Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 13:43
204190_758247017_ours-infirmiere-zoom_H081914_L.jpg 

« Que ta nourriture soit ton médicament et ton médicament ta nourriture. » 
          
Hippocrate


mob21_1239713041.jpg

recette sirop contre la toux


20 cl d'eau bouillante
3 CS de thym séché
10 cl de miel-propolis ( je l'achète en magasin bio)

Faire infuser le thym 20 min dans l'eau bouillante.
filtrez puis incorporer le miel-propolis
remettre a chauffer pour dissoudre le miel.
ajouter 10 gttes d'extrait de pepins de pamplemousse

mettre dans une bouteille opaque et conserver au frais


cerat-galien-pot-pharmacie-gm.jpg

Crème pour peaux atopiques (eczéma)


26g d'hydrolat de rose
10g d'huile d'olive + 7 g d'huile de germe de blé
7g de cire d'abeille
1 cc de miel.

faire fondre la cire d'abeille et le miel dans les huiles au bain marie. faire chauffer l'hydrolat de rose.
emulssionner l'huile en ajoutant l'eau de rose petit à petit en faisant des 8.
Avant que la crême ne soit trop solide, mettre dans un pot. puis battre jusqu'a complet refroidissement.



Repost 0
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 13:50

 

herbs.jpg

La phytothérapie est une méthode thérapeutique qui utilise l'action des plantes. L’utilisation de plantes selon leurs vertus est considérée comme une médecine traditionnelle et est encore massivement employée dans certains pays.

Certaines plantes contiennent des principes actifs qui peuvent être extrêmement puissants, d'autres sont toxiques à faible dose. Le fait que l'on n'utilise que des plantes ne signifie pas que cela est sans danger. Ne pas hésiter à demander conseil à son pharmacien, médecin, herboriste ou naturopathe.


Exemples de préparation :


Macération

Il s'agit d'un processus d'extraction à température ambiante (15/20C). Le liquide employé peut être l'eau,( mettre la plante dans de l’eau froide et laisser macérer environ 3H )ou de l’huile végétale.( remplir un bocal de plante séchée, recouvrir d’huile et laisser macérer 4 semaines).

 

Infusion
L'infusion, est le mode le plus courant et le plus classique d'emploi des remèdes végétaux. On procède de la manière suivante: la plante séchée et  fragmentée est arrosée d'eau bouillante. On laisse reposer une quinzaine de minutes dans un récipient fermé, en mélangeant de temps en temps. Enfin, le liquide est filtré sur coton, papier filtre, Sauf indication contraire, on emploie en général 10g de plante/ litre d’eau

 

Décoction
Il s'agit d'extraction à l'eau, avec un certain temps d'ébullition. Les parties végétales correctement fractionnées (tiges feuillées, racines, feuilles, fleurs) sont mouillées à l'eau pures, chauffées et bouillies pendant une quinzaine de minutes. . La décoction est ensuite filtrée. Les décoctions ne se conservent pas, mais sont à préparer fraîches au moment de l'utilisation

 

Teinture
Il s'agit d'extraits de plantes végétales, obtenus à l'aide de solvants divers: alcool, éther-alcool, vin, eau. Leur seul nom indique qu'il s'agit de liquides diversement colorés selon les ingrédients utilisés. Le mode opératoire est généralement décrit dans les codex ou dans les ordonnances pharmaceutiques. On distingue des teintures simples, préparées à partir d'une seule plante séchée: teinture de belladone, teinture d'acore; et des teintures composées, qui contiennent plusieurs végétaux différents. Citons comme exemple la teinture mère, la teinture de rhubarbe composée.

 

Quelques plantes à avoir chez soi :

 

anis.gif

ANIS
 : à utiliser en infusions

 

  • Galactogène
  • Stomachique
  • Expectorant
  • Antiseptique

 

 

 INDICATIONS :

 

 

  • Aérophagies
  • Migraines
  • Règles douloureuses
  • Insuffisance lactée
  • Indigestion
  • Coliques
  • Bronchite
  • Asthme

 

arnica.jpg

ARNICA
 : à utiliser en macérât, granules homéopathiques, gel…

 

  • Antiseptique
  • Guérison des coups
  •  fait baisser la fièvre
  • Stimule les règles
  • Anti-inflammatoire

 

 INDICATIONS :

 

  • Contusions
  • Foulures
  • Foulures
  • Furoncles
  • Bleus

 

basilic.jpg

BASILIC
 : infusions, décoctions, macérât

 

  • Antispasmodique
  • Digestive
  • Anti-inflammatoire
  • Hypotenseur

 

 

INDICATIONS :

 

  • Digestion difficile
  • Plaies et blessures
  • Fièvre
  • Bronchite

 

F_art29_Memo2_1_gif-camomille.gif

CAMOMILLE
ROMAINE : infusions, macérât compresses

 

