Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de sarah
  • Le blog de sarah
  • : le bonheur pur et simple avec le maternage.
  • Contact

Profil

  • sarah
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.
  • mère comblée de 5 enfants, passionnée par le maternage et le naturel.

http://www.deezer.com/album/262439         

Recherche

21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 05:36




3 raisons principales :


- la santé du bébé:

Polyacrylate de sodium: Permet  d'obtenir un effet « fesses au sec »,c'est  un gel absorbant : le , qui a le pouvoir d’absorber jusqu’à 80 fois son poids en liquide.  Ce gel présente t'il aucun danger  pour les enfants en bas âge en étant à quelques millimètres de la peau du bébé, 24 heures sur 24, pendant 2 ans et demi ?

 TBT (tributyl étain), En 2000, des analyses réalisées par Greenpeace ont mis en évidence des traces de d’étain dibutylique et d’étain de monobutyl dans une grande marque de couches jetables. Ces composés chimiques sont absorbés par la peau, et même à de très faibles concentrations, le TBT perturbe les systèmes immunitaire et hormonal. 

 La dioxine: Est un résidu du blanchiment au chlore de la couche. Les molécules de dioxine se fixent en priorité dans les cellules graisseuses et peuvent y séjourner jusqu’à 30 ans. Cette substance a été classée cancérigène par l’OMS et serait impliquée dans les phénomènes de dérèglement du système hormonal, d’affaiblissement du système immunitaire, de troubles de la fertilité, ainsi que d’atteintes du développement neurologique ( études réalisées in vitro et chez l’animal).

 Des parfums et des capteurs d’odeurs: Toujours plus performants, dont on ne connaît pas encore les effets à long terme sur la peau fragile du nourrisson, puisque aucune étude n’a encore été menée.

 Plastique: Ne laisse pas respirer la peau du bébé. A cela, deux conséquences :

      - La température, dans une couche jetable, est plus élevée d’un degré Celsius en moyenne que dans les couches lavables.certains médecins pensent qu’elle nuirait au bon développement et fonctionnement des testicules. 

       - L’étanchéité totale de la couche ne permet pas l’évacuation des vapeurs d’ammoniaque (produit de décomposition de l’urine) et est un lieu favorable à la multiplication des bactéries : facteur aggravant des érythèmes fessiers du bébé.


 - l’économie financière réalisée

Les couches jetables, est-ce si bon marché, quand on prend le temps d’y réfléchir ? Faisons le calcul :

- couches lavables
    * nombre de couches jusqu’à la propreté : ………………………….6750
    * pack comprenant 20 couches + doublures + culottes (moyenne)...505 €
    * lavage (amortissement machine + lessive + eau + énergie)….......146 €
    TOTAL : 649 €

- couches jetables
    * nombre de couches jusqu’à la propreté : …………………………..6750
    * prix moyen d’une couche :
        o discount………………………………………….0,11 €
        o grande marque…………………………….……0,32 €
    TOTAL
        o Couches discount ……………………………................................774 €
        o Couches de marque …………………….. ...................................2190 €

    DE PLUS:

*  Les couches lavables peuvent être utilisées pour vos autres enfants.

* L’achat de couches peut être étalé sur plusieurs mois, ou même faire l’objet de cadeaux pour la naissance ; cadeau autrement plus utile qu’une dixième peluche ou une vingtième pyjama taille naissance.

*  Les couches lavables peuvent être revendues (entre 50 et 70% de leur prix d’achat si elles sont en bon état).

   *  La gestion des déchets non valorisables devenant problématique, de nombreuses collectivités envisagent de mettre en place une taxe d’enlèvement proportionnelle au poids d’ordures produit par les particuliers. Là encore, les couches lavables permettent de substantielles économies !


- la préservation de l’environnement


 Pour un seul enfant, les couches jetables représentent : 4,5 arbres, 25 kg de plastique obtenu grâce à 67 kg de pétrole brut, 4500 couches jetées aux ordures ménagères, non valorisables, qui mettront jusqu’à 500 ans pour se décomposer.

    Les couches lavables, quant à elles, utilisent peu de matières premières pour leur fabrication : 90 fois moins de matières renouvelables et 8,3 fois moins de matières non renouvelables. Elles génèrent 60 fois moins de déchets.
Quant à l’eau, contrairement aux idées reçues, les lavables consomment 2,3 fois moins d’eau que les jetables, car il faut une très grande quantité d’eau pour produire la cellulose utilisée dans les couches jetables.

Partager cet article

Repost 0
Published by sarah - dans COUCHE LAVABLES
commenter cet article

commentaires

marloune 23/10/2008 22:35

ah les couches lavables cest clair que sa a lair bien mais bon cest tellement plus simple de prendre une couche et de la jete meme si cest mauvais pour lenvironnement et pour le bebe en fait j'avoue je suis une faineante en plus elle sont trop belles les couche lavable

sarah 24/10/2008 06:59


On prend vite l'habitude des lavables, ça ne demande pas beaucoup de travail en plus, c'est la machine qui fait tout!! Pour moi les couches de ma filles font parties de ses vêtements, je les laves
au même titre que ses bodies!
Aller courage, sautes le pas et tu verra tu seras accro! lol!


marine 22/10/2008 13:47

Félicitation pour ce blog extra que je met tout de suite dans mes favoris...
quelques super recettes de bons conseils et liens... Vivement que je puisse mettre tout ça en application

Bisous jolie Sarah

Maman enchantée! 21/10/2008 11:59

Vous utlisez des couches jetables ? J'envisage d'en acheter pour notre premier enfant et j'aimerai savoir si ce n'est pas très contraignant au quotidien ou quand vous devez changer l'enfant en dehors de chez vous ? Chez des amis par exemple ?
Merci

sarah 21/10/2008 12:26


Je n'utilise pas de couche jetables, que des lavables. Que se soit au quotidien, chez des amis ou en vacance cela est très simple d'utilisation... le prochain article de mon blog portera sur le
mode d'emploi de couches lavables, j'espère donc que cela vous aidera.