Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 11:22

 Cela va faire trois semaines que nous a rejoins, petit bout d'homme, petit toi de ton papa et de moi...je n'ai pas vraiment envie d'écrire le récit de ta naissance ,mettre des mots sur ce que nous avons vécu tous les trois, c'est reconnaitre que ce n'était pas un rêve mais la réalité et c'est dur...Mais le temps passe et même si les souvenirs seront toujours gravés, si je ne pose pas des mots sur ce 19 mai, j'oublierais les détails qui font partis de ta naissance!
 
Depuis le début de cette grossesse, je suis suivie par une sage femme à domicile en vue d'accoucher à la maison, projet réfléchi en couple pour ton bien et le notre, parce que nous en avons envie, besoin. Une fois par mois, nous allons a Lyon rencontrer celle qui nous permettra d'accoucher comme nous le souhaitons.
Début mai, ca y est tu peux venir, avant ca aurait été trop tôt et nous aurions du aller à la maternité...Mais tu n'es prévu que pour fin mai mon petit bébé surprise et même si tu fais sentir, particulièrement la nuit avec des faux travails et des insomnies, tu sembles bien en moi!
 
17mai, nous organisons avec l'association une balade, je ne le sais pas mais quand ta grande sœur s'endort dans mon dos, ce sera la dernière fois que je la porterais ainsi en t'ayant dans mon bidou! Je passe derrière une nuit difficile, j'arrive seulement à dormir deux heures...
18 mai, c'est mon anniversaire, ce serait rigolo que tu viennes le même jour que moi mais je suis trop fatiguée pour y songer. Je passe la journée seule, ta grande sœur est chez tes grands parents pour que je puisse me reposer. Le soir, je me couche tôt et j'arrive a dormir 5 heures d'affilée, que ca fait du bien! Il est trois heures, je paresse au lit puis à 4heures, je m'ennuie et je viens sur l'ordi pour me changer les idées! Tiens à 5heures, j'ai quelques contractions ,encore un faux travail? La seule différence pour l'instant est que je me sens en pleine forme! Elles sont tout a fait gérables mais douloureuses. A 6heures, je réveille ton papa pour lui dire qu'il n'ira surement pas au travail aujourd'hui et j'appelle tatie Steph pour qu'elle se prépare à venir chercher Emma.
 Je crois que c'est là que j'ai pris conscience que tu allais naître aujourd'hui...Les contractions étaient douloureuses mais l'espace entre étaient suffisants pour que je puisse me reprendre. Je vais sous la douche où j'y passe un bon quart d'heure, l'eau chaude me fait énormément de bien, je masse mon bidou en pensant que bientôt je ne l'aurais plus...mais que je saurais si ce bébé est un petit garçon ou une petite fille. Ma présence dans la salle de bains a réveillé emma, elle prend son biberon à coté de moi, dernier instant d'enfant unique avec sa maman...J'appelle la sage femme et lui laisse un message sur son répondeur.
 6h30: Ma soeur est là, j'ai expliqué à Emma qu'elle devait aller avec sa tatie et qu'elle reviendrait quand bébé serait né. Je la trouve très zen, comme si elle comprenait. Ma sœur par contre ne semble pas croire que je l'appellerais tout à l'heure pour la naissance? A-t-elle l'impression que je ne souffre pas assez ?
 Geoffrey est prêt, il est habillé et s'occupe de la piscine dès qu'Emma passe la porte.Ca y est nous sommes tous les deux .Dur, dur de remplir cette grande piscine, nous essayons plusieurs techniques pour aller plus vite, heureusement que nous l'avions gonflé à l'avance! J’aide Geoffrey à mettre l'eau et en même temps, je gère mes contractions en poussant des sortes de cris qui font rire le papa! Je m'appuie contre le mur, je m'assoie sur le ballon...Avant de rentrer dans la piscine d'eau chaude (j'avais à ce moment là, une envie de me plonger dans une eau très chaude, l'impression que cette chaleur allait me faire du bien, me soulager) ,je vais mettre de la musique sur l'ordinateur.Je me rends compte après coup que je ne l'ai pas entendu, pas écouté, je n'en ai pas eu envie et je suis bien contente que l'ordinateur se soit mis en veille car cela me gonflait!