  • Tonique
  • Antispasmodique
  • facilite la digestion
  • Stimulant
  • Fait baisser la fièvre
  • Anti-inflammatoire

 

 

 

 INDICATIONS :

 

  • Aérophagie
  • Digestions lentes
  • Maux de tête
  • Courbatures
  • Douleurs des règles
  • Rhumatismes
  • conjonctivite

 

fenugrec1.jpg

FENUGREC
 : gélules, infusions, décoctions

 

  • Adoucissant
  • Émollient
  • Apéritif
  • Tonique
  • galactogène

 

 

 INDICATIONS :

 

  • Anémie
  • Fatigue
  • Diabète sucré
  • Aphtes
  • Gerçures

 

180709fenouil.jpg


FENOUIL
 :

 

  • Carminatif
  • Antispasmodique
  • Diurétique
  • Apéritif
  • Digestive

 

 

 

 INDICATIONS :

  • Digestion
  • Aérophagie
  • Coliques des nourrissons
  • Conjonctivite
  • Cellulite

 

romarin.jpg

ROMARIN
 :

 

  • Antiseptique
  • Diurétique
  • Stimulante
  • Apéritives
  • Tonique
  • Digestive

 

 

 INDICATIONS :

 

  • Digestion difficile
  • Rhumatismes
  • Constipation

 

tilleul-de-hollande-chapelle-notre-dame-de-rhion-copie-1.jpg

TILLEUL
 :

 

Digestif

- Antispasmodique

- Calmant

- Emollient

 

 INDICATIONS :

 

- Ballonnements

- Troubles mineurs du sommeil

- Spasmes nerveux

- Migraines bénignes

 

verveine.jpg

VERVEINE
 : infusions, macérât
,

 

  • Digestive
  • Astringente
  • Diurétique
  • Dépuratives
  • Antispasmodique
  • Anti-inflammatoire
  • Adoucissante

 

 INDICATIONS :

 

  • Vertiges
  • Migraines
  • Rhumatismes
  • Fatigue
  • Grippe
  • Crevasses

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 13:31

argile-therapeutique-en-poudre 

 

L'argile est une terre volcanique  c'est une source naturelle de minéraux et d'oligo-éléments (notamment silice, silicates d'aluminium, magnésium, calcium, fer, phosphore, sodium, potassium, cuivre, zinc, sélénium, cobalt, manganèse...) qu'elle renferme dans des proportions variables. L'argile désigne une grande variété de roches argileuses, qui peuvent être de différentes couleurs (verte, rouge, bleue, jaune, grise, blanc, brune, rose...) Sa couleur varie en fonction des oxydes de fer (limonite) qu'elle renferme.

 

CONSEILS :

 

Pour préparer l'argile, il ne faut pas utiliser de métal ; utiliser une spatule en bois pour remuer les préparations et des récipients en verre neutre.

- La prise d'argile par voie interne se fait de préférence le matin à jeun ou une heure avant chaque repas.

- Il ne faut jamais réutiliser l'argile.

- Il faut éviter la prise concomitante d'argile et d' huiles ou matières grasses.

- Il est conseillé de boire beaucoup d'eau pendant une cure d'argile.

- Les cataplasmes devront n'être ni trop liquides ni trop secs, et s'étaler sur une épaisseur de 2cm. On les entourera d'un linge afin de leur conserver le même taux d'humidité, et on les gardera généralement 2 heures.

- Il faut être particulièrement attentif au transit intestinal.

 

  • L'argile verte :

 

L’argile verte est conseillée aux peaux normales et aux peaux grasses. Elle est très efficace pour absorber et régulariser les excès de sébum. Elle est aussi utilisée en masque capillaire pour réguler la production de sébum des cheveux à tendance grasse. Très performante, l'argile verte est la plus polyvalente. Agent absorbant d'impuretés, l'argile verte est reminéralisante, régénérante des zones fragilisées et revitalisante.

 

Elle entrave la prolifération des microbes ou bactéries pathogènes, c'est-à-dire tout corps parasitaire, tout en favorisant la reconstitution cellulaire saine.
 

Elle soigne les plaies purulentes qui guérissent à un rythme étonnant. 
L'argile une action adoucissante, absorbante (de toutes les toxines), bactéricide et cicatrisante.
 

Elle nettoie et purifie le sang. Elle a une action reconstituante des globules du sang qu'il est facile de justifier par le test de la numération globulaire. En un mois, on assiste à une impressionnante augmentation des hématies. 
 

Elle stimule les organes déficients et contribue au rétablissement des fonctions défaillantes.
 

Pour toutes les irritations, ulcérations des organes digestifs, l'argile constitue un pansement d'une extrême activité, éliminant les cellules détruites et activant leur reconstitution  Elle guérit les diarrhées
Grâce a sa composition, l'argile comble toutes les carences.

