Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 14:58

elo 0339

 

Accoucher en maternité et rentrer chez soi le lendemain, voir même dans les heures qui suivent la naissance permet de faire connaissance avec son bébé loin du brouhaha de la maternité et de son univers intrusif

 

Un séjour en maternité dure environ trois à cinq jours après un accouchement par voie basse et jusqu’à sept jours en moyenne en cas de césarienne. Alors que dans le cadre d’une sortie précoce, vous pourrez rentrer chez vous, en fonction du type d’accouchement, entre deux heures et quatre jours après la naissance de votre enfant.

 

Avantages :

 

L’ambiance à la maternité n’est pas de tout repos : entre les soins tôt le matin, les visites à l’improviste, la venue des Agents de Service à l’heure où vous aimeriez dormir avec votre bébé… bref votre repos est très souvent dérangé. De plus, le papa et les aînés doivent respecter des horaires de visites et ne peuvent ainsi pas profiter du nouveau membre de la famille en toute sérénité.

 

Avec une sortie précoce vous pourrez savourer en toute quiétude et dans la chaleur de votre foyer, de ce bonheur tout neuf. Vous pourrez dormir quand bon vous semblera à vous et à votre bébé, sans être dérangés, sans être stressés. Votre repos n’en sera que plus réparateur. N’oubliez pas que le bien être que vous percevez lorsque vous êtes dans votre cocon est partagé par votre enfant.

 

Autre point important, c’est l’intimité en famille qui permet de faire connaissance tous ensemble dans le calme et le bonheur. Le papa pourra profiter pleinement de son enfant et se sentir utile tant au niveau des soins à apporter au bébé qu’à l’aide qu’il pourra vous donner. Les aînés pourront « apprivoiser » ce changement plus sereinement et à leur rythme.

 

Enfin, l’allaitement se mettra plus facilement en place dans un environnement qui vous est propre surtout que les premiers jours de tétée permettront de créer un lien mère-enfant plus facilement. Ce dernier se tissera également plus vite car vos « tête à tête » pourront se faire en toute tranquillité.

 

Conditions :

 

La sortie précoce se fait en accord avec l’équipe soignante, le gynécologue vous examinera et le pédiatre auscultera votre bébé. C’est seulement après ces deux diagnostics, donc si tout va bien pour l’un comme pour l’autre, que vous pourrez sortir. De plus, il faut que vous soyez assurée du fait qu’une sage-femme assure votre suivi et celui de votre bébé à domicile tous les jours durant la semaine qui suit la naissance.

 

Préparation :

 

Afin que le moment venu, les choses se passent sereinement, il est utile de préparer votre sortie précoce pendant votre grossesse. Pour ce faire, il vous faudra contacter votre maternité et lui exposer vos souhaits quant au moment de votre retour à domicile. Vous pourrez pour cela opter, si vous le désirez, pour la réalisation d’un projet de naissance.

 

Il vous faudra également trouver une sage-femme pour le suivi à domicile après l’accouchement. Votre maternité peut vous proposer un service d’hospitalisation à domicile (HAD) ou vous proposer des adresses de sage-femme qui travaillent en partenariat avec eux. Une autre possibilité est de vous renseigner vous-même auprès de votre Protection Maternelle Infantile (PMI) qui pourra vous fournir la liste des sages-femmes libérales de votre région qui assurent le suivi à domicile post natal. Par conséquent, vous devrez les contacter pendant votre grossesse afin de voir ensemble les modalités.

 

Le suivi :

 

Le suivi assuré par une sage-femme libérale est totalement pris en charge par la sécurité sociale jusqu’au 7ème jour en cas d’accouchement par voie basse et jusqu’au 12ème pour les naissances par césarienne.

 

Le rôle de la sage-femme sera de vérifier que votre utérus se remette bien en place, que vos lochies s’écoulent normalement et éventuellement que vos points de césarienne ou du périnée cicatrisent bien. Elle sera à même de vous conseiller pour la mise en route de l’allaitement et vous rassurer ainsi que répondre à toutes les questions que vous pourrez vous poser. La sage-femme sera bien entendu amenée à faire le suivi de votre bébé en vérifiant son bon développement. Elle fera aussi le test de Guthrie au 3ème jour de votre enfant.

 

En plus des soins prodigués, elle sera présente pour vous conseiller et vous accompagner tout au long de vos premiers pas de parents avec votre bébé.

Partager cet article

Repost 0
Published by sarah - dans Accouchement
commenter cet article

commentaires