Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 21:07

huiles-essentielles-300x300.jpg

Bien que l’huile essentielle ait de multiples vertus reconnues sur la santé, elle n’est cependant pas sans danger. Il suffit d’1g d’HE de lavande pour devenir somnolent, de 2g d’HE d’hysope pour subir une crise d’épilepsie….et de 2 cuillères à café d’HE de sauge pour assurer une issue fatale à son consommateur.


En effet, il y a des règles importantes à suivre lors de l’usage d’huiles essentielles. Voici quelques précautions ( Ces informations ne pourront en aucun cas remplacer un quelconque diagnostic, avis ou traitement médical. Pour cela il vous appartient de vous renseigner auprès de votre médecin).

 

 

  • Photo-sensibilisantes : Angélique, Bergamote,  Mandarine, Petit grain (modérément) , Cumin des Prés, Aneth,  Patchouli (moyennement) Bois de Cèdre de virginie, Laurier,   Cannelle, Cumin, Pamplemousse, Citron, lime.
  • Dermocaustiques : (irritantes pour la peau): origan, thym vulgaire à thymol, sarriette, cannelle, citronnelle  clou de girofle,  ail, oignon.

 

  • Les personnes épileptiques doivent  s'abstenir d'utiliser certaine huile essentielle : sauge, hysope.

 

  • les femmes enceintes ou allaitantes : les huiles essentielles sont très puissantes, peuvent  être toxiques pour le fœtus.
    Huiles essentielles interdites durant la grossesse : anis vert, arnica, badiane, basilic, cajeput, cèdre, ciste, sclarée, cyprès, jasmin, fenouil, genévrier, hysope, immortelle, laurier, marjolaine, menthe, myrrhe, noix de muscade, œillet d’inde, romarin, thym, achillée millefeuille, aneth odorant, armoise, camphre, carvi, céleri, menthe, moutarde, persil, santoline, sassafras, sauge, thuya...

 il est formellement interdit de recourir à l’huile essentielle pendant le premier trimestre de grossesse, ensuite, il faut limiter le recours aux huiles essentielles et privilégier les produits finis spécialement étudiés pour le public des femmes enceintes ou allaitantes.

 

  • Sauf avis médical, l’utilisation d’huiles essentielles  sur les enfants de moins de trois ans est à proscrire.

 

 

 

les-huiles-essentielles-2744472wmcei_1350.jpg

Proportions maximales de dilution (adultes)

 


- Le visage : 1.5 % (ex : 3 gttes d'HE pour 10 ml d'huile végétale = HV)  
- Le corps : 2 à 5 % (ex: 6 gttes d'HE pour 10 ml d'HV)  
- les cheveux : 15 gttes d'HE pour 100 ml de base.  
- Huile de soin : de 5 à 8 %  

 

Le bain

 

Les HE ne sont pas solubles dans l'eau et irritantes pour la peau. Utiliser un dispersant (base pour bain, vendue en pharmacie, magasin bio ou internet.)
 On peut mélanger à du shampooing, bain moussant, du lait en poudre ou encore du miel.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

saby 10/03/2010 22:41


Bonjour, mon pharmacien m'a conseillé des HE de mandarinier mélanger avec de l'huile de noyau d'abricot , pour faciliter l'endormissement de ma puce de 11mois...ca marche assez bien mais du coup je
ne sais quoi penser à la lecture de votre article..avez vous des renseignments suplémentaires?


sarah 10/03/2010 23:31


HE de mandarine, lavande et camomille sont autorisées pour les enfants. cependant avant 3 ans il faut toujours demander un avis médical. Donc dans votre cas, c'est parfait.