 

La cure d'argile verte par voie buccale est recommandée une, deux, voire quatre fois par an, aux changements de saison, mais principalement au printemps pour nettoyer l'organisme et parer à ses déficiences éventuelles.

 

Précautions : en cas de tension artérielle élevée, ne pas prendre trop d'argile car elle enrichit beaucoup le sang. Pas plus de deux cuillerées à café réparties dans la semaine .

 

Quelques indications :

 

Rhumes, angines : laisser fondre un peu d'argile sur la langue.

 

 Douleurs Rhumatismales, entorses.

 

Préparez un verre d'eau argileuse, en y ajoutant une cuillerée à café de vinaigre, que vous pourrez boire : le matin à jeun, et le soir, au moins deux heures après le dîner.

Application de compresses chaudes aux endroits douloureux, deux ou trois fois par jour. Pour la préparation des compresses d'argile, il faut remplacer l'eau par une infusion de fleurs de lavande. Ajoutez-y enfin, trois cuillerées de vinaigre.

 

Varices

 

Baignez les jambes atteintes de varices dans de l'eau argileuse, et massez-les de bas en haut, toujours en remontant des chevilles vers les genoux.

Application des cataplasmes en remplaçant l'eau par une infusion de feuilles de vigne rouge, d'hamamélis ou de thym. Les cataplasmes doivent recouvrir toute la jambe, et faire un centimètre d’épaisseur.

 

Hémorroïdes

 

Cure d'eau argileuse sur 3 mois par périodes de 3 semaines, en alternance avec 3 semaines de pause. Prendre 3 verres d'eau argileuse (argile verte) par jour en réduisant les doses progressivement de 1/2 verre d'eau par semaine.

Par voie externe, on peut appliquer un cataplasme d'argile, le matin au réveil, sur l'ensemble de la région à traiter et sa périphérie, suivi d'un bain de siège froid.

 

Fatigue

 

Les nombreux oligo-éléments présents dans l'argile ont une action de rééquilibrage et de stimulation de l'organisme en cas de fatigue générale, d'asthénies, de convalescence, de surmenage. Pour tous ces cas, le traitement à l'argile se fait par voie interne.

 

Hématomes

 

Faire un léger massage avec de la pommade à l'Arnica, puis appliquer un cataplasme d'argile verte froide, à renouveler toutes les 2h jusqu'à disparition des enflures et de la douleur.

 

Masque pour nettoyer la peau

 

Appliquée sur la peau, l'argile évite le développement d'éléments pathogènes et favorise la régénérescence cellulaire. Avec son pouvoir absorbant, l'argile peut permettre d'extraire des corps étrangers sous la peau.

 

Radioprotection

 

Il semblerait que l'argile ait le pouvoir d'absorber l'excès de radiation sur un organisme ayant subi des radiations d'une source intensément radioactive. L'argile pourrait ainsi assurer une certaine protection de l'organisme atteint par des radiations ionisantes. Aussi, dans le cas d'un traitement par radiothérapie anticancéreuse, l'application d'argile, entre deux séances permet de mieux les supporter et d'aider à cicatriser plus vite les brulures.

 

  • L’argile blanche (ou kaolin) :

 

L'argile blanche est conseillée aux peaux sèches et fragiles. Elle est aussi utilisée en masque capillaire pour revitaliser les cheveux secs et dévitalisés. Elle Riche en silice notamment, elle est reminéralisante et favorise l'élimination des toxines. . Rénovateur cellulaire, il exerce un micro-gommage sur la peau et reminéralise l'épiderme. C'est une argile parmi les plus douces pour la peau, elle est parfaitement bien tolérée même par les peaux très sensibles ou intolérantes. Ses vertus cicatrisantes et antiseptiques la rendent précieuse pour le soin des peaux irritées. Non allergisante, elle convient également à la peau des bébés, employée comme talc pour les érythème fessiers. Elle est aussi préconisée en gargarisme en cas d'infection des gencives ou de maux de gorge. Le kaolin possède une structure en feuillet, ce qui lui confère un excellent pouvoir couvrant. En effet, en usage interne, il joue le rôle d'un pansement gastrique. Il soulage les problèmes digestifs (acidité, brûlures d'estomac, ulcères) en régulant l'acidité et le pH. Cicatrisant et anti-inflammatoire, il protège les muqueuses. Le kaolin possède une vertu absorbante, c'est-à-dire qu'il piège les bactéries et les virus présents dans l'appareil digestif. Ces microbes seront ensuite éliminés par les voies naturelles. Il adsorbe également les gaz et les toxines, c'est pourquoi il est préconisé en cas de ballonnements ou d'intoxication alimentaire. Le kaolin est aussi indiqué pour traiter la constipation, car il régule le transit intestinal.