 Il est 7h15 quand je rentre dans l'eau. Les contractions sont de plus en plus rapprochées, pas forcément plus fortes mais elles me permettant moins de me reprendre entre chaque. Je demande à mon mari de rappeler la sage femme pour lui dire que le travail s'accélère. Elle répond ,elle vient de prendre la route, cela me rassure. Dans la piscine, je crie ma douleur, je n'arrive pas à trouver une position qui me satisfasse vraiment...Je pensais trouver l'eau et la piscine plus bénéfiques, suis assez décue...Geoffrey me donne de temps en temps à boire et il me passe un gant toilette d'eau froide sur le visage. J'appelle ma meilleure amie, Sarah, j'ai besoin de me plaindre, de comprendre où j'en suis,elle est aussi passée par là, elle pourra peut etre me rassurer?Mais les contrations sont trop rapprochées,je n'arrive même pas à lui parler entre mes cris,je passe le téléphone à Geoffrey qui lui dit quelques mots et raccroche.
 Cela doit faire une demie heure que je suis dans cette piscine, je veux sortir j'ai trop chaud, ca me saoule, je ne supporte plus cette douleur, j'ai l'impression de ne plus rien gérer...
 Mon homme a protégé le lit avec des baches, alèses, vieux draps...Je m'y allonge, il me masse le bas du dos,j'essaie de trouver des positions antalgiques en vain.Je lui demande de me masser toujours plus fort, ca me fait du bien. Je lui demande d'appeler une autre sage femme, la copine d'une copine qui avait proposé son réconfort au cas où.Il n'ose pas trop, de peur de la déranger mais devant mon insistance, il comprend que j'en ai besoin. Elle décroche de suite,il lui explique, elle le rassure.Pour elle, l'accouchement avance bien au son qu'elle entend!Geoffrey me rapporte ses mots, ca me fait du bien et même si elle ne peut pas venir car elle travaille, cela me fait du bien d'avoir été entendu...
 8h, j'ai trop chaud...Les baches du lit me font encore plus transpirer, j'ai si mal ,j'en ai marre...Je veux aller sous la douche!Mon homme m'aide et c'est de l'eau froide que je mets sur mon corps.Geoffrey me dit que l'eau est si froide qu'il n'arrive pas à garder ses mains dessous!Moi, je m'en asperges de partout puis je lui passe le jet. Je m'accroche à tout ce que je trouve sous la douche et quand la contraction est trop violente, les avants bras de mon mari porteront la trace de mes faux ongles...Je me plains, j'ai mal, je veux qu'on appelle les pompiers...Il me dit que je suis forte, qu'il croit en moi et que s'il me descend à la maternité, je ne lui pardonnerais pas!De toute façon, je me sens incapable de marcher alors faire un trajet en voiture encore moins!La sage femme n'est toujours pas là, mon homme me rassure, elle sera bientot là,Lyon ce n'est pas si loin!Moi je veux qu'elle arrive ,qu'elle me dise où j'en suis,si je souffre pour rien...Je dis à mon homme que je vais mourir si ca dure encore longtemps comme ca...Il n'est pas stressé par mes mots contrairement à mon premier accouchement. La sage femme lui a souvent expliqué que c'était normal et bon signe.Je vois en lui une grande aide,il est mon coach,il me pousse vers l'avant.J'ai l'impression de sentir la tete mais j'y connais rien en toucher,je ne pense pas du tout que je suis entrain de vivre les dernières minutes de mon accouchement!
 Ca pousse!!Je ne pense même pas à bébé, j'ai l'impression d'avoir juste envie d'aller aux toilettes!Mais non, mon homme me dit qu'il voit la tête!"Ne pousse pas!"Mais je ne pousse pas, je sais que la sage femme nous a demandé de ne pas pousser tant qu'elle n'est pas là.J'appréhende l'expulsion ,souvenir de mon premier accouchement ou il a fallu pousser peu longtemps mais très intensément et ce souvenir de l'écartèlement.Mon homme me demande de sortir de la cabine de douche ,il ne veut pas que j'accouche ici, c'est tellement petit qu'il ne pourra pas vraiment m'aider et surtout ,il ne se voit pas m'aider à rejoindre ensuite le lit avec bébé...Je ne sais pas comment je rejoins la chambre mais je sais que la tête est engagée, je la sens...Arrivée près de mon lit, je m'y appuie contre,me met moitié accroupie moitié à qutre pattes et le bébé tombe!Je n'ai poussé à aucun moment,ce petit être a choisi de sortir seul ,sans douleur et très rapidement.Il est rattrapé par son papa ,au vol presque, à quelques centimètres du carrelage.Mon homme le dépose sur le lit, nous ne pouvons louper que c'est un petit garçon ,il me semble si petit.Il est tout blanc de vernix et rouge de sang,il pousse un petit cri ,nous pleurons...Tant d'émotions dans cette naissance, je pleure en disant à mon mari que nous l'avons fait tout seul...Nous regardons l'heure ,il est 8h20 sur le réveil.
