Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 09:40

251307_2044964212820_1505833863_32244194_588790_n.jpg

 

Le fait de materner ses enfants, d’être respectueux de leurs besoins et de prendre soin d’être à l’écoute de chacun, surtout quand la fratrie est nombreuse, n’est pas toujours de tout repos mais à force de patience, d’amour et d’organisation, une grande famille apporte joie, harmonie et diversité.

 

 

Devenir parents nous fait découvrir le grand bonheur que cela représente et peut nous donner envie de recommencer encore et encore. Mais au-delà du plaisir, avec la fatigue, le rythme de vie éprouvant et le surplus de travail qu’engendre une famille nombreuse, vous pouvez vite vous sentir débordée et il n’est pas toujours aisé de rester en écoute respectueuse avec ses enfants. Toutefois, il est possible de réduire ses difficultés. Pour cela, le maternage et une bonne organisation sont d’une grande aide pour pouvoir composer avec les besoins de chacun.

 

Les outils du maternage :

 

On pense souvent à tort qu’il est difficile de materner plusieurs enfants à la fois alors qu’à l’inverse, c’est un grand soutient au quotidien :

 

• Le portage est vraiment l’outil indispensable des familles nombreuses car il permet de répondre aux besoins de contact d’un enfant tout en permettant de vaquer à d’autres occupations. Il permet aussi d’inclure les plus petits dans le quotidien avec les plus grands. Il facilite même les déplacements à l’extérieur, en laissant les deux mains de libre.

 

 

• L’allaitement et également le Co-allaitement facilitent énormément le quotidien puisqu’il n’y a ni besoin de préparer des biberons ni même de les laver. De plus, il est possible de s’occuper de plusieurs enfants en allaitant surtout quand il est associé au portage puisque cela vous libère les deux mains. Bien entendu il est important de prendre le temps d’allaiter aussi dans le calme en savourant cet instant d’échanges avec son tout petit et de ne pas l’allaiter systématiquement en vaquant à ses occupations.

 

 

• Le Co dodo avec plusieurs enfants permet à la fratrie de s’adapter en douceur avec le nouveau venu. Cela atténue les jalousies et renforce les liens de la famille. Au point de vu organisation, le Co dodo offre plusieurs solutions. Tout d’abord il est possible de dormir avec deux ou trois enfants dans le même lit surtout s’il est de grande taille. Si votre confort en souffre, vous pouvez accoler un lit à Co dodo ou tout simplement un ou plusieurs matelas au lit familial (dans le cas du matelas il est plus aisé que votre couchage soit également à même le sol). Le Co dodo peut très bien être pratiqué entre frères et sœurs ; après la période d’allaitement les petits aiment dormir avec leurs aînés, soit dans le même lit, soit dans des couchages différents.

 

 

• Le massage est un excellent moyen de satisfaire le besoin de contacts que ce soit entre vous et vos enfants qu’entre frères et sœurs. Il permet de faire connaissance, de s’apprivoiser et parfois de se réconcilier en douceur. Un petit jeu amusant que l’on peut faire en famille c’est le « petit train du massage ». Pour cela il suffit de s’installer, assis par terre les uns derrière les autres et de former un cercle. Ensuite chacun masse le dos de son voisin de devant.

 

 

• La communication non violente est au centre du maternage mais il n’est pas toujours facile de garder son calme quand nous sommes débordées et fatiguées. Malgré cela, il faut garder à l’esprit que nos enfants ne sont pas de mini-adultes et que leur besoins sont différents des nôtres. A partir de ce constat, il vous sera plus aisé de relativiser les choses et d’accepter certains comportements, qui finalement ne font de mal à personne, et de ne pas en accepter d’autres mais sans crier, sans blâmer et surtout sans avoir recours à la fessée.

 

L’organisation :

 

La clé d’une famille nombreuse harmonieuse et zen est sans nul doute l’organisation. Cela vous évitera d’être trop vite dépassée par les évènements.

 

Pour bien vous organiser vous pouvez établir un planning journalier et hebdomadaire dans lequel vous inscrirez les tâches ménagères à faire et les activités familiales ou individuelles avec chacun… Selon l’âge de vos enfants, faîtes les participer en adaptant chaque travail à la capacité de chacun. Dans une grande famille, tous vivent ensemble et donc chacun doit participer à la bonne marche de la maison.

 

En ce qui concerne les repas, préparez vos menus à l’avance, cela vous permettra d’effectuer une liste de course adéquate et vous évitera de vous demander à la dernière minute ce que vous allez préparer. Pensez à cuisiner parfois une plus grande quantité afin d’en stocker au congélateur ce qui vous dépannera les jours où vous n’aurez pas le temps de cuisiner.

 

Du temps pour tous :

 

Il est important de pouvoir accorder un temps privilégié avec tous vos enfants et de l’adapter au goût de chacun. Un massage, pour l’un, faire de la cuisine avec un autre ou encore se relaxer et/ou jouer dans un bain avec le suivant. Bien évidemment cela ne pourra peut-être pas être journalier mais une fois par semaine c’est bien même si cela ne dure pas trois heures, le tout étant de passer un moment de complicité car cela renforce les liens parent-enfant et atténue les jalousies au sein de la fratrie.

 

Relativiser et prendre son temps :

 

Quel que soit le nombre d’enfants au sein de votre famille, il est primordial de prendre du temps pour vous, de vous chouchouter de temps en temps afin de ne pas vous sentir trop vite débordée par les exigences de chacun et de voir vos émotions déborder. Autre point important, c’est de ne pas mettre la barre trop haute, de relativiser et de faire le point sur ce qui vous est vraiment inacceptable et ce qui peut l’être. Vous avez besoin d’être secondée par le papa qui a son rôle à jouer, il ne faut donc pas hésiter à déléguer même si les choses ne sont pas faîtes comme vous l’auriez fait.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sarah - dans Education
commenter cet article

commentaires

la belle bleue 26/12/2011 20:07

Merci pour ces précieux conseils emprunts de bon sens. Chez nous pas de famille nombreuse, mais une petite dernière avec laquelle nous essayons d'éviter de reproduire les erreurs commises avec les
aînés. Nous en faisons certainement d'autres du coup... ;-)