L’argile rouge :

 

L'argile rouge est conseillée aux peaux normales et aux peaux sèches et sensibles. Elle doit sa coloration aux oxydes de fer. Riche en oligo-éléments, elle est ré-équilibrante et redonne de la luminosité à la peau. Elle est également reconnue pour améliorer la circulation sanguine. C’est aussi une illite, ses propriétés sont semblables à celles de la verte et de la jaune. Sa couleur rouge est due à une plus forte proportion en oxyde de fer. Recommandée pour une application en masque sur le visage pour les peaux normales, sensibles et fragiles. Propriétés : adoucissante, tonifiante et purifiante.

 

 

  • L’argile jaune :

 

L'argile jaune est conseillée aux peaux normales et aux peaux grasses très sensibles. Elle est aussi utilisée en masque capillaire sur les cheveux normaux et fragiles. Elle est également recommandée pour atténuer les douleurs. Riche en minéraux, elle est stimulante, réoxygénante des cellules et tonifiante. L’argile jaune doit sa couleur à sa haute concentration en ions et oxydes ferriques, principalement en fer Sidérite.

C’est une argile douce, qui nettoie la peau en absorbant ses impuretés.
Elle est aussi très utile dans le traitement de la cellulite, sous forme de cataplasmes.

Cette argile est assez douce pour être utilisée de façon régulière.

 

 

  • L’argile rose :

 

L'argile rose est conseillée aux peaux délicates, sensibles et réactives ayant tendance aux rougeurs. Riche en oligo-éléments, elle est adoucissante et redonne de l'éclat aux peaux fragiles. Douce,Effet "Bonne mine "  élimination des impuretés.

 

 

  • - L'argile bleue :

 

L'argile bleue à des propriétés oxygénantes. Eliminant les impuretés, elle apporte éclat et luminosité au teint.

 

 

  • Le rhassoul

 

Le rhassoul est une argile d'origine orientale qui se présente sous forme de poudre. On forme une pâte en le mélangeant avec de l'eau. On applique cette pâte sur les cheveux ou le visage pour les nettoyer en douceur. le rhassoul a des vertus astringentes et adoucissantes.
Diverses utilisations sont possibles : soins des cheveux ou de la peau, le rhassoul peut être utilisé comme shampoing, ou en masque pour le visage ou le corps.
Le rhassoul est un produit particulier de par son action lavante; il fonctionne comme une sorte de buvard et son application a pour effet d’absorber les graisses et les impuretés.
Il est particulièrement recommandé pour les cheveux gras, car il assainit et régule la production de sébum. Mais il est également très efficace pour tous types de cheveux et de peaux.

 

 

 Recette masque : Réaliser une pâte avec un peu d'eau florale (rose, camomille, fleur d’oranger), et d’argile (blanche, rose, jaune, rhassoul…) Ajouter trois ou quatre gouttes d'huile essentielle (lavande, géranium rosat,..) et une cuillère à café d'huile végétale (olive, avocat, abricot…) au mélange;

Appliquer en masque sur le visage. Laisser agir 15 minutes, puis rincer.  

 

 

Repost 0
23 décembre 2009 3 23 /12 /décembre /2009 11:57
Petit rappel sur l'utilisation du lait maternel contre les rhumes et compagnie..

"Le lait maternel FRAIS (donc pas congelé pour cette utilisation) est un vrai médicament. Plusieurs laboratoires pharmaceutiques ont déjà déposé des brevets et cherchent à utiliser certains de ses composants pour en faire des médicaments. Donc ne nous privons pas de l'utiliser en direct
Et gros avantage, comme c'est une substance humaine, il n'y a aucun risque de réaction négative ni de sur-dosage
 
--> DANS LE NEZ
On peut laver le nez de son bébé avec le lait maternel à la place du sérum physiologique.
Si le jet de lait qui sort du sein est suffisamment fort, on peut envoyer une giclée en pressant sur le sein dans chaque narine lors de chaque tétée.
Sinon, il suffit, plusieurs fois par jour, de :
-tirer à la main quelques mililitres (5-6 ml)
-vider une dosette de son sérum phy (ou utiliser une seringue sans aiguille)
-aspirer le lait avec la dosette ou la seringue (on presse la dosette pour faire sortir l'air, on plonge dans le lait, on relâche, le lait est aspiré)
-mettre le bébé en position, tête sur le coté, et mettre du lait dans la narine du haut (la moitié, un peu sous pression, comme le physiomer). Puis tourner la tête et faire pareil dans l'autre narine.
-relever le bébé pour qu'il puisse souffler par le nez, éternuer, se moucher ... et essuyer. On peut aussi relever le bébé entre chaque narine.
 