 Je m'allonge sur le lit, il me dépose le bébé contre moi et nous recouvre de serviettes. J'ai froid maintenant, je suis trempée de l'eau froide de la douche.Il appelle la sage femme pour lui dire qu'Evan nous a rejoins et que tout va bien.Elle est dans les bouchons. Ce n'est plus important, grâce à elle nous avons vécu mon rêve, celui que j'espérais depuis le début de la grossesse, un accouchement avec une sage femme mais qui n'aurait pas le temps d'arriver...Merci MA!Nous contemplons pendant de longues minutes notre merveille, il est beau, il dort contre
moi...Mais j'ai mal ,encore...J'appelle moi même la sage femme pour lui demander si cela est normal?Oui, mon placenta veut sortir, elle nous donne le feu vert. C'est reparti, mon homme reprend son rôle de coach/sage femme et je pousse.Une légère appréhension de ma part par rapport aux complications éventuelles mais non, tout va bien.Il a légèrement tiré sur le cordon et tout est venu.Je me sens mieux et surtout je peux bouger!Mon homme remet le lit tout propre, je me change,il m'aide.Je m'installe enfin dans le lit, sous ma couette bien au chaud, bébé contre mon corps.Il cherche le sein, le trouve et tête. Souvenirs de mon premier allaitement, papa filme d'émotions...La grande soeur est prévenue, elle ne va pas tarder, la tatie n'en revient pas, déjà?
 9h40,la sage femme arrive. Bébé est encore au sein, je me sens bien, heureuse et zen.Elle s'excuse des bouchons , dans ma tête je les remercie moi ces bouchons!(Après coup, car pendant l'accouchement j'avais l'impression d'avoir besoin d'elle!).Elle examine Evan, il pèse 2.980kg ,poids exact de sa soeur!Elle me regarde pour savoir si j'ai besoin de points.Honnetement, 1h20 après, j'aurais tout fait pour les éviter!Mais non, tout va bien, intact!Emma arrive ,elle ne parle plus, elle vient me faire un bisou puis un a son frère.Elle semble toute intimidée ma pile!Elle reste calme et sage et je savoure le fait d'avoir si rapidement mes deux amours et leur papa près de moi...
 J'ai vécu quelque chose de très fort, j'ai mis d'ailleurs plusieurs jours à oublier cette douleur intense.Mais j'ai connu un accouchement de rêve, celui simplement guidé par mon instinct, rien n'était prémédité...Les émotions sont fortes et amplifiées par le fait de n'avoir vécu ce bonheur que nous trois, les parents et leur bébé dans notre foyer...Nous sommes parfaitement conscients que nous avons pu vivre tout ceci car ce fut un accouchement naturel, rapide et sans souci.Et si c'était à refaire? Nous resignons de suite...Geoffrey dit avoir vécu quelque chose d'unique, il s'est senti utile, sa participation a été immense, de toute façon j'avais besoin de lui, il m'a aidé, je n'aurais pu accoucher sans sa présence, dès qu'il disparaissait de ma vue, j'angoissais...
 Un accouchement est un moment magique, un souvenir inoubliable!Nous avons fais du 19 mai 2010 Notre Evénement, bienvenue Evan...

 

Evan.jpg

 

Elodie, maman d' Emma et d' Evan

Partager cet article

Repost 0

commentaires

florence 03/09/2010 14:49


Bienvenue au club, moi aussi je suis maman d'un petit Evan....enfin un petit Evan qui a 4 1/2 ans.
Votre récit est magnifique. J'ai la chair de poule et la larme à l'oeil à chaque ligne. Je trouve que cela est l'un des plus beaux cadeaux que vous pouviez faire à votre enfant, garder une trace de
son arrivée, avec vos mots, votre regard et votre ressenti à ce moment là.
Votre choix d'accouchement me fait regretter mon choix de l'hôpital nord car trop d'inquiétude sur la santé du bébé, les complications....alors que mes grossesses se sont tjs bien passées.
Bonne continuation


Julien 29/06/2010 09:32


Félicitations ! Mon fils s'appelle aussi Evan et est né un mois avant le votre. Je vous souhaite plein de bonheur avec vos p'tits bouts !


Euréka 28/06/2010 16:48


super felicitations, je suis moi meme maman d'un petit Evan