published by sarah - dans massage
commenter cet article