Si vos bout de chou ont le nez très bouché, vous pouvez d'abord lui laver le nez avec du sérum phy, puis 10-15 min après, recommencez avec votre lait, pour qu'il soit bien en contact avec les muqueuses du nez (un peu comme on fait avec un spray médicamenteux pour le nez).
 
Gros avantage du lait par rapport aux autres produits (sérum mais surtout médicaments) : si ça passe dans la gorge ou pire de travers, le lait n'irrite pas du tout.
 
Pour mémoire, on peut aussi :
-utiliser un mouche-bébé pour aider le bébé à se moucher APRES avoir laver le nez (ne jamais aspirer à sec). Mais ne pas trop le faire, ça peut irriter.
-à la place du mouche-bébé ou en plus, on peut faire téter le bébé de cette manière, pour l'aider à évacuer ses sécrétions : la maman s'installe couchée sur le dos (ou légèrement relevée pour le confort), place son bébé sur elle à plat ventre, la bouche sur le sein. Le bébé tète le nez vers le bas : les sécrétions descendent naturellement, il n'y a plus qu'à essuyer
-placer le bébé en position inclinée (coussin en V) quand le bébé dort pour lui faciliter la respiration et lui éviter de trop tousser quand les sécrétions descendent dans la gorge
 
 
--> DANS LES YEUX
Si le bébé a une conjonctivite, ou les yeux irrités, on peut mettre plusieurs fois par jour quelques gouttes de lait maternel dans l'oeil.
 
 
--> DANS LES OREILLES
En cas d'otite, on peut mettre un peu de lait maternel dans les oreilles. Les éléments anti-inflammatoires du lait aideront de ce coté-là de l'oreille. Gros avantage, même en cas de tympan percé ou de risque que ça arrive, le lait dans l'oreille ne posera pas de problème et continuera d'agir (contrairement aux gouttes médicamenteuses qui sont contre-indiquées en cas de tympan percé), puisque le lait est un liquide humain.
 
 
--> SUR LA PEAU
En dans d'irritation de la peau de tout type (par exemple un érythème fessier), on peut étaler du lait maternel sur la peau et le laisser sécher. S'il on passe une crème ou un traitement, il vaut mieux étaler et laisser sécher le lait maternel avant de mettre la crème.
 
 
CONSERVATION DU LAIT :
Si on veut utiliser du lait maternel frais plusieurs fois par jour, on peut en tirer une plus grande quantité et le conserver au frigo. Mais il vaut mieux tirer du lait tous les jours, pour qu'il reste le plus efficace (donc pas de conservation au frigo 8 jours comme dans le cas où le lait est bu). Mais en cas de conservation au froid, il est fortement recommandé de réchauffé le lait à la température corporelle pour le confort du bébé.
 
 
ET AUSSI ...
Bref, le lait peut marcher pour beaucoup de choses, il ne faut donc pas hésiter à tester il n'y a aucun risque d'effet négatif. Et que ce soit pour son bébé ou pour soi-même !
Repost 0
Published by sarah - dans allaitement
commenter cet article
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 20:28

  P1030978.JPG

voiçi le récit de la naissance de ma fille née jeudi 24 septembre à la maison...

 

Voilà mon bébé, la fin d’une aventure et le début d’une autre : fin de la grossesse, début de ta vie et entre les 2, ce moment si fort, si magique qu’a été ta naissance.

 

 

La date présumée de ta naissance était le 27 septembre ; mais à l’hôpital ils en ont décidés autrement et m’ont considérée comme à terme le 21 septembre. Donc il a fallut commencer les contrôle toutes les 48h pour voir si tu allais bien. Je me suis présentée seulement le 23 car je savais que tu allais bien et j’appréhendais qu’ils veuillent me déclencher pour X raisons. Je n’avais d’ailleurs pas tort car après l’écho, la gynéco m’a annoncé que je n’avais plus assez de liquide amniotique et qu’il fallait déclencher. Je suis arrivée à négocier un décollement des membranes car c’était un moindre mal par rapport à une perf d’ocytocine qui m’aurait obligée d’accoucher à l’hôpital.

Je subis donc le décollement, J’ai tout de même un col très favorable, puisque effacé et ouvert à 2. Je sors en pleurs de l’hôpital, pas tant à cause de la douleur mais plus par frustration car après t’avoir demandée de bien rester au chaud afin d’attendre le retour de Marie-Agnès, la sage femme qui te permettait de naître à la maison, il me fallait  te presser pour éviter le déclenchement.

 J’appelle Marie-Agnès qui me rassure et me console. Elle est confiante et se tient prête pour ta venue. Cela me soulage.

 

On rentre à la maison, j’ai mal au ventre mais un kebab me tente bien !! On se fait donc une soirée « malbouffe » en espérant que cette nuit tu viendras au monde.

