Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 08:25

634yb0om.gif

 

Donner une fessée fait parfois parti du patrimoine éducatif laissé par nos parents. On reproduit instinctivement l’éducation apprise avec notre histoire et nos blessures. Il n’empêche que maintenant, il est prouvé que les claques et les fessées ne sont en rien éducatives et qu’elles n’apportent rien de bon ni à l’enfant ni à ses parents.

 

 

Elever un enfant n’est pas toujours facile. Même si être parent est une grande aventure formidable, cela peut s’avérer parfois très éprouvant et déstabilisant. Plusieurs raisons poussent les parents à punir ou à taper leur enfant.

L’une d’entre elle, est qu’enfant nous avons reçu des fessées et/ou des claques et malgré la douleur et la détresse que nous avons ressenti, nous normalisons cet usage en traitant nos enfants de la même manière que nous l’avons été.

Une autre des raisons qui peut amener un parent à des gestes violents est l’épuisement physique et émotionnel dus à de multiples sources de stress. De plus, le rôle du parent n’est pas reconnu ni aidé à sa juste valeur par la société actuelle.

 

Malgré toutes ces difficultés, il est possible et primordial de traiter se enfants avec respect et amour sans brimades et violences physiques.

 

Les méfaits de la fessée :

Outre le fait que ce geste humilie profondément votre enfant, il faut savoir que plus on lève la main sur lui plus il devient agressif.

La fessée n’empêche absolument pas l’enfant de faire des bêtises mais lui fait peur. Or, cette peur n’est pas un moteur efficace pour l’apprentissage. Au contraire, les conséquences sur sa capacité à être en relations avec les autres peuvent être importantes.

La fessée, mais aussi les menaces de fessée, sont nocives à l’enfant. Elles ne sont qu’un exutoire à la colère du parent.

Un coup donné par son papa ou sa maman, alors que ces derniers sont la base de sa sécurité, fait perdre à l’enfant toute confiance, autant envers ses parents qu’envers lui-même car son jugement s’en trouve faussé et il ne comprend pas pourquoi on lui fait mal.

Elever un enfant avec des fessées c’est aussi lui apprendre que la raison du plus fort est celle qui prévaut.

 

Comment faire autrement :

Il faut impérativement parler à votre enfant et surtout lui expliquer les choses. Il est à même de les comprendre dès son plus jeune âge.

Au lieu de le menacer d’une fessée ou de le taper pour ne pas qu’il touche telle et telle chose, mettez hors de sa portée ce qui peut l’être. Avec ce simple geste, vous pourrez résoudre bien des conflits sur du long terme sans grosses difficultés.

Pensez bien que votre enfant ne vous manipule pas et qu’il ne fait pas des bêtises pour vous embêter, mais qu’elles font parties intégrantes de son apprentissage. A vous de lui expliquer calmement que certaines choses ne peuvent pas être faites pour telles raisons. Il vous faudra sans aucun doute répéter plusieurs fois vos explications : de cela aussi votre enfant a besoin.

Quand votre enfant pleure, c’est un besoin physiologique qu’il satisfait et non un caprice. Par conséquent, il est important de le laisser évacuer ses émotions sans le punir et sans le taper mais en restant près de lui et en l’encourageant avec douceur et compréhension.

Ensuite faîtes confiance à votre enfant qui sait mieux que quiconque s’il a faim, soif ou encore s’il a chaud ou froid ; il sait répondre instinctivement à ses besoins physiologiques. Il est également important de laisser vivre ses propres expériences : il fait froid et votre enfant veut sortir sans veste ? Prenez sa veste avec vous et laissez le sortir il vous la réclamera vite si vraiment il avait froid.

 

Pourquoi appelle-t-on cruauté le fait de frapper un animal, agression le fait de frapper un adulte, violence conjugale le fait de frapper sa femme et éducation le fait de frapper son enfant ?

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by sarah - dans Education
commenter cet article

commentaires

Melinda 26/09/2014 17:33

Cet article fait beaucoup réfléchir, je n'ai jamais été pour la fessé sans doute car je n'ai pas eu ce genre de punition enfant. mais mon mari malheureusement à tendance à avoirla main un peu leste
et cela engendre bons nombres de conflits à la maison . Je vais lui faire lire votre article ce soir, peut être que ça le fera réfléchir un peu à tout ça . Merci beaucoup. Et bonne continuation,
votre blog est génial.

sarah 26/02/2015 16:51

alors? votre mari a t'il été convaincu par cet article?