Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 11:52

 

  016.jpg

 

Nous utilisons quotidiennement des produits cosmétiques, des produits d’hygiène et de soin qui sont directement appliqués sur notre peau. Certains composants peuvent être néfastes à notre peau et même nuisibles à la santé comme à l’environnement. Il est donc important de savoir les reconnaître afin de les éviter.

Il n’est pas toujours évident de savoir si tel ou tel produit ne possède pas de composants néfastes tant leurs dénominations peuvent être différentes. Voici une liste de substances qu’il faut éviter :

 

LES HUILES MINÉRALES ET LES DÉRIVÉS PÉTROCHIMIQUES :

 

Exemple : la paraffine.

Ces ingrédients, issus du pétrole et non biodégradables, ne sont pas assimilés par notre peau. Ils créent un film en surface qui empêche la peau de respirer. Ils peuvent créer des irritations cutanées.

 

Noms portés sur les emballages  : Paraffinum liquidum, petrolatum, microcristàllïn, wax, ozobkéritê…

 

Alternative écologique : les huiles et les beurres végétales.

 

 

LES HUILES DE SILICONE ET DÉRIVÉS :

 

Exemple : le dimethicone

 

Elles ont le défaut d'être très peu biodégradables donc nocives pour l'environnement et indirectement pour notre santé.

 

Noms portés sur les emballages: Dimethicone, cyclomethicone, cyclopentasiloxane, cyclohexasiloxane, dimethiconol, dimethicone copolyol, PEG-12 dimethicone...

 

Il n’y a pas d’alternative écologique pour ces huiles car leur utilisation n’est pas nécessaire.

 

EMULSIONNANTS INDESIRABLES :

 

Exemple : les PEG

 

En cosmétique, les fabricants utilisent ces composants pour faire émulsionner un mélange eau huile. Ils permettent à ces deux phases de rester liées entre elles. Le résultat est obtenu par éthoxylation, c’est-à-dire avec l’aide de gaz toxiques très polluants qui servent également à faire des armes chimiques. Ce produit est un danger pour la peau et extrêmement toxique pour l’environnement.

 

Noms portés sur les emballages : PEG (polyethylène glycol) et PPG (polypropylene glycol), Laureth-7, Ceteareth-20...

 

Alternative écologique : Les substances non-ethoxilées, la cire d’abeille.

 

LES AGENTS MOUSSANTS IRRITANTS :

 

Exemple : le sodium Laureth sulfate et sodium Lauryl sulfate.

 

Ces détergents de synthèse sont utilisés dans les shampooings, les gels douches, les bains moussants et les dentifrices pour leur pouvoir dégraissant et moussant. Ils sont très agressifs et bien trop décapant pour la peau ; ils la dessèchent, l'irritent et peuvent être responsables de graves allergies autant au niveau de la peau, que du cuir chevelu, des yeux et des muqueuses.

 

Noms portés sur les emballages : Sodium laureth sulfate.

 

Alternative écologique : le lauryl-sulfate et le disodium-laureth-sulfate, qui sont tirés tous deux de l'huile de coco ou de palme, ou encore la bétaine, composant du beurre de coco. Ces produits sont doux pour la peau et biodégradable.

 

LES CONSERVATEUR INDESIRABLES :

 

Exemple : les parabens, le phénoxyethanol.

 

Ils sont suspectés d'être à l'origine de certaines maladies et d’allergies. Ils ne sont pas indispensables et on peut très bien les remplacer.

 

Noms portés sur les emballages : Methylparaben, Ethylparaben, Chlorophénisen, Propylparaben, Butylparaben, Isobutylparaben, Chloroisothiazolinone, BHT (butylthydroxytoluène), Phénoxyéthanol (éther de glycol)…

Alternative écologique : les Huiles Essentielles, l’extrait de pépins de pamplemousse, la vitamine E et le Propolis.

 

LES COMPOSANTS DES PARFUMS :

 

Exemple : les muscs synthétiques et les phtalates.

 

Les muscs synthétiques sont des amplificateurs de parfum. Ils peuvent se concentrer dans les tissus et interférer avec notre système hormonal. Ces substances odorantes artificielles se fixent dans les tissus humains et l'enquête de Greenpeace de février 2005 a démontré leur présence dans le lait maternel et/ou les tissus embryonnaires.

 

Les phtalates, quant à eux, sont utilisés comme solvant ou pour dénaturer l'alcool dans les parfums. Ils sont considérés comme très toxiques. Présents dans le vernis à ongles, les laques de coiffage et les déodorants, il a été démontré qu’ils peuvent endommager le foie, les reins et les poumons.

Noms portés sur les emballages : DEHP, DBP, DINP, DIDP et BBP…

Il n’y a pas d’alternative écologique pour les phtalates.

 

ANTI-TRANSPIRANT :

 

Exemple : les sels d’aluminium.

 

Ces produits sont utilisés pour empêcher la sueur de perler à la surface de la peau. Les sels d'aluminium bouchent les canaux de sécrétion des glandes sudoripares et peuvent créer des réactions inflammatoires. Ils sont également soupçonnés d’être une des causes du déclenchement de la maladie d’Alzheimer.

Noms portés sur l’emballage : sel d’aluminium.

Alternative écologique : le farnesol (composant naturel des Huiles Essentielles), le citrate triéthylique (acide citrique provenant du jus de griotte ou de groseille) et la pierre d’alun.

 

 

 

 

Afin d’être sûr d’utiliser un produit sain, sans avoir à décortiquer les étiquettes, le meilleur moyen reste d’acheter des cosmétiques issus de l’agriculture biologique ou encore de les fabriquer soi-même avec des matières premières également estampillées bio.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
la pierre d'alun est aussi un sel d'aluminim !!!! donc dangereux
Répondre
D
<br /> oui et la cosméto maison très facile quand on a un bon prof n'est ce pas sarah !!!lol<br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> article très interessant qui éclaire bien tous ces noms barbares !!! et puis d'un autre côté ça fait peur tous ces sales produits sur notre peau !!vive la cosmétique bio !!<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> et la cosméto mainon!!<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> très intéressant! merci!<br /> je ne connaissais pas certaines substances!<br /> <br /> <br />
Répondre