La soirée se passe au fil des contractions qui ne sont pas régulières mais un peu douloureuses. Papa me masse le bas du dos, ça me soulage et surtout ça me détend. A 2 h du matin papa s’endort et moi je passe la nuit éveillée car les contractions ne me laissent pas dormir même si elles ne sont toujours pas régulières. Je doute, je ne sais pas si ça va marcher et je passe la nuit à te parler. Toi qui as toujours très peu bougé tout le long de la grossesse a sacrément remué cette nuit là ! 6h00 du matin, j’ai beaucoup plus mal, du coup je me lève, ce qui réveille ta sœur et par la même occasion ton père. Et là je sais que c’est la bonne !! Avec papa on commence à s’activer, je prépare le salon : les bougies, la musique, l’huile de massage… je protège le canapé. Papa prépare un feu dans la cheminée, (hum ! ce que ça sent bon !) et remplie la piscine. Tes frères se lèvent et déjeune avec Lehna. Pendant ce temps je laisse un message à  Marie-Agnès et j’appelle ma copine Véro qui doit s’occuper de ta sœur, elle me dit qu’elle sera là vers 8h30.

Je contracte gentiment toutes les 4 minutes et c’est tout à fait gérable, d’autant plus quand je plonge dans l’eau bien chaude de la piscine. J’écoute les musique du 1er cri, je suis zen, je suis heureuse tu vas bientôt naître… Marie-Agnès rappelle, dit à papa qu’elle prend sa douche, déjeune et prend la route (elle a 1H20 de trajet à faire). Ok tout va bien je n’ai pas encore besoin d’elle.

8h, les garçons partent à l’école et papa doit s’occuper de Lehna.8h30 Les contractions augmentent en intensité et je suis obligée de vocaliser pour les gérer, et ça me dérange de le faire devant ta sœur qui ne semble pourtant pas dérangée puisqu’elle dessine pour toi avec papa. Mais j’ai vraiment hâte que Véro arrive….

9h Véro arrive enfin, lehna s’en va, toute contente, jouer avec sa copine et mes contractions augmentent encore !! Je barbote toujours dans le bain mais je sors régulièrement pour marcher et surtout prendre le frais car il fait une chaleur suffocante au salon ! Je vis donc mes contractions dans toutes les pièces de la maison !! Papa est là ; je m’accroche à lui, il me soutient me dit des paroles réconfortantes.

10h 30 Marie-Agnès arrive et me trouve en pleurs réclamant une péridurale !! Elle me prend dans ses bras et la contraction passé me demande si je veux vraiment aller à l’hôpital..NON ! Elle a compris que quoique je réclame il fallait dire non.

La douleur est vraiment très très intense, je me dis que je suis à dilatation complète, qu’elle ne fut pas ma déception quand marie me dit n’être qu’ 5 !! (Je saurais après qu’en fait je n’étais  qu’à 4 mais qu’elle ne voulait pas que je baisse les bras.)

A partir de là je pleure a chaque contractions, je dis que je vais mourir tant j’ai mal, je trouve le temps long, je voudrais que ça s’arrête. Je n’ai jamais eu autant mal. Malgré tout ce que j’ai pu dire (je ne vais pas y arriver, je suis trop fatiguée, je vais mourir…) il y a toujours eu dans ma tête une voix qui me disait mais si j’y arriverai !mais j’avais besoin de dire que c’était trop dur.

Marie surveillait de temps en temps tes battements de cœur, tu allais très bien.

 

Vers midi je ne sortais plus du canapé, sur lequel j’étais a genoux et j’hurlais ma douleur ! Ça me faisait du bien de crier, je faisais sortir le son du plus profond de mes tripes. Je ne voulais plus que mon homme et marie me touchent ou me parle, je ne voulais rien de ce qu’ils me proposaient : boire, manger, m’allonger, l’homéopathie… je voulais juste que ça se finisse, que tu sois là ! Je n’étais plus que douleur, la contraction ne partait jamais, elle montait, descendait à peine et remontait encore plus fort ! Elle irradiait dans mon dos, mon ventre, mes jambes…. Vers 13h  Marie me dit de la prévenir quand j’ai envie de pousser… je n’ai jamais eu envie ! À un moment je me suis dit ça suffit je pousse et j’ai poussé de toute ma rage, de toute ma douleur, de toute mon envie de te voir !! Une jambe sur le canapé, une autre a terre, les mains sur l’accoudoir, comme une guerrière j’hurlais en poussant. ! En 2 poussées ta tête était là !aucune brulure, plus aucune douleur que ce besoin intense de te donner la vie !! A la demande de marie, je me suis légèrement allongée et une poussée tu étais dans mes bras !!! Le bonheur ! L’amour absolu, plus rien n’avait d’importance que ton petit corps contre le mien.

Tu es née avec la poche des eaux en guise de bonnet ! Tu n’as pas pleurée, tu n’as pas ouvert les yeux, tu t’es juste blottie contre moi. Un petit bébé tout calme tout serein.

Le placenta est sorti avant qu’on coupe le cordon ! Lui était plus pressé que toi ! Quand le cordon a cessé de battre papa l’a coupé. Tu es resté contre moi, peau à peau, tu as pris ton temps  pour venir au monde, et on a pris notre temps pour faire connaissance. Dans la douceur de notre maison, rien ne nous a brusquées.

 

   P1030973.JPG 

 

Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 06:44


·      
90g de beurre de karité.

·       30 ml d’huile d’avocat (j’y fais macérer des fleurs de souci).

·       2cc de gel d’aloès Véra.

·       1cc de miel

·       10 gouttes d’huile essentielle de lavande.

 

Travailler le beurre de karité et l’huile jusqu'à l’obtention d’une pâte lisse.

 

Ajouter le miel puis mélanger.

 

Ajouter le gel d’aloès Véra et l’huile essentielle.

 

Bien mélanger le tout puis mettre en pot.

 

Ce baume est idéal pendant la grossesse. Après la grossesse et hors allaitement vous pouvez remplacer l’HE de lavande par10 gouttes d’HE de ciste et 10 gouttes d’HE de néroli.



Repost 0
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 05:49


Lessive au savon de Marseille

 

 

IL existe des recettes pour obtenir une lessive liquide au savon de Marseille mais personnellement je n’aime pas trop car cela fait visqueux ou coagule. Donc je fais le système qui suit et ça me convient tout à fait. A vous de voir ce que vous préférez.

 

·       3 poignées de savon râpé dans le tambour.

·       150g (2 petites poignées) de cristaux de soude dans le tambour.

·       Un petit verre de vinaigre + 20 gouttes d’Huile essentielle dans le bac d’adoucissant.

·       Pour le linge blanc qui ne sèche pas au soleil, ajouter 2 cs de percarbonnate dans le bac à lessive.

 



Lessive aux noix de lavage.

 

 ·       8 demi-coques dans une chaussette nouée directement dans le tambour.
 
·       2 poignées de cristaux de soude dans le tambour.

·       1 verre de vinaigre + 20 gouttes d’huile essentielle dans le bac adoucissant.

·       2cs de per carbonate pour le linge blanc.

·       2cs de bicarbonate pour le linge de couleur.

 

Il faut bien sortir son linge dès la fin du cycle, sinon il y a un risque que les noix tachent.


Lessive à la cendre de bois.

 

Laisser tremper 2 verres de cendre dans un litre d’eau durant 24 h en agitant de temps en temps.

Filtrer (mettre un torchon dans un entonnoir) et mettre en bouteille.

 

·       Utiliser 2 verres par machine directement dans le tambour.

·       Ajouter 1 verre de vinaigre+20 gouttes d’huile essentielle dans le bac adoucissant.

 

 

 

Repost 0
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 09:24



Les taches :

 

Voici quelque exemple de taches et leurs solutions. A savoir que le savon de fiel est un très bon détachant pour la plupart des taches courantes.

 

Graisse : saupoudrer d’argile ou faire tremper dans une eau additionnée de cristaux de soude.

 

Transpiration : frotter avec du vinaigre pur.

 

Fruits : frotter avec du jus de citron, pour le blanc étendre au soleil.

 

Sang : NE JAMAIS LAVER A L’EAU CHAUDE faire tremper dans une eau fortement salée.

 

Chocolat/café : frotter au savon de Marseille après avoir mouillé la tache.

 

Moisissure/rouille : frotter avec du citron.

 

Herbe : frotter avec du vinaigre.

 

Peinture/encre : faire tremper dans du lait tiède.

Repost 0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 05:41


Mardi dernier, j’ai organisé un atelier sur le ménage écolo et je suis vraiment très contente de son déroulement ! Malgré peu de personnes présentes, la journée c’est déroulée sous le signe de la bonne humeur et de l’échange. Je suis ravie d’avoir appris bon nombre de trucs et astuces et j’espère que tout cela sera mit en application ! (attention ! révision dans 6 mois lors d’un nouvelle atelier !!)

 

Merci à toutes pour votre bonne participation et à très vite j’espère !!


http://naturellement-parents.over-blog.com/article-33214656.html

Repost 0
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 11:45

 
CUISINE

 

 

Vaisselle : utiliser 2 bacs ou 2 bassines. Mettre de l’eau + Liquide vaisselle

 d’un côté ; et eau chaude + vinaigre de l’autre.

 

Lave-vaisselle : j’utilise une moitié de pastille écologique, puis j’ajoute une poignée de cristaux de soude directement dans le fond de la machine, et du vinaigre dans le bac de rinçage.

 

On peut aussi utiliser les noix de lavage, que l’on met dans le compartiment à couvert (dans un filet 4 demie coques.) Bien penser à les enlever avant le rinçage. Ajouter du vinaigre pour le rinçage.

 

Il faut décrasser de temps en temps. Pour cela mettre dans le fond de la machine 500g de cristaux de soude puis 500ml de vinaigre blanc. Faire un cycle long. Je le fais dès que je vois que ma vaisselle ressort avec des traces.

 

Détartrer cafetières et bouilloires : faire bouillir ou faire passer de l’eau additionnée de vinaigre ( 50/50) .Récupérer l’eau pour la vaisselle.

Faire passer ou bouillir de l’eau claire et la récupérer pour la vaisselle !

 

Frigo : je le nettoie tous les 15 jours. J’utilise une lavette en microfibre.

 

Laver avec de l’eau additionnée de savon noir (1 giclée pour une bassine d’eau).

Rincer à l’eau vinaigrée.

Toutes les parties amovibles peuvent passer dans le lave-vaisselle, sinon laver dans de l’eau chaude et du savon noir.

Afin de neutraliser les mauvaises odeurs, mettre dans le fond du frigo une coupelle avec du bicarbonate.

 

Meubles et éléments : avec une lavette microfibre, laver à l’eau et au savon noir, puis rincer au vinaigre.

En nettoyage quotidien, utiliser la microfibre et du vinaigre pur.

Mettre dans les placards de la lavande séchée, cela évite les mauvaises odeurs et les mites.

 

Cuisinière et four : laver avec une éponge végétale et de la pierre d’argile puis rincer à la microfibre vinaigrée.

Pour les bruleurs, les faire tremper dans de l’eau et des cristaux de soude. Si ils sont en aluminium les faire tremper dans de l’eau bouillante et du savon noir.

Pour désodoriser la pièce quand on cuisiné des aliments forts en odeur, faire bouillir de l’eau vinaigrée et laisser la casserole ouverte 1h durant.

 

Eviers : laver à la lavette microfibre et du savon de Marseille puis rincer au vinaigre. Pour la robinetterie, passer du vinaigre avec la microfibre.

Pour les éviers blancs, vous pouvez le blanchir en passant un demi-citron.

 

Canalisations : mettre au quotidien de marc de café ou 3 cs d’un mélange bicarbonate/sel.

 

Pour déboucher un évier bouché : 1 verre de bicarbonate+ 1 verre de cristaux de soude + 1 verre de vinaigre. Ventouser puis laisser agir une nuit. Le lendemain verser de du vinaigre chaud et ventouser.

 

Poubelles : frotter avec un mélange de vinaigre et HE de tea tree ; RINCER ;

METTRE DANS LE FOND DE LA POUBELLE DU BICARBONATE ET 10 GOUTTES DE TEA TREE.

 

Casseroles : faire tremper avec de l’eau bouillante et des cristaux de soude. (toute une nuit si il faut.)

 

Friteuse électrique : verser l’huile usagée dans une bouteille. Saupoudre le bac de farine puis essuyer avec un journal. Parfaire l’essuyage avec une microfibre.



 

SALLE DE BAIN

 

 

Lavabo : lavage au savon de Marseille puis rinçage avec une lavette microfibre vinaigrée. De temps en temps, frotter l’émail avec un demi-citron pour blanchir.

 

Robinetterie : laver avec du vinaigre et une microfibre. Faire tremper de temps en temps toute une nuit dans une eau vinaigrée. Pour le robinet du lavabo accrocher un petit sac remplit d’eau vinaigrée. (Par exemple un  sac congèle avec la petite attache fournie.)

 

Brosses, peignes : placer les dans une chaussette et passer à la machine à laver.

Pour un bon décrassage, les faire au préalable tremper dans une eau additionnée de vinaigre et bicarbonate.

 

Carrelage : laver les joint en frottant avec une brosse à dents et de la Pierre d’argile

.

Les carreaux au vinaigre pur avec lavette en nettoyage quotidien. 1 fois par mois laver au savon de Marseille et une brosse, rincer à l’eau et passer une microfibre vinaigrée.

 

 

Miroirs : a la sortie de la douche, quand le miroir est embué, passer simplement une lavette microfibre.

Sinon eau vinaigrée sur une lavette microfibre puis essuyer avec un papier journal roulé en boule.




WC

 

 

Entretien journalier : vaporiser du produit WC et essuyer avec une lavette microfibre.

Pour l’intérieur, vaporiser et brosser.

 

Décrassage : tous les 15 jours, verser un verre de cristaux de soude. Laisser agir 1h, brosser puis verser 2 verres de vinaigre chaud, puis laisser agir toute une nuit.

 

Désodoriser : mettre de la lavande séchée ou une coupelle de bicarbonate additionné de 10 gouttes d’HE de lavande.

Craquer 2 allumettes après la grosse commission.

 

 

Repost 0